Art de la guerre monétaire et économique

Investissement : La grande arnaque des hedge funds

2 réponses »

  1. Aie aie aie Bruno…. vous avez encore appuyé sur la blessure… 🙂

    Je vous fais un copier/coller d’un article paru dans l’humanité et
    repris par le PCF (Pompier Cyromane Français), pour qu’on comprenne bien le lien entre : le découpage de nos territoires en Métropoles à bétonner, la décentralisation, la fin des dotations aux collectivités territoriales, , les migrants (ou traite négrière)…

    Bref, ce dans quoi l’olligarchie est entrain d’engager la France et surtout les générations futures…

    La vérité, c’est que ce sujet est d’une extrême gravité et vous savez que je l’étudie depuis un bon moment..

    La croissance par l’investissement (Keynes) peut être une bonne chose quand on traverse une crise (cyclique)… mais si nous ne nous en sortons pas de cette crise financière, et que tout laisse à penser que cela va perdurer, c’est uniquement parce que ce système est devenu une manne financière pour les capitalistes financiers et que le système a été dévoyé avec la complicité de la mafia régnante…

    Personnellement, quand je vois ce qu’il se passe, sincèrement, il n’y a pas lieu d’être optimiste… ça finira mal quoiqu’il en soit…

    Quand au PCF qui dénonce ces faits, ils oublient comment ils utilisent les fonds de pension et jouent au casino avec l’argent des cotisants (caisse congés payés notamment)… Que jamais, ils ne viennent faire les pleurnicheuses devant moi car je pourrais faire des livres sur leur implication dans tout ça..

    ARTICLE : Les partenariats public-privé (PPP): des contrats toxiques pour les collectivités

    La politique de réduction brutale des moyens des collectivités territoriales affecte leurs capacités à mettre en oeuvre les missions de service public. Outre le gel des grands travaux, leur tentation est grande de recourir aux contrats de partenariat public-privé (PPP) présentés comme la solution miracle.

    Par exemple, le Conseil Général d’Indre-et-Loire estime qu’il doit rénover 6 collèges dans les 4 ans: n’ayant pas les moyens de le faire, il propose un « pack de rénovation » en PPP de 8 collèges, pour un montant de travaux réel estimé à 48 millions d’euros.

    Le surcoût financier est indéniable: de 48 millions d’euros TTC, l’investissement initial passe à 64, 35 millions d’euros (soit +34%) dans l’hypothèse du PPP. A ce chiffre s’ajoutent les intérêts estimés à 35,22 millions d’euros, soit 29,7% du loyer total (118,6 millions d’euros) que le Conseil Général devra payer sur 20 ans. La moyenne du loyer total par opération sera de 14,8 millions d’euros, soit deux fois et demie le coût moyen par opération de départ: 6 millions d’euros!

    Le contrat de partenariat public privé se revèle d’abord un produit financier: il assure une rentabilité accrue, de l’ordre de 25% (équivalant à celles que permettent les concessions d’autoroutes » pour les opérateurs du BTP. Ceux-ci sont associés à des banques ou fonds de pension et des entreprises de services dans des « sociétés de projet » qui font office d’écran pour les protéger des risques et « donner au contrat le rendement optimal ».

    Avec de faibles mises dans leur capital, la prise de risques des majors (Vinci, Bouygues, Eiffage, Fayat, etc.) est donc à relativiser. Ils assurent leur « bancabilité » par la qualité de la signature de la personne publique, et se réassurent sur la collectivité en lui faisant payer tous les risques.

    Le PPP se généralise dans des conditions plus que douteuses: hôpital Sud-Francilien, Stade Velodrome, stade du Mans, concession de la ligne TGV Tours-Bordeaux, Ecomouv, collèges du Loiret et des Hauts-de-Seine.

    Loin d’être une commodité budgétaire, le PPP est le moyen le plus sûr de payer les services rendus plus chers et une charge incompressible qui peut s’avérer insupportable pour les finances publiques, surtout pour les collectivités entrées en zone de turbulences budgétaires et institutionnelles.

    Peut on refuser les décisions de nos pourritures d’élus et des PPP ??????

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s