Douce France

Comment l’islamisme s’installe en France….De quoi la manifestation du 14 juin est-elle le faux nez ?

L’enfant (trois ans et demi) aura assisté, lundi soir dans la maison de ses parents à Magnanville (Yvelines), à l’égorgement de sa mère par l’islamiste Larossi Abballa. Le terroriste venait quelques instants plus tôt, au nom d’Allah et des consignes de l’Etat islamique, de poignarder mortellement son père, officier de police, à l’extérieur du pavillon. La petite victime a été immédiatement conduite, en « état de sidération », à l’hôpital parisien Necker-Enfants malades. Mais l’ultime refuge a été à son tour pris d’assaut et vandalisé à l’extérieur, mardi, par les désormais traditionnels groupuscules d’extrême gauche issus de la manifestation anti-loi travail, organisée par l’intersyndicale CGT, FSU,FO, Solidaires, Unef, Unl, Fidl. »Tuez les policiers », enjoignent les soldats de l’islam radical. « Tout le monde déteste la police », reprenaient encore, hier en dépit du drame de la veille, la foule radicalisée et haineuse. Depuis des semaines, ces actions violentes attirent les fascistes d’extrême gauche. Ceux-là ressemblent de plus en plus aux fascistes islamistes, avec qui ils partagent la même détestation de l’Occident et de la société capitaliste. Cette convergence d’intérêts des islamo-gauchistes, que refusent de voir ceux qui font profession de garder les yeux clos, est une donnée politique qui vient en appui de l’islam révolutionnaire et de sa stratégie de rupture avec la société. Nombreux sont déjà les noyautages islamistes à la CGT, à la RATP, à la SNCF, à Air France, dans la grande distribution, dans les prisons et ailleurs. Jean-Baptiste Salvaing et sa compagne Jessica Schneider ont été les victimes d’une lecture terrifiante du Coran pris à la lettre. Mais l’offensive islamiste à des soutiens, plus ou moins tacites, qui la rendent plus dangereuse encore.

Il serait faux de croire ces tueurs isolés dans leur communauté. En réalité la cause islamiste, avalisée idéologiquement par une partie de l’extrême gauche factieuse, pénètre aussi dans les cités d’immigration et singulièrement dans les rangs d’une jeunesse qui rejette de plus en plus la société démocratique occidentale. Ce mercredi, dans Le Figaro, Patrice Ribeiro, secrétaire général du syndicat de police Synergie-officiers confirme, parlant du djihadisme français : « Aucun endroit n’est épargné, le phénomène de communautarisation et d’insularité de tout un tas de quartiers s’observe partout avec l’infiltration et l’invasion dans le tissu scolaire, associatif et sportif. C’est une lame de fond de société ». Dans un communiqué daté de mardi, André Gerin, député (PC) et maire honoraire de Vénissieux (Auvergne-Rhône-Alpes), alerte : « La France est gangrenée par l’islamisme (…) Force est de constater qu’une partie des musulmans s’est radicalisée ». Il explique : « Les plus hautes autorités savent à quel point la situation est grave. Elles ne peuvent plus minimiser leurs propos beaucoup trop prudents. Car le phénomène islamiste ne cesse de croitre. Il constitue un danger majeur qui guette notre société. Il renferme même les germes de guerre civile. » La pire des solutions pour éviter « La guerre civile qui vient » (voir mon livre) serait de persister à sous-évaluer l’ennemi, ses collaborateurs et ses idiots utiles, au prétexte de ne pas « stigmatiser » les musulmans. Persister à procéder de la sorte serait faire injure à tous ceux qui ont rejoint la France pour adopter ses valeurs démocratiques. Ceux-là doivent monter en ligne pour combattre, avec nous tous, le totalitarisme islamo-gauchiste.

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2016/06/comment-lislamisme-sinstalle-e.html

De quoi la manifestation du 14 juin est-elle le faux nez?

J’ai assisté à la manifestation du 14 juin dont j’ai ramené des clichés et des vidéos pour attester de ce que j’ai vu. Et objectivement, à l’issue d’un « spectacle » de près de 4 heures, je me suis demandé comment les organisations syndicales pouvaient accepter de prêter leur bannière et leur sigle à une pareille mascarade.

La violence comme objectif

J’ai rejoint la manifestation à Montparnasse. En fait, j’avais cherché à la traverser à Port-Royal, mais l’accès était soigneusement fermé par les forces de police, présentes tout le long du parcours. Il fallait donc précéder la manifestation pour trouver un point encore ouvert et s’inscrire dans le parcours des manifestants. Je suis arrivé juste à temps pour assister à l’arrivée du cortège 

Une centaine de mètres plus loin, l’ambiance se tendait déjà et, arrivé à l’approche de l’hôpital Necker, les premiers affrontements entre les casseurs et la police avaient lieu. J’ai assisté, près de l’hôpital, à des scènes hallucinantes où des blocs de manifestants encagoulés attaquaient frontalement les cohortes de policiers en armure et parvenaient même à les encercler pour les bombarder de projectiles et leur asséner des coups.

Il était évident que la manifestation devenait le prétexte à autre chose et, en particulier le prétexte d’un déferlement de haine et de violence sans aucun rapport avec les objectifs affichés par les organisations syndicales.

À quoi ressemble la violence dans les manifestations

Il faut mesurer à quoi correspond la violence des casseurs dans les manifestations. Ils sont plusieurs centaines à se faufiler dans la foule, assez bien organisés, et capables de harasser les forces de police, un foulard et un capuchon sur la tête, jusqu’à les affronter directement dans des bagarres de rue impressionnantes.

Pour préparer celles-ci, les casseurs ramassent soigneusement tous les projectiles susceptibles de renforcer leur feu. Ces projectiles, ce sont des canettes des bières, mais surtout des pierres, des pavés, des branches d’arbre qui traînent ou des bouteilles de verre: tout ce qui peut toucher, blesser, faire mal. 

Une tactique prisée des casseurs consiste à faire mine de se disperser pour battre en retraite puis, au signal, à faire demi-tour en courant en groupe sur les forces de l’ordre pour les charger, les couvrir de projectiles, de coups, puis repartir en sens inverse. Ces techniques de guérilla sont combattues par les forces de l’ordre avec des grenades lacrymogènes et toutes sortes de gaz qui irritent les yeux.

Le spectacle terrible de l’esplanade des Invalides

Le plus terrible fut le spectacle offert sur l’esplanade des Invalides. Pendant deux heures, des affrontements sporadiques sur l’ensemble de la place ont transformé la manifestation en une sorte de rixe géante où la motivation politique se réduisant à des slogans anti-capitalistes.

Les casseurs présents sont-ils vraiment des étrangers? sont-ils vraiment minoritaires? 

En vérité, le petit millier de jeunes décidés à en découdre que j’ai vus sur la place parlaient tous français, et certains portaient des bannières syndicales très françaises, majoritairement de Solidaires, mais dont certaines appartenaient à la CGT.

Sur l’esplanade des Invalides, il était un peu question de critiquer la loi Travail. Il était surtout question d’en découdre avec la police.

EN BANDE SON:  

   NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

16 réponses »

  1. Terrifiant, nous sommes dans un avion sans pilote.
    Au fait, où est ce voyageur américain dont parlait P. Jovanovic le 31 mai?

  2. Ils savent trés bien au contraire,ou ils veulent nous faire atterir
    C’est un pilotage téléguidé.

    Les casseurs professionnels sont  » l’armée de réserve » de l’oligarchie.Chaque pays a son petit contingent bien entrainé, Nous avons pu les voir a l’oeuvre en en Ukraine et ailleurs …ils servent a allumer le feu pour changer le « pouvoir » en place.

    • Non ce n’est ni une révolution orange ni un printemps arabe il s’agit concernant l’extrême gauche de la résurgence d’un vieux fantôme que l’on croyait mort : l’utopie communiste et ses millions de victimes …La crise aura permis la réactivation de 2 totalitarismes : le communisme et l’islamisme…Il se trouve que ces 2 là ont passé aujourd’hui une alliance , un sorte de pacte germano soviétique , cela a pour nom l’islamo gauchisme…Le socialisme fabien (sorte de fascisme soft) actuellement au pouvoir pense pouvoir continuer a jouer avec le feu en s’appuyant sur les 2 totalitarismes et pouvoir ainsi continuer à museler la droite souverainiste….Ce socialisme fabien (mondialisme a la mode blairiste) se trouve simplement aujourd’hui débordé par les 2 bêtes qu’il a contribuer à alimenter et à protéger pendant de très longues années…., car de minoritaire le diable à 2 tètes entend bien prendre la majorité de gré ou de force… Et ça ce n’était pas vraiment prévu à l’agenda…

      • oui c’est hors controle (comme la guerre d’algerie)

        voyons de combien la livre va s’apprecier demain suite au meurtre d’un politicien

    • Je pense que cette résurgence de la violence anti-policière est aussi le résultat de la méthode Hollande de l’attente et du pourrissement. Il a appliqué pendant 4 ans cette méthode à NDDL et à Sivens en attendant que cela se tasse tout seul. Ces « ZAD », qui se multiplient maintenant sur le territoire, ont été le laboratoire et le centre d’entrainement à la guérilla de l’extrême gauche. Il est donc logique que ces militants nous rejouent les mêmes actions mais dans Paris et non des bois éloignés des oreilles de nos hommes politiques parisiens.

  3. Il semble me souvenir que les Brigades Rouges nourrissaient deja la bête islamiste concrétement en la soutenant financiérement.Le monstre a plusieurs têtes,et le « jeu »se joue sur plusieurs bandes a la fois.
    Nous pouvons imaginer un soulévement de l’intérieur.
    Les hommes de daesh et leurs alliés islamo-racailes/gauchos/ecolo/ pourront avec quelques attentats simultanés déclencher une onde de choc qui provoquera le chaos.

  4. Les casseurs sont payés pour casser. Ils sont un outil du système. Rien à voir avec la peuple qui est pacifique….trop même!….

    • Non ce n’est pas un outil du système même si le système les utilise en tant qu’idiot utile, une protection du système qui leur donne une certaine impunité tout comme les islamistes dailleurs…Ils ne sont pas payés pour casser, ils utilisent la violence pour impressionner d’une part et pour mettre au point des techniques de guérilla urbaine…ils reprennent à leurs compte les vieilles techniques des bolcheviques tout comme les islamistes utilisent celles des vietcongs…Ces no Border, ces sans frontiéristes c’est le bras armé du communisme intégré type CGT-PCF-Mélenchon…Quant au peuple une bonne partie les soutiennent rêvant encore de lendemains qui chantent ne sachant pas encore qu’ils seront les dindons de cette farce totalitaire…

  5. LA 5ème COLONNE ET SES ZELOTES UTILES DU SYSTEME:

    Le premier constat que je fais de la situation actuelle est que celui-ci offre des similitudes avec les années 1920 en Allemagne.

    La grande dépression entrainait l’Allemagne impériale un peu plus encore dans son tourbillon crisique, elle qui avait perdu sa guerre face à l’Angleterre thalassocratique et cette France, complice malheureuse, embarquée par ses élites et ses alliances pernicieuses.
    La véritable raison de cette guerre reposait sur l’idéal de puissance/jouissance anglo-saxon et une domination contrariée qui devenait compliqué par une Allemagne en développement industriel, elle qui allait devenir encore plus puissante avec le cordon ombilical énergétique du Bagdad-bahn.
    La fin de la 1ère guerre mondiale fut achevée par le Traité avilissant de Versailles… la fin des souverainetés nationales européennes du XX1ème siècle par des traités europeens tout aussi scélérats, dont le plus emblématique fut celui dit de Lisbonne, d’abord rejeté lors d’un référendum populaire, par le peuple incrédule français puis validé à sa suite par leur parlement collabo… sa 5ème colonne.
    Les conséquences dans les 2 cas nous ramènent tout droit à une profonde humiliation aux conséquences passionnelles parfaitement connues pour l’Allemagne d’alors et à découvrir bientot pour la France d’aujourd’hui.

    Aux traités des traitres, on rajoutera qu’une crise économique majeure continuait d’enfoncer le pays teuton des années folles dans une folie monétaire hyper-inflationniste puis dune grande dépression.La destruction du reve germanique se transformait en cauchemar continu, tout comme le reve europeen semble en prendre la route.

    A la crise économique et aux desillusions empilées les unes après les autres, voilà maintenant que nos élites décident pour nous ce qui représente, selon l’état de leur coeur, la Fraternité: au nom des droits de l’Homme on exporte des guerres illégitimes en vue d’établir des foyers démocratiques sur une terre brulée et balisée par nos satanées bombes incendiaires. La culture occidentale répandu sur brulis nécessite un engrais humain nommé islamisme radical ou modéré… selon les intérets et objectifs défendus par l’élite oligarchique car à eux seuls revient l’insigne honneur de définir le bien comme le mal et à nous de gober la pilule rouge de leurs crimes et de leurs mensonges… nous faisant devenir les complices placides de ces crimes contre l’Humanité.
    A ces crimes en série, on nous crée une hémorragie des peuples que l’on convoie jusque sur nos terres et c’est au nom de la Fraternité dévoyée que nous devons les accepter tous, comme solde de tous comptes et au titre d’un sévice après vente de leur croisade narcissique.

    L’enfer est pavé de (fausses) bonnes intentions… on nous subjugue par les mensonges, on nous contrie et nous séduit par la morale alors meme que c’est la guerre importée qui est recherchée par l’élite apatride.

    Mon 2ème constat, toujours axé sur l’analogie historique, m’invite encore à noter des similitudes troublantes.

    Quand on fait la guerre à son peuple, on se doit de le diviser afin qu’il se livre lui meme à la contagion des passions instinctuelles. Ainsi divisé, il se livre entièrement en se scindant en une opposition frontale qui masquera les vraies responsabilités -les causes premières- et les vrais responsables pour un traitement choquant de ce qui sera présenté comme cause majeure désignée encore par eux, alors meme que tout cela ne sera qu’un symptome monté de toute pièce par une élite soucieuse que son tour de prestidigitateur fonctionne devant des masses rendues fascinées par ses artifices.

    Dans cette perspective et pour que le tour réussisse il nous faut un lapin et un chapeau.
    Le lapin sera l’extreme gauche radicale appuyée de sa nébuleuse anarcho-libertaire et le chapeau sera l’évanescent spectre islamique.

    Il y a une difference fondamentale entre le lapin et le chapeau:
    -le lapin est un crétin qui s’ignore puisque sans s’en rendre compte il fait la pige du Système qu’il croit combattre.
    -le chapeau quant à lui remplit pleinement sa fonction de servir (en masquant le commanditaire véritable): et le Système et lui-meme!. En effet, le terroriste frankeinsten ne doit son existence qu’aux maitres alchimistes de cette cérémonie guerrière, véritable rite de passage vers le nouvel ordre mondial. Le terroriste est redevable du Système pour sa génèse et remplit pleinement sa double fonction de séduction et de répulsif selon les « spectateurs » auquel il se destine. Son but est autant de diviser que de vouloir lui meme regner alors meme que cela s’avère tout simplement impossible.
    Diviser le peuple français, diviser les musulmans entre eux et les faire s’affronter tous ensemble dans une extase collective en offrant aux dieux auto-sanctifiés le bénéfice de leur impunité, par le sang et les larmes.

    Le lapin crétin anarcho-gauchiste marche au meme pas cadencé que l’islamo-fasciste, dans des univers séparés mais non parallèles car in-fine leur nihilisme commun y cherchera sa convergence historique quand le processus, alors devenus critique, achèvera son élan entropique/anthropique dans le feu sacrificiel (holocauste)…. puis, inéluctablement le rideau devra se baisser quand le spectacle se terminera… la haine redescendra comme elle était montée… à petits pas, sournoisement.

    Fasciné, le peuple participera à l’orgie dionysiaque organisée par les satanistes et autres psychopathes labellisés pervers narcissiques. Non seulement, ils nous auront avilis mais ils nous auront conduit sur le sentier de la guerre… civile. Car ce qui compte c’est que le sacrifice offert par le peuple alimente la chaudière du Système qui se doit de perdurer en son Etre, quoiqu’il arrive, quelqu’en soit le cout humain… puisque l’Humain n’est que le combustible par lequel la chaudière du Système doit permettre l’éclosion de ce nouvel « ordre noir » mondial.
    Si Hitler est né sur les cendres des guerres (mondiale et civile) c’est que le Systeme avait besoins de son hérault pour que le « nouvel ordre mondial » post 1945 puisse émerger… il est bien temps pour l’élite de nous faire franchir une nouvelle étape… un nouveau seuil.

    Pour que l’Histoire ne se répète pas il nous faut rompre notre servitude face aux « mange-peuple » comme le dénonçait si bien Etienne de la Boétie.

    • bravo

      il y a aussi des similitudes avec bcp d’assassinats d' »anarchistes », ce qui est une indication de l’instabilité.

      un peu comme l’assassinat fort opportun de Jaurés la veille d’une mobilisation ,celui d’hier…
      ou peut être même B Maris disparition qui arrangea beaucoup la BCE lors d’ un moment critique à 1Trillion

      • Il y a effectivement des assassinats qui tombent à pic… le hasard est une donnée malléable.

  6. L’Oligarchie apliquent a la lettre son programme: »Novus Ordo seclorum ou Nouvel ordre du siécle »
    Ce qui n’a rien a voir avec cette formule »:Ordo ab chaos »

    trois mots latins qui renferment le plus grand mystère de l’Univers. Ce grand mystère est au cœur des secrets des alchimistes médiévaux en quête de la perfection intérieure et de la pierre philosophale. Cette formule est aussi la devise et l’emblème de la Franc maçonnerie hermétique, dont l’origine remonte à l’Egypte ancienne.
    Ce qui cause le trouble, voire la confusion, chez beaucoup de gens, notamment dans les milieux conspirationistes,et les maniaques de du complot Judéo-Maçonnique
    Et cela fait des ravages chez les gens qui sont des « ignorants » et les idiots utiles..
    Ceux qui croient savoir ne savent rien et ceux qui savent se taisent ou parle avec prudence.
    Merci pour cette analyse trés claire est sans ambiguité.

    • C’est tout à fait judicieux et pertinent ce que vous dites là c’est pourquoi chez Lupus nous ne faisons jamais par exemple dans l’antisionisme qui se révèle la plupart du temps pour ce qu’il est : le faux nez de l’antisémitisme…Et ce n’est pas un hasard non plus si les plus virulents antisionistes se trouvent chez les islamo gauchistes, les connections s’étant faite dès les années 70…

  7. Il faut malheureusement être réaliste. Conformément à la doctrine de Terra Nova, le vote musulman compte maintenant beaucoup en France, avec ses plus de 10% de la population. Hollande, avec sa position ne stigmatisant aucunement cette communauté bien au contraire, espère à nouveau récupérer 90% de leurs votes en 2017. Ses pics après chaque attentat ne vienne peut être pas uniquement de français qui veulent être protégé mais aussi de musulmans qui sont satisfait de l’avoir été des conséquences de l’attentat.

Laisser un commentaire