1984

La construction européenne se fait par les régions. Les Etats sont soit voués à disparaître à terme, soit à garder une représentation symbolique : Wolfgang Schäuble-l’ennemi des peuples

Wolfgang Schäuble : l’ennemi des peuples

Le nom de Wolfgang Schäuble ne dit probablement pas grand-chose au quidam. Pourtant, cet homme, actuel ministre des Finances d’Angela Merkel, est le vrai dirigeant du continent européen. Il s’exprime régulièrement dans les médias, avec un franc-parler typiquement germanique. Impossible d’accuser l’Allemand de s’abriter derrière le jargon techno-administratif propre aux fonctionnaires européens. Wolfgang Schäuble donne bruyamment ses avis sur tous les sujets importants : le Brexit, la Grèce, les « migrants » … Des avis généralement désastreux, contraires aux intérêts des peuples européens, y compris aux intérêts de son peuple.

Dans un entretien donné au journal Die Zeit, l’arrogant Schäuble donne sa vision de l’Europe du futur. Il y déclare notamment, à propos de la crise migratoire qui secoue le continent : « La fermeture des frontières, le repli sur soi, c’est cela qui nous détruira et nous fera dégénérer dans l’inceste. » Ces propos forment une sorte de rhétorique nazie inversée, voulant que l’Allemagne perde son identité ethnoculturelle première en s’abandonnant à un métissage forcé de grande échelle. Wolfgang Schäuble, fondé de pouvoir du grand patronat allemand, tente par tous les moyens de justifier une immigration massive pour laquelle son peuple, et les autres peuples européens, n’ont jamais été invités à s’exprimer.

Photo published for Pour le ministre allemand des Finances, l’immigration pourrait sauver l’Europe de la «consanguini...

Il a même rajouté, au nom de son gouvernement : « Pour nous, les musulmans en Allemagne sont un enrichissement de notre ouverture et de notre diversité », louant au passage le rôle des femmes turques dans la vie économique allemande. Précisons que 37,8 % des femmes d’origine turque seraient sans emploi, soit le taux le plus élevé parmi les populations issues de l’immigration en Allemagne.

Dans ce plaidoyer euro-mondialiste, qui ferait croire que le gouvernement allemand planifie le Grand Remplacement de sa population par d’autres populations venues du sud du monde, on ne trouve guère qu’un seul éclair de lucidité dans les déclarations de Wolfgang Schäuble. En effet, le tyran en puissance admet que « l’Afrique sera notre problème » et déclare que, pendant longtemps, « le Moyen-Orient nous a protégés de l’Afrique ». C’est exact. La déstabilisation de la Libye, longtemps zone-tampon, par Nicolas Sarkozy et son visiteur du soir, le « philosophe » Bernard-Henri Lévy, a rendu le problème migratoire encore plus complexe qu’il ne l’était jusqu’alors.

Si l’enjeu démographique est le défi du siècle, il ne faudrait néanmoins pas sous-estimer l’autre enjeu posé par la résurgence de l’islam de combat, que Wolfgang Schäuble semble minorer. En témoigne, d’ailleurs, la soumission des autorités allemandes à la Turquie du sultan Erdoğan, qui pratique un ignoble chantage sur l’Europe.

Dans le même ordre d’idées, Wolfgang Schäuble s’est montré menaçant avec le peuple britannique, coupable de vouloir s’émanciper de la tutelle totalitaire de l’Union européenne berlino-bruxelloise. Cet homme est l’ennemi mortel des peuples européens et ne s’en cache pas. Il montre quels sont les deux défis auxquels nous sommes désormais confrontés : refuser la gouvernance extérieure en réaffirmant notre souveraineté nationale, refuser notre effondrement intérieur en luttant contre l’immigration massive qui détruit notre identité. Vive la France historique ! Vive la France libre !

http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/wolfgang-schauble-lennemi-des-peuples,262157

La construction européenne se fait par les régions. Les Etats sont soit voués à disparaître à terme, soit à garder une représentation symbolique.

Nous avions abordé cette hypothèse de la disparition des Etats dans l’article publié en 2013 et intitulé « le démantèlement des Etats« . Nous y avions vu comment les pays sont représentés par des régions appelés des NUTS.

La préférence d’une union composée de NUTS plutôt que d’Etats pourrait s’expliquer pour les raisons suivantes:

  • Suppression de l’identification des peuples à des entités considérées comme obsolètes que seraient les Etats.
  • Suppression à toute référence à un Etat providence.
  • Suppression des acquis sociaux.
  • La répartition des forces au sein de la construction européenne serait plus homogène et répartie que si les pays continuaient de fonctionner comme ils le sont aujourd’hui.
  • Suppression des atouts et des faiblesses des pays tels que nous les connaissons aujourd’hui.
  • Toutes les régions devraient se concentrer sur un ou plusieurs pôles de compétences (core business) avec peut-être même des exclusivités:
    • Cela empêcherait la compétition au sein du territoire européen
    • Cela spécialiserait les régions dans leurs core business
    • Cela forcerait l’interdépendance d’une région par rapport aux autres
  • La place d’une Commission européenne deviendrait incontournable et un passage obligée pour répondre aux besoins de la population dans les domaines non couverts par la région.
  • Le but ultime qui semble a priori farfelu mais pas tant que cela serait de transformer chaque région en Société anonyme privée dont les habitants, personnes physiques seraient les actionnaires à côté des sociétés, personnes morales… Ces dernières seraient celles qui corresponderaient le mieux aux coeur de compétences de la région.
  • Cela permettrait de mesurer et de contrôler la productivité et la rentabilité d’une région

Liliane Held-Khawam

https://lilianeheldkhawam.wordpress.com/2016/06/11/votre-foyer-est-un-centre-de-production-liliane-held-khawam/

EN BANDE SON:  

   NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

Image d’aperçu

3 réponses »

  1. « dégénérer dans l’inceste »
    Je traduirais « inbreeding » par consanguinité plutôt que par « inceste ».

    La phrase de Schaüble vaut son pesant de crétinerie arrogante lorsqu’on sait que ce sont précisément les populations venues du Maghreb et du Moyen-Orient qui sont consanguines… Leur pratique des unions endogames n’y est pas étrangère.

    « Ces propos forment une sorte de rhétorique nazie inversée, voulant que l’Allemagne perde son identité ethnoculturelle première en s’abandonnant à un métissage forcé de grande échelle »

    J’y vois au contraire un retour de la rhétorique nazie puisque « Wolf » nous explique que la nation allemande est comme un corps biologique qu’il convient de régénérer…
    Biologie de la nation, régénérescence/dégénérescence on n’est pas très loin de « Mein Kampf » amis chut! Wolf est un type bien puisqu’il est du côté des migrants.

    Les populistes les néo-nazis ce sont les patriotes de Pégida…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :