1984

POUR INFO : Mondialisme / Soros veut encore plus de réfugiés et une taxe migrants !

Le célèbre milliardaire américain a publié un long article dans Foreign Policy sur la crise des réfugiés en Europe. Et sur la façon de s’y prendre pour la résoudre…

Selon lui, cette crise a déjà conduit à la désintégration de l’Union européenne, au Brexit, ce qui pourrait renforcer les mouvements nationalistes xénophobes à travers le continent lors des prochaines élections et référendums européens.

« Au lieu de s’unir pour faire face à cette menace, les pays de l’UE deviennent de plus en plus réticents à coopérer entre eux. Motivés par l’égoïsme, ils appliquent des politiques migratoires discordantes, souvent au détriment de leurs voisins », écrit le financier.

L' »altruiste » George Soros, l’homme qui à l’époque a fait sauter la Banque d’Angleterre, tient actuellement à sauver l’Union européenne en lui proposant une alternative efficace à l’approche actuelle reposant sur ce qu’il appelle sept piliers.

 

En bref, il propose à l’UE d’accueillir annuellement environ 300.000 réfugiés des pays en « première ligne », de reprendre le contrôle de ses frontières, de perfectionner les instruments appelés à financer les problèmes à long terme et de dépenser, dépenser et encore dépenser…M.Soros estime que l’UE aura besoin d’au moins 30 milliards d’euros par an pour mettre en œuvre un plan migratoire uni aussi bien à l’intérieur de l’UE qu’ailleurs, pour soutenir d’autres pays accueillant les réfugiés et pour créer des emplois en Afrique et au Proche-Orient. 

Le financier reconnaît que 30 milliards d’euros sont une somme immense et pour la réunir il propose ce qu’il appelle un « financement de surtension ». En d’autres termes des emprunts. Il ne précise pas qui va prêter, mais l’histoire montre que les Etats-Unis ont l’habitude de tirer profit des problèmes européens, préférant se tenir à l’écart.A la fin de son article, M.Soros explique aux Européens qu’ils ne comprennent pas le bonheur qui leur est échu.

« Le septième et dernier pilier, écrit-il, réside dans le fait que, face au vieillissement de la population, l’Europe doit créer les conditions dans lesquelles la migration économique sera saluée… Des migrants économiques qualifiés augmentent la productivité, favorise la croissance économique et rendent le pays d’accueil plus apte à l’intégration ».

Pour résumer, les progrès dans la gestion du problème des réfugiés rendront plus facile la résolution d’autres problèmes, depuis la crise d’endettement de la Grèce jusqu’aux retombées négatives du Brexit, en passant par la menace présentée par la Russie (sic).

https://fr.sputniknews.com/international/201607211026880120-crise-migratoire-conseils-soros/

Soros  déclare :  l’  Ukraine  pourrait  devenir un camp  géant de « réfugiés «    pour l’  UE  en lieu et place de la  Turquie 

fr.sputniknews.com 22/07/2016

Interviewé par le quotidien italien Corriere della Sera, Soros, le milliardaire philanthrope connu en Europe de l’ Est pour le financement des révolutions de couleur, a averti que le déclin actuel de la crise migratoire en Europe est temporaire, et que le continent ne peut espérer conserver la situation actuelle indéfiniment.

Le magnat des affaires a souligné que le nombre de migrants en provenance des pays musulmans est appelé à augmenter, et que les rapports des migrants avec les Européens vont empirer en conséquence. Il a noté que la crise migratoire de l’Europe est l’une des raisons pour lesquelles l’Union européenne est en « danger mortel », et que ce problème doit être résolu le plus rapidement possible.

La tentative de coup d’Etat manqué en Turquie augmente également le niveau d’incertitude, selon Soros, et pourrait affecter l’accord d’Ankara avec Bruxelles sur le maintien de migrants hors de l’Europe. Dans tous les cas, Soros ne croit pas que l’UE devrait renforcer sa politique des réfugiés sur la base de cet accord.

« Une chose est claire », a déclaré Soros. « Le président Recep Tayyip Erdogan cherche maintenant une sorte de réconciliation avec la Russie et Vladimir Poutine. Je ne sais pas ce que sont ses motivations. Peut-être qu’il veut que la Turquie devienne un facteur d’équilibre dans les relations entre la Russie et l’Europe. Dans tous les cas, l’accord entre l’UE et la Turquie est une fondation très faible sur laquelle construire la politique d’asile de l’UE « .

Dans le même temps, en commentant les solutions possibles aux menaces qui pèsent sur le projet européen, Soros a rappelé que l’un des pays qui pourraient aider à sauver le bloc européen est l’Ukraine. « L’UE doit se défendre contre des ennemis extérieurs (ndlr : la Russie) et reconnaître que l’Ukraine est la ressource la plus importante à sa disposition pour assurer sa sécurité. »

Traduction : LUPUS

http://sputniknews.com/europe/20160722/1043451734/soros-ukraine-turkey-refugees-commentary.html

5 réponses »

  1. il faut signaler qu’un article entrevue avec la momie (qui sert de croqumitaine à une elite…) est paru fort récemment dans LESECHOS
    je ne pense pas que son propriétaire en fut enchanté ,
    Mais peut etre doit-il prouver sa loyauté.
    Pas très utile pour lui, ne serait-ce que ,parmi ses activités des CA plongent.
    Et que les chinois pourraient se rendre compte « que la France n’est plus la France » et donc nous traiter comme d’autres(…), nous admirer bcp moins… (par exemple un chinois ne sait pas que hidalgo est francaise)

    les echos etant la propriété du groupe
    louis vuitton moet hennessy free carrefour ferinel

    J'aime

  2. La SA a un brillant avenir devant soi (voir la photo de ce débit d’article)…..
    La fin de l’UE ne sera pas le Brexit (ou autre) mais califale….. Je te baptise au nom d’allah (claire fontaine, elle allait se baigner toute nue…… disait Georges, le Brassens , cette fois-ci)…..

    Sauf que cette SA sera en djel-là-bas…. (au bled, dans le fin fond de l’Auvergne, la France profonde, quoi)!

    http://wp.me/p4Im0Q-1dn

    J'aime

  3. Les propos de Monsieur Soros vont tellement à contre courant du sentiment des populations européennes, tant occidentales qu’orientales, que nous pouvons être amenés à nous demander s’il n’est pas, volontairement ou involontairement, en train de se poser comme le bouc-émissaire ou le cathaliseur d’une prise de conscience commune de nos peuples. Peut-être doit-on se réjouir de son existence et de ses actes. Il fait, sur le plan intellectuel, beaucoup plus que nos hommes politiques nationaux pro-système ou anti-système, et amène les européens à comprendre que le combat est global.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s