Cela se passe près de chez vous

Les globalistes utilisent les migrants pour détruire l’Occident

Les musulmans voient la migration comme le début de l’islamisation de l’Europe (Lire : La Hijrah : cheval de Troie islamique de l’immigration – Dreuz.info) et les globalistes utilisent les migrants musulmans pour fracturer l’Occident en sociétés de consommateurs facilement contrôlables.

Si cette masse de migrants représente une calamité pour les Européens, les élites néolibérales, quant à elles, considèrent le terrorisme islamique, la faillite des Etats et leur effondrement, comme des dommages collatéraux dans leur poursuite de richesses sans fin.

Lors d’une interview accordée à l’Institut hongrois pour la Recherche migratoire, le professeur Belhaj a discuté de ce qu’il appelle « l’économie morale islamique ».

Cette économie est basée sur la conviction suivante : « s’il y a de l’argent, c’est grâce à l’islam, et s’il y a l’islam, cela rapportera de l’argent. » Croyance primaire, mais bien pratique.

Pour le professeur Belhaj, les migrants musulmans considèrent que « tous les biens sont donnés et non acquis par le travail. » Dès lors, les musulmans s’imaginent qu’en prenant possession des terres européennes, ils recevront gratuitement ses richesses. Normal, car tout est dû aux membres de la meilleure communauté qui soit. Cadeau d’Allah ! Etrange comme la générosité d’Allah envers ses fidèles ne se manifeste qu’en terre d’infidèles.

« Dans les discours islamiques, la migration est vue comme le début de l’islamisation de l’Europe, ce continent riche qui changera le destin de l’islam, d’une religion de pauvres à une religion de riches. »

Cette croyance est évidemment paradoxale, car une Europe envahie par des hordes de pauvres deviendra indubitablement pauvre. En outre, « l’immigration est justifiée comme une victoire de la communauté musulmane », ajouta le professeur Belhaj, qui qualifia l’économie morale islamique de « désastreuse. »

Il révéla également que la loi d’Allah prime sur la loi de l’Etat, pour les musulmans, d’où l’établissement de sociétés parallèles en Europe.

« Cette situation est parfaite pour le néolibéralisme, car les zones musulmanes de non droit au sein des pays européens met en danger la cohésion sociale et périphéralise les sociétés. »

Les « élites » européennes encouragent la migration et se plient aux exigences de l’islam. L’harmonie entre les migrants musulmans et le néolibéralisme est décrit comme « structurel » et non « accidentel ».

« La migration est utile au modèle néolibéral d’une société minimale, globalisée, sans frontière, mais elle est catastrophique pour les citoyens européens dans leur ensemble. »

Selon le professeur, « la dignité, la liberté d’expression et les classes moyennes sont dépassées, obsolètes, pour le néolibéralisme. Le néolibéralisme souhaite une société avec une cohésion minimale, sans classe moyenne, et un Etat qui accorde un revenu minimum destiné à la consommation. »

La conséquence d’un système globalisé sera “une pauvreté durable ». Tel est le sort prévu pour une grande majorité d’Européens. Et ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à en souffrir.

Ces derniers constatent jour après jour la façon dont les migrants musulmans évoluent vers une économie parallèle, affichent avec arrogance leurs valeurs, qui ne correspondent pas aux éthiques européennes.

Qualifiant la panique des Européens face à la vague de migrants de « justifiée et légitime », le professeur Belhaj déclara : « Il s’agit d’une panique morale de résistance à l’ordre néolibéral et du rejet de la périphéralisation de l’Europe. »

© Rosaly pourDreuz.info.

7 réponses »

  1. QUAND LA « DIVERSITE » ENTERRE LA DIVERSITE IDENTITAIRE ET CULTURELLE DES PEUPLES…L’ENFER N’EST PLUS LOINS.

    Jean Raspail dans son célèbre et polémique roman, devenu entre temps prophétique, nous montrait à voir (1973) une allégorie de notre époque « entropisée ».
    Il racontait dans une interview qu’un ami lui pretta une maison en bord de mer pour qu’il puisse écrire son prochain roman. Pendant plusieurs jours aucune idée ne lui vint quand, parcourant la plage, il vit un bateau échoué et delà, dans une sorte d’illumination (se traduisant par la suite en une « écriture automatique » -1-) il écrivit ce qui aujourd’hui nous apparait avec force évidence comme une « apocalypse »/révélation:

    __________________________________________________________________________

    « Dans le delta du Gange (Moyen-Orient et Afrique nous concernant), un million de « miséreux » prennent d’assaut des cargos (les routes aussi). Les immigrants voguent alors vers un Occident incapable de leur faire modifier leur route. Les bateaux s’échouent sur la Côte d’Azur, sous l’œil impuissant de pouvoirs publics désarmés face à la veulerie de la population autochtone et l’affaiblissement de l’armée française.( en fait promu par les politiques et soutenus financièrement par les Soros et consorts)

    Dans ce roman, qui comporte de nombreuses références à l’Apocalypse de Saint Jean, la submersion de la France est décrite, qui résulte de l’incapacité tant des pouvoirs publics que de la population à réagir face à cette invasion pacifique mais lourde de conséquences pour une civilisation déjà ancienne.

    Il y dénonce ce qu’il considère être un aveuglement de la part d’un clergé catholique trop favorable à l’accueil de populations immigrées devant les modifications que ces flux comportent sur la nature d’une civilisation.

    Le livre d’origine comportait une citation datée. À l’occasion de chacune des deux réimpressions du livre, Jean Raspail a ajouté une citation, également datée, pour prendre acte de l’ampleur grandissante du changement des mentalités sur le sujet en quelques décennies, passant de l’incrédulité à la révolte, puis à une apparente résignation abattue.

    Le 17 février 2001, s’échouait à Saint-Raphaël un vieux vraquier rouillé battant pavillon cambodgien, l’East Sea, avec à son bord 908 réfugiés kurdes. Cet échouage eut lieu sur la plage de Boulouris, à l’endroit même où en 1972, dans une villa prêtée pour l’occasion par des amis, Jean Raspail avait écrit Le Camp des Saints ». (wikipédia)
    __________________________________________________________________________

    Raspail lors d’une interview à « le point » mentionne le paradoxe de la « diversité » -2- comme au contraire un processus d’uniformisation. Il exprime à quel point « les globalistes » (qu’il ne mentionne pas) tiennent en laisse les médias et les politiques qui ont tout fait pour étouffer la contestation légitime du principe idéologique dominant: « l’immigrationnisme », car celui-ci nous est vendu comme LA valeur humaniste et fraternelle auquel nous devons tous nous plier et que soutient d’ailleurs le pape François lui meme -« droit de l’hommiste » et globaliste patenté- qui a fait de l' »oeucuménisme » un processus et un tremplin vers une réunification des religions conçus sur un meme pied d’égalité, ce qui est louable et logique en soi puisque l’Humanité n’a qu’un seul Dieu/créateur/grand ancetre…, mais qui prépare en sous-main le terrain à la grande dissolution, par l’affaiblissement de chacune d’entre elles (religions diverses).
    C’est dans la perspective de l’établissement d’une nouvelle religion mondiale synthétique et foncièrement réformée, c.à.d dévitalisée car construite sur les artifices et oripeaux sémentiques du cartel oligarchique que l’objectif syncrétique permettra la jonction entre déréalisation identitaire, appauvrissement culturel généralisé, dénaturation des langages…
    Ceci est d’autant plus facile à étendre et justifier que « libre échange » et consumérisme effrénés ont cet avantage hypnotique et faculté subversive sur les traditions enracinées qu’ils peuvent les détruire à petit feu avec le consentement éberlué des individus pris dans la toile de cette matrice conçu pour les endoctriner en leur faisant aimer leur servitude.
    Mais c’est aussi structurée certainement sur le modèle vaticanais… modèle, d’ailleurs, qui représente de manière réflective celui politique de la commisssion europeenne que l’on se nommera en conclave un « grand patriarche » (pape 2.0) et autour duquel les peuples n’auront pas leur mot à dire, seulement à se soumettre.

    Non seulement l’immigrationnisme nous dessert collectivement, mais il condamne dans un meme processus ceux qui viennent à nous, car le temps et les pressions joueront contre Nous Tous!!.

    L’oligarchie a des interets « religieux », tout comme les eurodolatres ont la religion de l’Euro et du « plus d’Europe » comme dogmes et leitmotivs chevillés au corps.

    Ils sont habités du désir de leur hybris,… mais l’Hybris qui est la composante de chacun d’entre eux, est aussi ce qui les divisera… Désir de puissance/jouissance qui rend incompatible la réalisation du globalisme unifié, sauf à faire le pari gagnant d’une guerre mondiale (nappée de guerres civiles éparses sur fond d’effondrement systémique) qui soit suffisamment destructrice/réductrice et in-fine éducatrice des peuples pour que puisse émerger un Nouvel Ordre Mondial investis d’une mission messianique pour un Age d’Or de pacotille… c.à.d luciférien… subversif et controlé par des oligarques devenus enfin les Grands Pretres effectifs de la Pensée (religieuse) Unique.

    -1- rechercher son interview vidéo qui est assez ancienne.
    -2-
     » Le camp des saints n’aurait pas pu être publié si les lois Gayssot, Lellouche et Perben avaient déjà existé. Des avocats m’ont ainsi signalé 87 motifs passibles de poursuites judiciaires. » Pourquoi cette vision apocalyptique du métissage ? « On ne cesse de vanter la diversité, alors qu’un métissage généralisé des cultures et des sangs est justement une attaque frontale contre cette diversité. » source: http://www.lepoint.fr/livres/raspail-la-polemique-22-02-2011-1298295_37.php

  2. Il y a des moments ou le ciel s’ouvre Jean Raspail a du vivre un moment de et ordre la, lorsqu’il a commencé a écrire son livre …La synchronicité du lieu est aussi inouie.
    « Les prophétes savent se souvenir de l »avenir »

    … » sauf à faire le pari gagnant d’une guerre mondiale (nappée de guerres civiles éparses sur fond d’effondrement systémique) qui soit suffisamment destructrice/réductrice et in-fine éducatrice des peuples pour que puisse émerger un Nouvel Ordre Mondial investis d’une mission messianique pour un Age d’Or de pacotille… c.à.d luciférien… subversif et controlé par des oligarques devenus enfin les Grands Pretres effectifs de la Pensée (religieuse) Unique. »

    Oui je verrais bien cela …les esprits sont prêts a vivre une apocalypse de pacotille orchestrée mise en scéne avec les moyens extraordinaires de la techonologie
    il me semble qu’ils vont provoquer un évènement qui produira un effet de sidération à un niveau mondial et ainsi les foules apeurées/sidérées seront alors prêtes a encaisser/accepter un nouvel ordre mondial et toutes les lois liberticides qui iront avec…
    Voici la nouvelle image affichée sur l’empire state building
    https://www.google.fr/webhp?sourceid=chrome-instant&ion=1&espv=2&ie=UTF-8#q=empire%20state%20building%20kali
    Ils affichent de plus en plus de « signes »
    Mais je ne crois pas q’ils puissent controler les énergies du cosmos !!! ET leur simulacre se dissoudra devant le la puissance des éléments…

  3. Merci Anders pour l’image affichée sur l’empire state building, qu’il faut rapprocher de l’inauguration du Gothard et de la scénographie de cloture des J.O de la city en 2012.

  4. « Entre la Masse et l’Elite la folie les tient tous dans sa toile, tel « l’attrape reve » du shaman/égregore (dreamcatcher) captivant l’esprit en sommeil en le préservant des « mauvais reves » mais surtout ici excisé du poids reel du sens de la réalité… ainsi donc, celui de leur responsabilité dans le chaos qui règne. »

    Je reprends un passage de l’un de vos commentaires
    C’est une trés belle formule pour décrire l’état des lieux

    Vous écrivez aussi la race des maitres, alors je dirais la race des seigneurs/saigneurs..
    Et cela résonne..il me semble qu’il appliquent à la lettre le programme des Nazis
    En l’inversant bien entendu..pour une partie…Par contre eugénisme et euthanasie restent d’actualité…
    Ein Volk, ein Reich, ein Führer ! »Fuhrer remplaçé par diverses organisations agissantes pour mettre en place le génocide des européens et de la chrétienté
    Le projet nazis avait des racines mystiques soigneusement éludées des livres d’histoire
    Il suffit de demander autour de soi si les gens savent pourquoi la svastika(le symbole de l’universel ,la plus vieille croix de l’humanité) inclinée dans l’autre sens est l’embléme des nazis trés peu de gens peuvent répondrent
    La sieg rune (rune de la victoire )est le signe des ss..
    Nous sommes désormais tous dans un camp ..l’expérience continue .au nom du » bien « pour le bien de l’humanité ..
    Les maitres et les kapos jouent sur l’échiquier qu’ils ont eux -mêmes fabriqués, depuis trés longtemps.. c’est a cause de cela que la partie semble perdue d’avance
    Il faut reconfigurer l’échiquier …mais pour cela il faudra autre chose que la puissance de l’esprit humain
    Mais comme « ils « s’amusent(ce sont des initiés à leurs maniére/ inversion ) avec justement des symboles tels que celui de Kali
    Il est évident que « cela » va leur péter a la gueule et ils paieront trés cher avec les agios, ce simulacre abominable .luciférien, celui de l’involution.
    Je fais confiance aux principes et aux lois de la Tradition:des causes entrainent des effets
    Ce sera fulgurant…
    Quant aux symboles ceux des JO 2016 étaient pas mal non plus…!.
    .

    .

    .

Répondre à Anders Annuler la réponse.