Douce France

Islamo-Gauchisme – France : Benoît Hamon est-il “le candidat des Frères musulmans” ? Benoît Hamon, ou la victoire des autruches…

Dans cet article de Libération, le chef de cabinet de Manuel Valls, Sébastien Gros, déclare au lendemain du premier tour de la primaire que “maintenant, il faut faire un choix entre les valeurs républicaines et le communautarisme”.Le communautarisme est clairement invoqué ici pour désigner Benoît Hamon. Le journal cite alors un ministre, sous couvert d’anonymat, qui affirme que “Hamon est le candidat des Frères musulmans”.

16114150_10210814380170810_8764461386365319921_n

On se souvient alors des propos du candidat à la primaire de la gauche concernant le reportage à Sevran où des femmes sont interdites dans les cafés : “historiquement, dans les cafés ouvriers, il n’y avait pas de femmes”. Il a ainsi tenté de relativiser l’importance de la question religieuse dans cet épisode et a même posé la question de “la responsabilité de la République”.

c0bsfttxeaapecq

Source : https://www.valeursactuelles.com/politique/benoit-hamon-le-candidat-des-freres-musulmans-62057

Le porte-parole du candidat aux primaires socialistes Benoît Hamon, Alexis Bachelay, aurait-il été corrompu par le Qatar ?L’argent qatari n’aurait pas laissé indifférent l’intéressé mais, ironie, c’est l’émirat qui a refusé de donner suite à ses demandes. C’est en tout cas ce qu’affirme le journaliste Georges Malbrunot, co-auteur avec Christian Chesnot du livre « Nos chers émirs » traitant de la corruption des politiciens français par les pétromonarchies du Golfe.

Interrogé sur Twitter à ce sujet, Georges Malbrunot n’a pas hésité à répondre sans détour :

La gauche socialiste est, on le sait, largement achetée par les états terroristes du Golfe. Entre 2012 et 2017, la présidence Hollande s’est efforcée, avec l’aide de ministres comme Jean-Yves Le Drian ou Laurent Fabius, de soutenir les ambitions régionales de l’Arabie Saoudite ou du Qatar. Quitte à soutenir activement les djihadistes en Syrie.

Sans surprise, Benoît Hamon est des plus compréhensifs à l’égard de l’islam. Il déclarait ainsi que si l’opinion publique percevait la doctrine de mahomet comme une menace, c’était le simple résultat d’une politique gouvernementale « stigmatisante ».

c21rtnfw8aaei4dc2jfpiuxaaadn4ecz_etuyweaegr13

Benoît Hamon, ou la victoire des autruches

Emmanuel Macron peut se frotter les mains. Mais Marine Le Pen plus encore. La molle dynamique qui semble pouvoir porter Benoît Hamon jusqu’à la victoire de la primaire du PS, dimanche prochain, met en scène les vieux habits d’une idéologie coupée du réel. Manuel Valls, qui arrive deuxième à l’issue du premier tour poussif (il a obtenu 31% des voix, contre 36% à son adversaire), a raison de prédire la défaite assurée de cette gauche utopique, immature, acquise à l’islam politique. Le gauchisme culturel, majoritairement soutenu par ceux, peu nombreux, qui se sont mobilisés hier (1,6 million de votants), est voué à l’échec. L’accélération de ce que j’ai appelé la Révolution des Œillères (bloc-notes du 31 mai 2013) ne laisse plus d’espace à ceux qui ne veulent rien voir des réalités. De ce point de vue, Hamon est la caricature du dirigeant hors-sol et démagogique, avec notamment son revenu pour tous à 750 euros par mois, sa politique construite sur l’imposition fiscale alourdie et son électoralisme en direction des minorités. A moins que Valls n’arrive à mobiliser les abstentionnistes sur son programme réformateur et républicain – le débat de mercredi s’annonce frontal – une victoire finale de Hamon laisserait à Macron le monopole de la gauche réformiste. Pour autant, l’absence de Valls ferait place au déni sur la question identitaire. L’hypothèse d’un second tour Macron-Le Pen serait alors une aubaine pour cette dernière.

Les réticences de Hamon à aborder la question posée par l’islam en France sont celles de Macron. Tous deux partagent la même vision multiculturaliste de la société et la même attitude conciliante face à l’idéologie islamiste et ses demandes de visibilité. Hamon, qui ne fait pas mystère de sa stratégie déployée en direction des banlieues et des quartiers, est un défenseur du voile et de la cause palestinienne. Beaucoup de musulmans de France le voient comme un candidat allié. Or cette complaisance, qui est aussi celle de Macron avec sa politique de « bienveillance », revient à accorder une oreille attentive aux exigences identitaires d’une partie de la population, alors même que l’insécurité culturelle est combattue quand elle émane de la société d’accueil. Plus gravement, la volonté de séduire un électorat musulman victimisé amène ces hommes politiques à relativiser la montée du totalitarisme islamique qui consolide une contre-société. « Ce qui est inquiétant, c’est que les musulmans en France me paraissent plus fondamentalistes que ceux que j’ai connus en Palestine », remarque Waleed Al-Husseini, palestinien réfugié à Paris, dans sa contribution à l’enquête de terrain menée sous la direction de Georges Bensoussan (1). Une défaite de Valls, dimanche prochain, serait la victoire totale des autruches. François Fillon, qui n’en est pas une, a intérêt de se réveiller…

(1) Une France insoumise, Albin Michel

c1_vht5wgaacm-v

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2017/01/benoit-hamon-ou-la-victoire-de.html

15 réponses »

  1. Hamon : à éjecter.
    Fillon : à éjecter.

    Mardi 24 janvier 2017 :

    A la une du Canard enchaîné : « Les 600 000 euros gagnés par Penelope qui empoisonnent Fillon. »

    D’où viennent ces 600 000 euros ?

    Réponse :

    L’épouse de Fillon aurait gagné 500.000 euros comme attachée parlementaire.
    Penelope Fillon a été rémunérée pendant 8 ans en tant que collaboratrice du député … François Fillon, puis de son suppléant Marc Joulaud.
    Une collaboratrice de François Fillon à l’époque, interrogée par « Le Canard enchaîné », dit « n’avoir jamais travaillé avec elle ». « Je n’ai pas d’info à ce sujet. Je ne la connaissais que comme femme de ministre. » 

    En plus de ces 500 000 euros, l’épouse de Fillon a touché 5000 euros par mois pendant 20 mois, soit un total de 100 000 euros, pour avoir signé « deux ou peut-être trois notes de lecture ».

    « Le Canard enchaîné » affirme que Penelope Fillon a été parallèlement salariée, entre le 2 mai 2012 et décembre 2013, de « La Revue des deux mondes », propriété de Marc Ladreit de Lacharrière (PDG de Fimalac), un ami de François Fillon. Elle y touchait alors environ 5.000 euros bruts par mois.

    Interrogé par l’hebdomadaire, le directeur de la revue, Michel Crépu, se dit « sidéré » : « Je n’ai jamais rencontré Penelope Fillon et je ne l’ai jamais vue dans les bureaux de la revue. »
    Il précise toutefois que Penelope Fillon a signé « deux ou peut-être trois notes de lecture ».

    http://www.lecanardenchaine.fr/la-une-du-25-janvier-2017/

    J'aime

  2. Je ne sais pas pourquoi, d’instinct je trouve Hamon aussi visqueux que Fabius…
    Sans doute un effet d’ombres chinoises, pardon « d’ombres musulmanes »….

    J'aime

  3. Le 21 octobre 2016, Penelope Fillon déclarait :

    « Jusqu’à présent, je ne m’étais jamais impliquée dans la vie politique de mon mari ».

    http://www.bienpublic.com/cote-d-or/2016/10/21/penelope-fillon-bat-la-campagne-en-cote-d-or

    Quelques mois plus tard, « Le Canard enchaîné » révèle que Penelope Fillon a gagné 500 000 euros pour un emploi fictif : elle était payée comme attaché parlementaire de François Fillon !

    En réalité, François Fillon avait deux attachés parlementaires QUI TRAVAILLAIENT VRAIMENT : Igor Mitrofanoff et Jeanne Robinson-Behre.

    Jeanne Robinson-Behre, interrogée par “Le Canard enchaîné”, dit “n’avoir jamais travaillé avec Penelope Fillon”. “Je n’ai pas d’info à ce sujet. Je ne la connaissais que comme femme de ministre.”

    En plus de cet emploi fictif, Penelope Fillon a gagné 100 000 euros, payés par « La Revue des deux mondes » :

    “Le Canard enchaîné” affirme aussi que Penelope Fillon a été parallèlement salariée, entre le 2 mai 2012 et décembre 2013, de “La Revue des deux mondes”, propriété de Marc Ladreit de Lacharrière (PDG de Fimalac), un ami de François Fillon. Elle y touchait alors environ 5.000 euros bruts par mois.

    Interrogé par l’hebdomadaire, le directeur de la revue, Michel Crépu, se dit “sidéré” : “Je n’ai jamais rencontré Penelope Fillon et je ne l’ai jamais vue dans les bureaux de la revue.”

    Il précise toutefois que Penelope Fillon a signé “deux ou peut-être trois notes de lecture”.

    Source : « Le Canard enchaîné », mercredi 25 janvier 2017, page 3.

    J'aime

  4. http://www.lexpress.fr/actualite/medias/une-journaliste-cousine-de-hollande-minimise-le-nombre-de-viols-sur-itele_1872286.html#yiK4GrDCiKBzmg0K.01
    Excellent exemple d’un probléme de perception du réel, je préconise un traitement de choc:un reportage sur le terrain pour la » journaliste » seule sur escarpins en jupe cheveux aux vent sac vuitton a la main,lachée dans les yvelines aprés prise du métro vers 23h petite balade dans les rues …. se sera sensationnel,guérison assurée.

    J'aime

  5. Penelope Fillon gagnait 5000 euros par mois, payés par « La Revue des deux mondes ».

    Elle a été salariée par « La Revue des deux mondes » pendant 20 mois. Elle a donc gagné un total de 100 000 euros.

    Quel travail a-t-elle fait pendant ces 20 mois ?

    Réponse :

    Les preuves concrètes du travail effectué par Madame Fillon ne peuvent pour l’instant se résumer qu’à deux notes de lecture, publiées en septembre et octobre 2012 à la toute fin de la revue, sous le pseudonyme « Pauline Camille ».

    Ces notes, les voici : la première fait 2.500 signes, s’étale sur deux colonnes et concerne un ouvrage du romancier Lucien Azay, récompensé par le prix de La Revue des deux mondes en 2012.

    La seconde, publiée le mois suivant, est encore plus courte : moins de 1.000 signes consacrés à l’essayiste William Marx, lui aussi sélectionné à l’occasion du même prix.

    Visuellement, cela donne ça :

    http://www.marianne.net/voici-les-2-notes-100000eu-penelope-fillon-revue-deux-mondes-100249455.html

    J'aime

  6. Vendredi 27 janvier 2017 :

    67% des Français trouvent que François Fillon n’est pas honnête.
    61% des Français ont une mauvaise opinion de François Fillon.

    Selon un sondage Odoxa pour France Info rendu public vendredi, 61% des Français ont désormais une mauvaise opinion de François Fillon, après les révélations du Canard enchaîné selon lequel il a rémunéré son épouse.

    François Fillon est désormais jugé négativement par une large majorité de Français (61%). Une cote de popularité en chute libre par rapport à début novembre, où il récoltait 54% de bonnes opinions, selon un sondage réalisé par l’Ifop.

    Cependant, ces affaires ont plombé tous les autres atouts dont il disposait dans l’opinion. Ainsi les Français sont 61% à ne pas le trouver « convaincant », 67% à ne pas le juger « honnête », et 68% à penser qu’il n’est « pas proche des préoccupations des Français ». Même auprès de son noyau dur, les dégâts sont visibles.

    http://www.francetvinfo.fr/politique/francois-fillon/penelope-fillon/affaire-penelope-fillon-76-des-francais-veulent-interdire-aux-parlementaires-d-embaucher-des-membres-de-leur-famille_2037513.html

    J'aime

  7. Le plan B.

    Fillon est carbonisé. Chez les dirigeants du parti Les Républicains, on réfléchit déjà à un autre candidat pour l’élection présidentielle. Pour choisir ce nouveau candidat, on rêve d’un vote en bureau politique.

    Trois noms circulent :
    – Laurent Wauquiez
    – François Baroin
    – Xavier Bertrand

    Lisez cet article :

    http://www.marianne.net/penelope-gate-sarkozy-baroin-wauquiez-droite-cherche-deja-recours-fillon-100249539.html

    J'aime

  8. D’après les calculs de la Fondation Abbé Pierre, 3,96 millions de personnes sont mal-logées.

    http://www.la-croix.com/France/Exclusion/Pres-4-millions-personnes-sont-logees-selon-Fondation-Abbe-Pierre-2017-01-30-1200821271

    François Fillon a un château avec 14 chambres, il a 3000 mètres carré de bâtiments annexes, il a une chapelle, il a un parc de 6 hectares, et il a aussi une ferme avec 7,2 hectares de terres !

    Lisez cet article :

    François Fillon vit dans un château qui comprend 14 chambres, au milieu d’un parc de 6 hectares.

    Une maison ? Interrogé en avril 2013 sur son patrimoine immobilier, François Fillon avait affirmé sur France 2 qu’il était « propriétaire d’une maison dans la Sarthe, achetée 440 000 euros il y a une vingtaine d’années, et qui vaut aujourd’hui à peu près 650 000 euros ».

    Une maison ? Quelques mois plus tard, dans Paris Match, la « maison » se transforme en « manoir ». La voici :

    http://www.politique.net/2017010501-chateau-de-francois-fillon-14-chambres.htm

    En réalité, il ne s’agit pas d’une maison, ni d’un manoir, mais bien d’un… château, comme le précise aujourd’hui Le Canard enchaîné.

    C’est en 1993 que François Fillon a acquis le « château de Beaucé ». Selon l’acte notarié, le château comprend au rez-de-chaussée : « hall d’entrée, grande salle à manger avec cheminée, cuisine, arrière-cuisine, office, bureau, lingerie, buanderie, grand salon, lampisterie, bibliothèque, petite bibliothèque en bout ».

    Et à l’étage ? 14 chambres et des salles de bain.

    Derrière le château se trouve également 3000 m² de bâtiments annexes, une chapelle. Le tout dans un parc de 6 hectares.

    Et dans la série « Bienvenue au Moyen âge », Le Canard enchaîné précise que Fillon a également acheté la ferme proche du château avec 7,2 hectares de terres. Ces champs sont exploités par un couple d’agriculteurs qui verse chaque année un « fermage » à la famille Fillon. Soit « 21 quintaux de blé tendre de qualité saine, loyale et marchande et 218 kilos de viande de boeuf de première qualité ». Une fois élu président, Fillon n’aura plus qu’à rétablir la gabelle…

    Source :

    Hervé Liffran, « Un château et quelques oubliettes », Le Canard enchaîné n°5019, mercredi 4 janvier 2017.

    J'aime

  9. Un cataclysme politique.

    Nous sommes en train de vivre des journées historiques.

    Ce qui est en train de se passer aura des conséquences incalculables.

    Le Canard Enchaîné révèle trois informations explosives :

    – Penelope Fillon a touché 831 440 euros comme « assistante parlementaire ».
    – Penelope Fillon a touché 100 000 euros, payés par « La Revue des deux mondes ».
    – Les enfants de François Fillon ont touché 84 000 euros comme « assistants parlementaires ».

    Autrement dit : toute la famille de François Fillon a touché plus d’un million d’euros.

    Ils ont touché 1 015 440 euros.

    La balle est maintenant dans le camp du bureau politique du parti Les Républicains :

    QUI SERA LE CANDIDAT DE LA DROITE POUR L’ELECTION PRESIDENTIELLE ?

    Mardi 31 janvier 2017 :

    http://www.lefigaro.fr/politique/2017/01/31/01002-20170131ARTFIG00154-affaire-penelope-fillon-perquisition-en-cours-a-l-assemblee-nationale.php

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s