1984

Mondialisme vs Souverainisme : George Soros jure de ‘démolir le Président Trump’ / Macron, un homme de Soros ?-

Macron, un homme de Soros ?

Publié le 23 janvier 2017 par Copyright Hildegard von Hessen am Rhein.

Ça fait déjà un certain temps que le sujet me turlupine ! Pour moi et mon sens du flair, je ne veux pas faire la prétentieuse en m’affublant du titre « d’analyste », même si je fus parmi les rares dans ce pays à avoir été convaincue, dès le début, que Trump deviendrait président, tout en argumentant mes observations, désormais, c’est Macron que je regarde comme un ovni dans cette fange politique française, de laquelle il sort sa tête de jeune premier. Et me mets à fredonner la chanson de Pierre Vassiliu: « Qui c’est ça, qui c’est celui là … » ! Et soudain, comme on dit en anglais: « The bell rings « , en visionnant une vidéo de Russia Today en lien et sous-titrée en français, pour ceux qui ne maîtrisent pas l’anglais, Il est question des associations financées par Soros qui n’ont fait descendre dans la rue que 2 millions de manifestants contre Trump, sur presque 330 millions d’habitants, sous couvert de féminisme. En tête, quelques stars hollywodiennes, j’y ai consacré une chronique hier. Manquait plus que le remplaciste-immigrationniste-islamo-collabo, Georges Clooney ! Et pour les pressetituées françaises, les manifestations étaient massives dans tout le pays ! Mazette, encore des enfumages de cette corporation qui ne sert plus l’information, mais la mondialisation, dont Macron est un échantillon représentatif. C’est la vedette de la présidentielle. On le voit déjà au second tour contre Marine le Pen ! Résultat, Macron, président !

Que vois-je incrusté sur l’écran ? Le logo d’une de ces associations agitatrices Soros qui s’intitule Move On, traduit en français: En marche ! Move On, histoire sur Wikipédia en lien, où il est clairement indiqué sous la rubrique: « Financial Contributors » la participation de Soros. Étrange coïncidence. Je cherche le lien entre son financier décédé récemment, Henry Hermand et Soros. Je tombe cette fois, sur une vidéo d’Asselineau qui, en colère d’être ignoré par les pressetituées, effectue sa prestation vidéo solitaire, ou il commente l’actualité. Asselineau ne m’intéresse pas beaucoup, mais, parfois, je vais voir de son côté pour entendre ce qu’il a à dire et il exprime certaines choses que je partage, d’autres non. Je le crois honnête, sachant faire ses recherches pour étoffer ses analyses. Et, bingo ! à la 21ème minute, voilà qu’il lance le soupçon, que Macron pourrait être un homme de Soros, en faisant d’autres rapprochements que les miens, mais qui sont complémentaires. Entre la société HH Développement d’Henry Hermand, qui aurait financé aux côtés de la Open Society de Georges Soros un événement que Asselineau nomme dans sa vidéo.

Si nous sommes deux à faire le rapprochement entre Soros et lui, il y en a bien d’autres que j’ai peine à trouver, car cela demande de la patience, donc du temps. Il faut fouiller en anglais et en français, hélas, la gratuité de mon travail, ne me permets pas toujours de faire des recherches plus avancées. Je laisse le soin à mes lecteurs/trices, curieux/ses, de se donner la peine, qu’ils/elles sont libres de poster en commentaires.

Désormais que les soupçons sont étayés, mais ne prouvent pas que j’ai raison, je vais aussi m’attarder longtemps sur le personnage et ses sources de financements de campagne car, contrairement aux États Unis, la loi encadre strictement les finances en France. Dans ce cas, comment intervient Soros ? C’est la question ! Une contribution de 7.500 € est un pourboire de dame pipi pour lui.  Enfin, le doute est installé, j’espère que les pressetituées iront ronger l’os, si elles tombent sur cette chronique.

Cela dit, j’ai informé l’ami Eric Zemmour car, si lui trouve des liens directs, non indirects comme moi, l’immense audience qu’a le polémiste pourrait faire tomber Macron. Pour cela, il faut maintenant prouver les liens. Macron est soutenu par Minc, Attali, grands adeptes l’un et l’autre du Nouvel Ordre Mondial. Manquerait plus qu’Henri de Castries, président de Bilderberg se dise qu’il s’est trompé en se tenant aux côtés de Fillon et aille rejoindre Macron, comme l’on fait Corinne Lepage et Jean-Marie Cavada … la boucle du N.O.M serait bouclée en France. Tout ça mérite enquête.

Hildegard von Hessen am Rhein

http://hildegardvonhessenamrhein.over-blog.com/2017/01/macron-un-homme-de-soros.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

George Soros jure de ‘démolir le Président Trump’

c23mdcsxaaaefjv

George Soros jure de ‘démolir le Président Trump’

image: http://cdns.yournewswire.com/wp-content/uploads/2017/01/Soros-take-down-Trump.jpg


George Soros, le milliardaire mondialiste de triste notoriété, a menacé publiquement qu’il allait « démolir le Président Trump ». Il a aussi affirmé à l’assistance du Forum économique mondial de Davos, que le Nouvel Ordre Mondial fait les préparatifs nécessaires pour anéantir complètement tous les projets de Trump.

    S’adressant à un public rassasié lors de son dîner annuel au Forum économique mondial de Davos, Soros a conseillé aux grandes multinationales de remettre à plus tard leurs activités aux USA, jusqu’à ce qu’il ait mis fin à la présidence Trump – ou bien d’en assumer les conséquences.

    Interrogé sur les conseils qu’il donnerait aux entreprises qui se préparent au choc de la nouvelle présidence, il a dit : « Je m’en tiendrai aussi loin que possible. »

    Gestionnaire de fonds spéculatifs devenu célèbre pour avoir gagné un milliard de dollars en pariant sur la dévaluation de la livre en 1992, Soros aurait perdu près d’un milliard de dollars à cause du ralliement du marché boursier à Trump, après sa victoire.

    M. Soros a attribué la poussée des marchés à la promesse de M. Trump de réduire la réglementation et les taxes, mais il a dit aux zélites réunies au Forum économique mondial, que le bon temps sous Trump ne durera pas. Soros a dit qu’après l’arrivée de Trump – en moins de 24 heures –, « la réalité prévaudra. »

    Soros, , s’est dit assuré que les pouvoirs de M. Trump seront limités par le Congrès. « Il ne pourra pas se permettre de jouer au dictateur, » a-t-il ajouté.

    Les commentaires de Soros devant les zélites économiques internationales en Suisse, viennent après que les analystes de Wall Street ont commencé à parler de lui comme d’une « bête blessée », et prévenu qu’il « est prêt à tout pour se venger » de la défaite électorale de sa candidate.

    Ces dernières semaines, les pontes et les analystes du marché ont gardé un œil attentif sur la « bête blessée », afin d’estimer quelle sera sa prochaine démarche, et des rapports disent à présent que les fonds gaspillés par Soros pour Clinton sont négligeables par rapport à la somme d’argent qu’il dépense maintenant sur le marché obligataire.

    Il projette de créer l’« Armageddon financier et de déchaîner l’enfer » qui entraînera le monde occidental, et en particulier les USA, au bord de la ruine. Des flammes surgiront un phénix et ce sera l’apparition du Nouvel Ordre Mondial de Soros.

    Soros pense que le marché est le point faible de Trump. Il affirme que Trump n’a « aucune chance » de survivre à sa prochaine attaque contre le marché, et se réjouit parce que le futur Président des USA sera démoli et incapable de se focaliser sur la reconstruction de la grandeur des USA.

    Selon un analyste de Wall Street, « Un jour, la façon dont Soros a brisé la Banque d’Angleterre et ruiné l’économie malaise, sera juste considérée comme des échauffements pour le déclenchement de son Armageddon financier mondial. »

Your News Wire, Baxter Dmitry, 20 janvier 2017

Original : yournewswire.com/soros-take-down-trump/
Traduction Petrus Lombard

http://www.alterinfo.net/George-Soros-jure-de-demolir-le-President-Trump_a128005.html#v8ytxdZJo1XTFBic.99

George Soros prédit l’échec de Trump, « l’apprenti dictateur »

À la veille de l’investiture de Donald Trump à Washington, George Soros a déclaré que Donald Trump « fourbissait ses armes pour une guerre commerciale » qui aura « un impact profond en Europe et ailleurs dans le monde ».

Cet « aspirant dictateur […] ne s’attendait pas à gagner, il était très surpris », a déclaré le financier d’origine hongroise à un public de chefs d’entreprise et de journalistes réunis à Davos pour le Forum économique mondial.

« Je suis personnellement convaincu qu’il va échouer […] parce que les idées qui le guident sont éminemment contradictoires », a déclaré George Soros, tout en ajoutant que les membres du cabinet de Donald Trump se battaient eux-mêmes pour des intérêts distincts.

L’homme d’affaires a prédit pour les États-Unis une perte d’« influence positive dans le monde en faveur d’une société ouverte », ce qui « aura des effets profonds en Europe et dans d’autres parties du monde ».

George Soros, qui a soutenu la démocrate Hillary Clinton, lors de la campagne, a perdu près d’un milliard de dollars suite à la victoire surprise de Donald Trump, selon des rapports de presse.

Selon le milliardaire, la réaction positive des marchés financiers ne va pas durer longtemps. « L’incertitude est à son comble et l’incertitude est l’ennemie de l’investissement sur le long terme, alors je ne pense pas que les marchés vont si bien se porter que cela », a-t-il assuré.

Jeudi 19 novembre, lors de la clôture des marchés, les indices boursiers américains se sont repliés et le dollar a chuté face à d’autres devises, à la veille de l’investiture de Donald Trump.

En ce qui concerne le Brexit et Theresa May, George Soros déclaré que l’heure de gloire de la Première ministre britannique ne durerait pas longtemps et que le peuple britannique « niait » les conséquences économiques d’une sortie de l’UE. « Il est peu probable que Theresa May reste au pouvoir », a-t-il commenté.

« En ce moment, les Britanniques sont dans le déni. La situation économique actuelle n’est pas aussi mauvaise que prévu, alors ils vivent dans l’espoir, mais à mesure que le livre perd de la valeur, l’inflation deviendra la force motrice, ce qui conduira à un déclin des niveaux de vie.

« Cela risque de prendre un certain temps, mais quand ça arrivera, ils se rendront compte qu’ils gagnent moins qu’avant, car les salaires n’augmenteront pas aussi vite que le coût de la vie. »

http://www.euractiv.fr/section/politique/news/soros-would-be-dictator-trump-will-fail

Le milliardaire George Soros a financé des associations et un responsable de la Women’s March

Le milliardaire George Soros a financé des associations et un responsable de la Women's March© DAVID MCNEW Source: AFP
Une participante à la Women’s March de Los Angeles, le 21janvier 2017 

Des associations partenaires de la marche anti-Trump, ainsi que l’ONG d’un des co-présidents d’honneur du mouvement, ont perçu ces dernières années des dons du milliardaire George Soros – un adversaire résolu du nouveau président américain.

Au lendemain de l’investiture du nouveau président américain, le 21 janvier, un mouvement baptisé «Women’s March» est parvenu à mobiliser plusieurs millions de manifestant anti-Trump aux Etats-Unis, ainsi que dans plusieurs autres pays. Son objectif affiché : s’insurger contre la menace que représenterait le nouveau locataire de la Maison Blanche pour les droits des femmes, les immigrés, les musulmans, les personnes qui s’identifient aux «LGBTQIA», les Noirs, les personnes souffrant de handicaps ou encore les victimes d’agressions sexuelles…

Décrit comme un mouvement «spontané» par certains grands médias tels que leGuardian britannique, la Women’s March dispose pour autant d’un comité national incluant quatre co-présidentes nationales, et d’un impressionnant panel d’associations dites «partenaires» (qui relaient et valorisent sur les réseaux sociaux les mobilisations anti-Trump).

Or, il est à noter qu’un certain nombre de ces associations, ainsi que l’un des hauts responsables de la Women’s March, ont ou ont eu des liens financiers avec le milliardaire George Soros – adversaire politique affiché de Donald Trump.

Un activiste lié à Soros parmi les présidents d’honneur de la marche

Parmi les «co-présidents d’honneur» que le mouvement liste sur son site figure Harry Belafonte, un «activiste, chanteur, auteur-compositeur et acteur». Cet Américain de 89 ans, indique également la page internet de la Women’s March, est le fondateur de l’ONG The Gathering for Justice. Celle-ci a reçu en 2009 un don de 75 000 dollars de l’Open Society Foundations (OSF), un réseau de fondations créé en 1979 par George Soros.

Quelques années plus tôt, l’OSF avait également contribué au financement d’une pièce de théâtre anti-peine de mort à New York, dans laquelle jouait le même Harry Belafonte.

Des ONG financées par Soros solidaires du mouvement

Il n’est en outre pas difficile de trouver, parmi les «partenaires» officiels de la Women’s March, des organisations ayant perçu des dons de George Soros et de sa fondation : par exemple, MoveOn.org, une association politique se définissant comme progressiste, a bénéficié d’un don d’1,46 millions de dollars en 2004, selon le Washington Post.

De même, selon le site de l’OSF, l’association NAACP (L’Association Nationale pour la Promotion des Gens de Couleur) a reçu de cette dernière 250 000 dollars en 2011, et le Center for Constitutionnal Rights (dont la vocation est de lutter contre les discriminations) près de 91 000 dollars en 2009.

 Le lobby progressiste People for the American Way a eu droit à plusieurs coups de pouce financiers de la fondation de George Soros : 400 000 dollars en 2008500 000 dollars en 2009 et 700 000 dollars en 2012.

Le géant Human Rights Watch (HRW), lui aussi, fait partie des partenaires de la marche contre Trump, et a perçu des dons de l’OSF. En 2010, Goerge Soros avait annoncé le versement de pas moins de 100 millions de dollars à l’ONG humanitaire, pour une période de dix ans.

Soros, défenseur de l’ouverture des frontières… et des sanctions anti-russes

George Soros n’a jamais caché son aversion pour Donald Trump : après de nombreuses critiques contre le candidat républicain lors de la campagne présidentielle, le milliardaire américain d’origine hongroise a récemment traité le nouveau chef d’Etat d’«apprenti-dictateur», depuis le forum économique international de Davos.

 Un antagonisme qui n’est guère difficile à comprendre, lorsque l’on se penche sur les causes portées par George Soros, via son réseau de fondations : les ONG financées par celui-ci militent, entre autres, pour l’accueil des réfugiés dans les pays occidentaux et la défense des sanctions occidentales contre la Russie.
c2ixuqgxeaqeyaf

6 réponses »

  1. A diffuser deja sans modération…et par exemple à Finkie qui semble n’avoir pas du tout compris
    ce qui est en train de se jouer ..il semberait que ces deux personnes soient sur un nuage rose
    ou Obama fut le nec plus ultra des présidents et pour qui Trump est le symbole de l avidité et le danger supréme …dialogue emblématique de deux personnes au demeurant intelligentes,cultivées et qui n’ont pas conscience de la réalité du combat qui se livre et il sont trés représentatifs d’une intelligensia qui jusqu’a maintenant percevait les données des « problémes » ..je suis attéré.
    Ce dialogue est trés révélateur:ou comment même des esprits éclairés,cultivés sont pris dans les maille du filet .de la propagande ..affolant.
    Et instructif car ils nous font entendre à quel point ils sont dans l’ignorance absolue à coté de la plaque à pieds joints
    Article a poster d’urgence a ses deux amis qui sont totalement devenus aveugles…!
    Comme Zemmour Finkie est un prescripteur ….!!C’est grave il manquerait plus qu’il passe du coté Macron..!
    Je doute qu’il est entendu parler de Soros….

    J'aime

  2. Qu’il ait entendu parler de Soros..
    Finkie soutien Fillon le copain de de Castries..
    Il ne digére pas les robinets en or de Trump il préfére les grandes propriétées bien cachées les fortunes discrétes des assasssins bien élévés en général des héritiers..
    …Bon chic bon genre..

    .

    J'aime

  3. Prévenir zemmour c’est excellent.. Faudrait aussi prévenir De Villiers qui est assez pointu sur le sujet du mondialisme… Et y a aussi Pierre Hillard le spécialiste et Soral qui pourrait trouver des liens entre Soros et Macron grâce à son site égalité et réconciliation.. Tant qu’à faire prévenez aussi Marine le Pen et ses conseillés ca pourrait lui servir 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s