Douce France

Douce France-Présidentielles : Emmanuel Macron ou la stratégie du sablier

Nous n’avions donné aucune consigne de vote pour les élections présidentielles car nous n’attendions rien des résultats. Nous sommes persuadés que les maux qui rongent notre pays sont si profondément implantés qu’aucune personne élue ne pourra les résoudre par des solutions démocratiques. C’est trop tard. Par conséquent, nous n’appartenons pas ce matin au choeur des pleureuses qui se désespèrent au vu des résultats. Ce désespoir est vain. Il convient de regarder les événements froidement. La victoire d’Emmanuel Macron, car il faudrait plus qu’un miracle pour que Marine Le Pen s’impose au second tour, annonce la poursuite de la politique mortifère poursuivie depuis la présidence de Valéry Giscard d’Estaing. Davantage d’Europe technocratique, davantage de mondialisation, davantage d’ouverture des frontières, davantage d’immigration, davantage d’islamisation. Alors rien de neuf sous le soleil ? Non.Emmanuel Macron et ceux qui le soutiennent, c’est-à-dire toute l’oligarchie mondialiste qu’elle soit économique, financière ou médiatique, ont paradoxalement tiré les mêmes conclusions que les partisans de l’identité et de la souveraineté. Le temps joue contre eux. Mais pour des raisons radicalement différentes. Si les premiers pensent que l’ouverture des frontières et la submersion migratoire vont les amener d’ici 2050 à devenir minoritaires dans leur pays, les seconds savent que la victoire de Macron est un trompe l’oeil car en vérité leurs thèses sont minoritaires dans le pays. Les électeurs du Front National, de Jean-Luc Mélenchon, de Nicolas Dupont-Aignan et de François Fillon ne partagent pas leur vision de la société. Seuls le nom et la figure de Marine Le Pen assurent Emmanuel Macron de sa victoire. Non ses idées, qui au vu des résultats du 1er tour sont rejetées par une majorité des Français. Dans ces conditions les soutiens de Macron ont compris que pour rendre les changements irréversibles il allait falloir accélérer. C’est la stratégie du sablier comme l’illustre parfaitement l’image. C’est cette stratégie qui va être déployée durant les cinq prochaines années pour rendre tout retour en arrière impossible. C’est en cela que la victoire d’Emmanuel Macron risque d’être décisive et catastrophique pour ceux qui s’opposent à cette mutation civilisationnelle. Après son passage à l’Elysée il est à craindre que la prophétie de Michel Houellebecq dans son roman « Soumission » devienne une cruelle réalité.

6 réponses »

  1. Mercredi 26 avril 2017 :

    Jacques Attali est un très proche soutien d’Emmanuel Macron.

    Whirlpool, « c’est une anecdote » : la bourde d’Attali, au pire moment.

    Des propos qui ne passent pas. Invité ce matin de LCI, Jacques Attali a choisi le pire moment – Emmanuel Macron rencontre ce midi à Amiens les salariés en grève de l’usine Whirlpool à la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Amiens – pour déclarer que Whirlpool est … « une anecdote ». 

    Face à Audrey Crespo-Mara, ce soutien d’Emmanuel Macron a estimé que Whirlpool, « c’est une anecdote qui s’inscrit dans un contexte plus large de création d’emplois ».
    « Le cas de 300 personnes n’est pas du ressort du président de la République », a poursuivi Jacques Attali, ajoutant :
    « Le président n’est pas là pour régler chaque cas individuel, pas là pour faire de fausses promesses. »

    Une déclaration qui fera probablement grincer des dents en interne. Car depuis janvier, les 290 salariés de cette usine de fabrication de sèche-linge, qui appartient à l’américain Whirlpool, numéro un mondial de l’électroménager (20 milliards de dollars de chiffre d’affaires), vivent avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête.
    Leur employeur leur a annoncé qu’il fermerait en juin 2018 cette unité de production, la dernière usine du groupe en France, pour la délocaliser à Lodz, en Pologne, et ainsi s’adapter « à un contexte de marché de plus en plus concurrentiel ».

    Du coté du Front national, l’occasion était évidemment trop belle pour la laisser passer. « Honteux ! » a ainsi réagi Florian Philippot, épinglant Jacques Attali sur Twitter :

    Une « anecdote » pour Attali soutien de Macron ! 300 emplois supprimés, des familles bousculées, une anecdote ? Honteux !

    http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170426.OBS8576/whirlpool-c-est-une-anecdote-la-bourde-d-attali-au-pire-moment.html

    J'aime

    • Macron, à la question des ouvriers : « Mr Macron qu’allez vous faire pour nous ?? »… réponse : « je vous dirais deux choses… je ne peux rien faire, mais je vous le dis, je viendrais négocier le plan social au mieux de vos intérêts »…. (sic).

      Le capitalisme financier que représente Macron en France, s’en tape le coquillard de nos PME/TPE, l’industrie etc… Eux leur projet, ce n’est même pas les startups…

      leurs projets, ce sont les marchés publics…

      https://www.lesechos.fr/21/05/2015/lesechos.fr/02183312336_la-france–capitale-mondiale-des-partenariats-public-prive.htm#

      En définitif, ils vivent dans leur monde,et ils commercent entre eux avec notre pognon.

      – « Salut Macron, c’est moi, Blackstone… J’voulais savoir si t’as besoin de croissance ??

      – Oui, oui, le CAC40 est faiblard… Je vais appeler Wauquiez, ou Aubry ou Pécresse… dans les régions ils doivent bien avoir besoin d’un stade, un tramway, d’une médiathèque ou d’un hôpital pour que tu investisses un peu de blé, et t’inquiète pas, j’appelle aussi Vinci ou Bouygues ou Eiffage pour voir s’il ont de la place sur leur planning pour le construire… et puis on fait comme on a dit, notre projet est « béton »… les con-tribuables paieront ta rente, et on a même l’autorisation de ne pas inscrire ton investissement dans nos comptes publics… ils n’y verront que du feu.

      – Ok Macron, j’attends de tes nouvelles, je donnerais l’ordre à BNP Paribas Real Estate pour glisser le pognon pour le contrat… mais je te préviens, je veux un bon retour sur investissement et le « loyer » devra s’étaler sur 30 ans… Rappelle toi le ministère de la Défense hein… il coutait 600 Ms à construire et on va encaisser 4.8 Mdrs… Donne moi d’autres bons plans dans ce goût là, et je te suis… et si le loyer de l’hôpital est trop cher, on fait comme on a dit, tu fermes des lits, tu vires le personnel mais moi, je ne veux pas perdre un seul dollar…

      -Ok, on s’appelle dès que je suis élu et on fonce… j’aurai le carnet de chèque des « pue la sueur ».. des illéttrés et des sans dent…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s