1984

Mondialisme : Le plan secret des Travaillistes (Labour) pour ouvrir encore la Grande-Bretagne à l’immigration après le Brexit

Le plan secret des Travaillistes (Labour) pour ouvrir encore la Grande-Bretagne à l’immigration après le Brexit

Tandis qu’à l’approche des élections législatives du 8 juin l’avance des Tories sur le Labour semblait s’amenuiser, entraînant une chute de la livre sterling, un document interne des Travaillistes sur l’immigration pourrait bien renverser la tendance. Révélé par le Telegraph et par le Daily Mail, ce document, qualifié de « document de discussion » par le parti de Jeremy Corbyn qui en a confirmé l’authenticité, détaille un ensemble de mesures absentes du manifeste officiel publié pour la campagne en cours. Il semblerait, d’après ce document, que si elle obtient une majorité de gouvernement le 8 juin prochain, la gauche britannique prévoit d’ouvrir encore plus la Grande-Bretagne à l’immigration après le Brexit.
 

Les travailleurs britanniques voudront-il voter pour des Travaillistes qui promettent d’ouvrir la Grande-Bretagne à la main d’œuvre étrangère ?

 
La divulgation de ce document ne sera pas de nature à favoriser le vote des classes ouvrières en faveur du Labour, car il apparaît qu’une des mesures phares discutées au sein du parti travailliste serait de permettre l’immigration des travailleurs non qualifiés, peu qualifiés et saisonniers, une catégorie qui avait été exclue des programmes d’immigration en 2013 en raison de la présence massive de travailleurs d’Europe de l’Est bénéficiant de la libre circulation au sein de l’UE. En outre, si les recommandations du document sont mises en œuvre, le regroupement familial ne sera plus soumis à une exigence de revenu pour l’immigré souhaitant faire venir son conjoint ou partenaire et, d’autre part, les règles sur le droit d’asile seront rendues moins strictes. En ce qui concerne l’immigration européenne, tous les citoyens de l’UE résidant déjà au Royaume-Uni se verront attribuer un titre de séjour. Cette dernière mesure reviendrait en fait à céder avant même la négociation sur le Brexit à une exigence majeure de Bruxelles formulée début mai.
 
Globalement, le système prévu par les Travaillistes en cas de victoire reposerait sur l’attribution de « cartes vertes » qui pourraient être demandées par toute personne avec « des liens familiaux, une offre d’emploi, des compétences professionnelles pertinentes ou le statut de réfugié ou de demandeur d’asile ». L’obtention de cette carte donnerait automatiquement un droit de résidence permanent.
 

Le Labour à l’opposé du vote sur le Brexit en matière d’immigration

 
Ces propositions vont à l’encontre du vote pour le Brexit dans le référendum de 2016 puisque l’incapacité du Royaume-Uni à contrôler et freiner son immigration avait été un argument majeur des partisans de la sortie de l’UE. Avec une immigration nette qui atteignait des niveaux record ces dernières années, face aux Tories qui promettent qu’elle se comptera bientôt en dizaine de milliers plutôt qu’en centaines de milliers, le Labour, même, ou surtout si Jeremy Corbyn est toujours très évasif sur le sujet, semble plutôt souhaiter une évolution en sens inverse.


 

Olivier Bault

http://reinformation.tv/travaillistes-labour-immigration-brexit-grande-bretagne-bault-70755-2/

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s