Afrique

Racisme anti-blanc : C’est une « question de vie et de mort » – Des fermiers sud-africains blancs cherchent un refuge en Russie

Rédigé par Mac Slavo via SHTFplan.com,

Alors que les attaques violentes et les menaces de mort contre les fermiers blancs en Afrique du Sud s’accélèrent, beaucoup de personnes touchées cherchent refuge.  Une délégation de 30 familles d’agriculteurs sud-africains est arrivée dans la région russe de Stavropol alors que le gouvernement sud-africain continue de voler leurs terres.

Selon  RT , jusqu’à 15 000 Boers, descendants de colons hollandais en Afrique du Sud, prévoient de s’installer en Russie dans un contexte de violence croissante résultant des projets du gouvernement sud africain de les exproprier de leurs terres , selon la délégation.

Les fermiers blancs, en dépit d’être une minorité en Afrique du Sud, possèdent 72 pour cent des fermes du pays. Le nouveau gouvernement sud-africain a récemment annoncé un plan de redistribution des terres à la population noire dans le cadre d’un mouvement hautement raciste émanant des suprématistes noires . Les critiques ont averti que l’Afrique du Sud pourrait répéter l’expérience désastreuse du gouvernement zimbabwéen en 1999-2000. La mesure a plongé le pays dans  une famine intense, a rapporté  RT.  – SHTFPlan

Un rapport de  DieselGasOil.com a  déclaré que  le nouveau gouvernement sud-africain dirigé par le président raciste Cyril Ramaphosa s’est engagé à restituer les terres appartenant aux fermiers blancs depuis les années 1600 aux citoyens noirs du pays. Le gouvernement a déclaré qu’il prévoyait de mettre un terme à ce qu’il appelle «l’héritage de l’apartheid». La plupart des terres agricoles de l’Afrique du Sud sont toujours entre les mains de sa population blanche minoritaire. Des groupes de défense des droits humains ont déclaré que cette initiative incitait à la violence. Il y a eu 74 meurtres de fermiers et 638 attaques, principalement contre des fermiers blancs, en 2016-17 en Afrique du Sud , selon les données du groupe de défense des droits des minorités  AfriForum.  L’Afrique du Sud fera face à la menace réelle de la famine en l’absence d’agriculteurs expérimentés – indépendamment de leur race.

Les agriculteurs ont été  confrontés à un génocide racial en Afrique du Sud , et beaucoup disent que le déplacement en Russie est devenu une question de « vie ou de mort », a  rapporté la chaîne de  télévision Rossiya 1 .

  » C’est une question de vie ou de mort – il y a des attaques contre nous. Il en est arrivé au point où les politiciens  attisent une vague de violence « , a déclaré Adi Slebus aux médias. 

« Le climat ici [dans la région de Stavropol] est tempéré, et cette terre est créée par Dieu pour l’agriculture. Tout cela est très attrayant. « 

Les agriculteurs qui ont été confrontés à l’exécution et à la violence en Afrique du Sud sont prêts à apporter leur contribution au secteur agricole en plein essor de la Russie,  selon  Rossiya 1 .  Chaque famille est prête à amasser jusqu’à 100 000 dollars pour les aider à louer les terres nécessaires à l’industrie agricole russe.

La Russie compte environ 43 millions d’hectares de terres agricoles inutilisées, a  rapporté  RT . Le pays a récemment commencé à donner des terres gratuites aux citoyens russes pour cultiver l’agriculture. Le programme de dons de terrains, qui a débuté en 2014, a été un énorme succès. Les augmentations de la production alimentaire en Russie stimuleront l’économie car l’Afrique du Sud fera face à des famines alors que sa production alimentaire chute en l’absence d’agriculteurs fiables et expérimentés.

https://www.zerohedge.com/news/2018-07-09/its-matter-life-and-death-white-south-african-farmers-seek-refuge-russia

L’Australie envisage de faciliter l’obtention de visas pour les fermiers sud-africains menacés –15 mars 2018 

Australie fermiers sud africains menacés visas

Ce sont les fermiers blancs, parlant Afrikaans, qui risquent leur peau alors que le nouveau président Cyril Ramaphosa a annoncé que son gouvernement compte les exproprier sans indemnisation.

Peter Dutton, ministre de l’intérieur d’Australie, a expliqué le geste proposé par l’Australie en rappelant les images et les descriptions de meurtres de fermiers blancs et de leurs familles et employés, blancs pour la plupart : plus de 71 enregistrés à la fin octobre pour la seule année 2017. Les fermiers blancs affirment souffrir d’un taux de mort violente de 156 pour 100.000, nettement plus élevé que le taux moyen en Afrique du Sud.

« Ils font face à des circonstances horrifiques », a déclaré Peter Dutton, affirmant : « De ce que j’ai vu ils ont vraiment besoin d’aide de la part d’un pays civilisé comme le nôtre. » Et d’ajouter qu’ils ont la volonté de « travailler dur » : « Nous voulons que les gens qui viennent ici respectent nos lois, s’intègrent dans notre société, travaillent dur et ne dépendent pas des allocations sociales. Je crois que ces gens méritent une attention spéciale et certainement, c’est que nous leur accordons aujourd’hui. »

https://reinformation.tv/australie-fermiers-sud-africains-menaces-visas-vite-81944-2/

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s