Cela se passe près de chez vous

Le Billet DU LUPUS : Éloge de la Subversion, Haro sur la Submersion, le Rock est mort – Vive le Rock !

Éloge de la Subversion, Haro sur la Submersion, le Rock est mort -Vive le Rock !

Pour la Culture en général et pour l’Art en particulier le Marxisme Culturel est castrateur, pour parler plus directement et vulgairement le Marxisme Culturel est très bon pour les « frustrés de la bite » et les « peines à jouir »…mais est très mauvais pour les Artistes AVEC UN GRAND a, les vrais,  à qui l’on demande désormais de faire leur sortie avant même d’avoir fait leur entrée…Le Marxisme Culturel et sa pseudo révolution c’est la revanche des bas du casque, des subventionnés sur les illuminés, les insensés, les véritables.

Tout est désormais figé ! je dirais enterré, mis sous le boisseau empêché, arrêté ! A l’Ouest rien de nouveau, circulez il n’y a plus rien à voir, ni à lire, ni à entendre !

 

La censure philosophique, politique et économique règne en Maitre dans les Maisons de productions de films, dans les Maisons d’éditions, (En France leurs principaux actionnaires sont les marchands d’armes Lagardére and co) , Saint germain des prés est devenu le Triangle des Bermudes, on ne publie que du « conforme » à la doxa ou du pseudo rebelle…qui sent bon la mort et le nihilisme. A titre d’exemple coté Littérature : l’avant dernier Goncourt, l’histoire édifiante d ‘une Baby Sitter qui tue les enfants qu’elle garde, avec au Box-Office de la recherche de la plume perdue bien sur une « écrivainement »,  issue de la diversité comme il se doit. Même le Diable n’a plus droit de cité, la rédemption n’ayant plus fenêtre sur cour, Rose Mary doit se retourner dans sa tombe avec Polanski au banc permanent des accusés.

Hollywood, Bollywood le cinéma est devenu « Sunset Boulevard », quelques grands groupes tiennent les moyens de production et de distribution, le cauchemar de Fellini s’est réalisé : La télé produit le cinéma et nivelle au plus bas par le bas sans jamais s’élever vers le haut …

Le Rock et sa contre-culture quant à lui est devenu institutionnel tout comme le Cinéma, tout comme la Littérature et tout comme tout l’Art en général. Depuis 25 ans tout est figé dans le temps et ce ne sont que des revivals, des remakes du passé avec des gens qui pensent tous la même chose c’est à dire rien ou pas grand-chose entre deux briquets bisounours version Woodstock et trois chandelles commémoratives versus Altamont . Les prêches de Bono n’égalant en « connerie » que celles de Sting qui aurait mieux fait de rempiler dans la Police quand il était encore temps. A l’Est le Rock fut un élément d’émancipation des populations de la joute soviétique, à l’Ouest il est devenu aujourd’hui un élément de soviétisation pour la nouvelle Europe bruxelloise.

Il est par exemple très symptomatique que ce soit aujourd’hui des musiciens « soixantenaires » comme Morrissey (exSmiths) ou John Lyndon (exSexpistols) qui défendent Trump, alors qu’ils étaient à l’époque des années 80 fermement opposés à Margareth Thatcher. L’un à cause de son homosexualité revendiquée et l’autre parce qu’il était réellement anti-etablishement . On assiste bien là actuellement  à ce qu’il nous faut appeler une inversion des valeurs,  et ce n’est pas le fait du vieillissement des musiciens précités  mais la preuve s’il en fallait une de l’emprise aujourd’hui total du Marxisme culturel sur le Rock en particulier et sur l’Art en général. Je pense que le John Lennon d’hier face au McCartney d’aujourd’hui serait deux fois plus virulent qu’en 1971 et ce n’est pas pour rien que Yoko Ono la « veuve noire Lennon » dans un élan tardif de lucidité, a ressorti de derrière les fagots la vidéo qui suit :

Pour preuve supplémentaire de cette inversion des valeurs de la dite contre-culture officielle  Il n’y qu’à voir le torchon, pire le « torche cul » qu’est devenu le Journal les Inrocks qui après avoir été au début des années 80 un fervent défenseur d’un rock alternatif, flamboyant et indépendant, est devenu aujourd’hui un Journal subventionné de gooooooooooooooche, une jolie coquille vide façon Pravda et qui finira comme Télérama dans un musée de la ringardise !!! Au loto du patrimoine avenir garanti !

Et la place du Rap dans tout cela me direz vous ?

Le rap que cela soit dans sa version noire ou blanche sert d’étendard et de véhicule médiatique et culturel à l’expression des minorités dont se sert le marxisme culturel et par extension l’idéologie mondialiste pour faire avancer ses pions et ses thèses…Racisme antiblanc décomplexé et machisme avéré sont les moteurs d’un Rap noir destinés aux populations musulmane et d’origine africaines sur fond de célébration des ghettos banlieusards  et adulation des chefs de gang…Dans sa version blanche le rap se veut plus gentillet et destiné à un public de blancs : petits blancs déclassés, bobos urbains, minorités lgbt. Le discours sur fond de revendications sociales énumère toutes les litanies habituelles de l’égalitarisme jusqu’au « gendrisme » tout azimut. Dans tous  les cas et au-delà de la décérébralisation généralisée, on assiste au même phénomène qu’avec le football : L’émergence de stars issus de la diversité mais parfaitement intégrés au système….C’est ICE T aux Etats-Unis un des acteurs stars de la série New York Unité spécial ou Joe Star l’ex Nique Ta Mère qui n’en finit plus de se répandre dans des films « boxe office » ou sur les plateaux de télé toujours accompagné d’une des égéries féministes du moment. C’est Kanye West le faire valoir de Kim Kardashian -à moins que cela ne soit le contraire- aux Etats Unis ou Grand Corps Malade le représentant approuvé du socialisme bien-pensant en France…

Bref vous l’aurez compris le Rock comme le Rap sont morts ! Vive le Rock ! Ce n’est plus là que cela se passe, les vrais Rock stars d’aujourd’hui c’est Trump et Poutine, toujours prêts à saccager les hôtels du conformisme et de la bien pensance…face à des théseux genre Macron qui sentent la poussière et la naphtaline…fleurant bon les énormités pseudo-philosophales d’Edgard Morin…

Cela étant dit j’attends avec impatience la naissance d’une nouvelle contre-culture, de celle qui décape les esprits et les corps en libérant une bonne odeur de sueur et de foutre ,  qui en aura rien à faire de la parité et de la diversité, c’est ce que j’espère voir de mon vivant et ce que  j’essaye d’initier un peu ici avec les moyens du bord mais avec enthousiasme et j’espère un peu de créativité…. Car les forces vivantes sont là et ces forces pour le moment « underground » émergent petit à petit, irriguent et trouble l’ordre mortifère du camp de concentration monétaire dans lequel nous sommes parqués, et ou, du haut de leur grandes tours-mirador les gardes « rouges » veillent à la néantisation des esprits. Internet permet aux forces vives et vivantes de produire, de se reproduire, de créer, d’être publié. Ironie du sort et cygne noir du destin, l’oligarchie ploutocratique qui nous enchaîne a créé le contre poison et le média qui sera leur guillotine ! Notre libération programmée des chaines hertziennes par le Blockchain en quelque sorte…

Keep on Rocking !

LE LUPUS

Merci à Anders pour ses commentaires contributifs

OK++++++++++++++++++++++++++++

EN BANDE SON : 

FAITES UN DON SOUTENEZ CE BLOG

 NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON
Image d’aperçu

11 réponses »

    • « Et Quid des Rockeurs et surtout des « Politiciens Rockeurs », qui font le Signe satanique du « Cornuto » ??? »

      Ah le Rock et son allégeance au Satanisme, une histoire vieille comme le Rock, « musique de nègre destinée à pervertir la saine jeunesse blanche » comme on disait à l’époque. Déjà en 1955 en graine de violence et sous les coups de butoir de Bill Haley et de ses Comets, Rock around the clock mis le feu aux poudres…

      Le coup de grâce messianique fut donné quand un jour de 1966 John Lennon malicieusement déclara que les Beatles étaient désormais plus populaires que Jésus Christ, s’en suivi un ramdam des ligues de vertu, un grand feu de joie sur le mode KKK ou Cathos et Evangélistes de tous poils s’en donnèrent à cœur joie pour brûler disques et effigies des Fab Four accusés d’être blasphématoires. Le point d’orgue de cette affaire eu lieu avec l’assassinat de Lennon en 1980 à l’entrée du Dakota Building de New York, un lieu symbolique par excellence puisque c’est là même ou fut tourné RoseMary’s Baby en 1968, le film étendard et blasphématoire lui aussi de Roman Polanski. Charles Manson et ses accolytes se souviendront en 1969, et des Beatles, et de Roman Polanski.

      Depuis le Diable comme le blasphème ont changés de camp et c’est les Etats Unis dans leur ensemble que les Iraniens accusent aujourd’hui d’être le grand Satan, drapeau et oripeau brûlés à l’appui.

      L’obscurantisme comme le Mondialisme ne connaissant ni frontière, ni abnégation l’histoire du Rock n’est qu’une longue litanie de procès en sorcellerie : des paroles de chansons jusqu’aux pochettes de disques les accusations se multiplièrent visant à prouver que le Rock musique du Démon était bien l’œuvre de Satan. Black Sabbat et le festival Hellfeist n’avaient qu’à bien se tenir !

      Tout ceci tendrait à prouver qu’une religion mal comprise dans son essence obscurcit davantage les cerveaux  qu’elle ne libère les consciences.

      Cela pourrait prêter à sourire jaune si entre temps il n’y avait pas eu en plus les événements tragiques du Bataclan le 13 Novembre 2015 ou des Musulmans prirent pour cible Eagles of Death Metal et son public pour des raisons évidentes d’association entre Rock et blasphème. La peur change de camp mais les faibles d’esprit qu’ils soient officiels ou officieux, dérangés ou pas sont toujours là !

      Alors Quid des Rockeurs et surtout des « Politiciens Rockeurs », qui font le Signe supposé satanique du « Cornuto ?

      Réponse : Si je fais un doigt d’honneur cela fait-il de moi un adepte de Sodome et Gomorrhe ? Surtout que jusqu’à preuve du contraire les voies du Seigneur sont impénétrables.

      Plus sérieusement dans l’hindouisme , ce geste de la main est connu sous le nom de « mudra yogique  apana ». Dans les formes de danse classique indienne , ce geste de la main symbolise le Lion . Dans le bouddhisme , il est considéré comme un geste apotropaïque très utilisé par Gautama Bouddha comme « Karana Mudra », synonyme d’ expulsion de démons et d’élimination d’obstacles comme la maladie ou les pensées négatives. 

      L’ usage apotropaïque du signe peut également être vu en Italie et dans d’autres cultures méditerranéennes où, confrontés à des événements malheureux ou simplement au moment où ces événements sont mentionnés, le signe des cornes peut être donné pour éviter le mauvais sort. Il est également utilisé traditionnellement pour contrer ou conjurer le « mauvais œil » ( malocchio en italien) .

      Tout ceci simplement pour dire que si le cornuto, peut être vu sauf exception  dans la culture rock comme une provocation-réaction à des accusations récurrentes  émanant de messianistes religieux , il en est tout autre dès qu’on sort de cette seule dimension culture populaire anglo-saxonne, ou l’on voit voit  bien qu’alors le cornuto est utilisé d’une façon beaucoup plus étendu que réduit à sa seule dimension supposé satanique.

      En ce concerne les Politiciens usant du signe des cornes j’ai tendance à privilégier la piste maçonnique et son folklore syncrétiste destinée à amener ceux qui seraient tentés par la croyance à un complot sataniste, dont visiblement vous faites partie, sur une voie de garage, et ceci pour des raisons évidentes de diversion, mieux valant pour les Maçons de pouvoir continuer à vaquer à leurs petites affaires à l’abri d’un regard qui se montrerait trop inquisiteur ou trop insistant.

      J'aime

  1. Un commentaire issu de Facebook et ma réponse

    « Très bonne analyse de la situation. Nous n’avons plus de choix possible ou si peu, tout est dicté à l’avance, les journalistes, les acteurs, la coupe du monde, tout est fait pour que nous suivions le chemin de la mondialisation, les valeurs sont inversées, les faits sont tronqués, l’éducation est désintégrée.
    Nous sommes les spectateurs du film Truman Show ou plutôt les acteurs, ou peut être les deux à la fois. On dicte notre conduite, nos choix, on fabrique des traumatismes pour nous culpabiliser.
    Maintenant quelle issue, des personnes sont déjà bien lobotomisées.
    Donald Trump est-il notre sauveur je ne pense pas quand on nomme un membre de GOLDMAN SACHS au sein du gouvernement, cela laisse perplexe !!!!

    https://fr.express.live/…/trump-laisse-maison-blanche…/ »

    Ma réponse :

    Trump tout comme Poutine ont l’art de mélanger les contraires y compris et surtout dans leur entourage, ils pratiquent ce que l’ont appelle la gestion paradoxale des affaires, une dialectique qui leur permet d’avoir toujours un coup d’avance sur leurs adversaires…

    J'aime

  2. « En ce concerne les Politiciens usant du signe des cornes j’ai tendance à privilégier la piste maçonnique et son folklore syncrétiste destinée à amener ceux qui seraient tentés par la croyance à un complot sataniste, dont visiblement vous faites partie, sur une voie de garage, et ceci pour des raisons évidentes de diversion, mieux valant pour les Maçons de pouvoir continuer à vaquer à leurs petites affaires à l’abri d’un regard qui se montrerait trop inquisiteur ou trop insistants. »
    Certes exposer des signes d’essence ésotériques comme celui la par exemple:
    http://yogadork.com/2015/08/10/kali-goddess-of-darkness-lights-up-empire-state-building-photos/
    La représentation de la Déesse Kali sur l’Empire State building
    et moults autres peuvent illustrer l’adage: »Quand le sage montre la lune l’idiot regarde le doigt »
    Les signes semés a grand renfort de relais comme les couvertures « énigmatiques » de The Economist .ou le cérémonie de l’inauguration du tunnel du gothard (en fête paienne)..peuvent servir a détourner le regard et l’attention de ceux qui cherche a décrypter une réalité qui devient pour le commun des mortel assez mortelle justement..tant sur le plan matériel que spirituel!
    Un ordre a l’inverse (relevé dans vos articles précédents)
    Je pense comme vous l’avez écrit aussi par ailleurs qu’ils savent que les événements se gèrent en communiquant leurs propagandes sur plusieurs plans:psychiques.
    A mon avis dans un premier temps ils essaiment tous ces signes pour semer de la peur,..et peut -être exhiber cela comme un « spectre » je dirais un fantôme une continuité de ce qui a nourri un nouvel ordre du monde que voulait ériger un de leur golem en Allemagne.et dont ils servent….
    Je veux parler de l’ordre noir des SS ..ordre basé sur une mystique paiénne a l’origine et qui fut dévoyé avec les conséquences abominables que nous connaissons
    .
    Une maniéré donc d’enterrer définitivement le paganisme qui d’essence Solaire a irrigué notre civilisation .Indo -Européenne Gréco -Latine.
    Et pouvoir ainsi renvoyer ad vitam eternam une vision du monde autre et Solaire, aux cendres terrifiantes des camps.
    Circuler il n’y a rien a voir ou a espérer, imaginer d’autre que notre ordre du monde:celui des monothéismes ou du nihislime
    .Noir c’est noir et restera noir.
    Le monde.
    Mais voila ils ont désormais deux épines dans le pieds:Trump et Poutine!
    .


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

    • « Les signes semés à grand renfort de relais comme les couvertures « énigmatiques » de The Economist ou la cérémonie de l’inauguration du tunnel du Gothard (en fête païenne) peuvent servir à détourner le regard et l’attention de ceux qui cherche à décrypter une réalité qui devient pour le commun des mortels assez mortelle justement tant sur le plan matériel que spirituel ! »

      Sur les couvertures énigmatiques de The Economist et l’interprétation qui en est faite on lira ceci :

      https://wordpress.com/read/blogs/17022116/posts/7170

      Pour le Gothard on se référera à cela :

      https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2016/06/10/lucifer-effarant-spectacle-inauguration-tunnel-saint-gothard/

      @Anders

      Réflexion intéressante et passionnante prolongeant l’idée d’une instrumentalisation de l’ésotérisme par le « Camp du bien » dans le but de masquer l’existence d’une dualité, d’une duplicité en toutes choses. A cette duplicité on préférera opposer la binarité des raisonnements visant à opposer les contraires plutôt qu’à les réunir, ainsi fonctionnent toutes les vérités officielles : par la partialité et les fausses oppositions.

      Ainsi pour le Maçonnisme syncrétiste qui entend fondre tous les religions monothéistes au sein d’une même grande religion mondiale l’ésotérisme apparent de sa communication en reprenant et en empruntant au paganisme dévoyé par l’Ordre noir entend tenir éloigné toutes les tentatives pour un retour à un paganisme solaire, terre de lumière de l’indo européisme.

      On a donc bien là comme vous le soulignez très justement :

      Une Duplicité : Un Messianisme mondialisé que l’on voudrait socialisme des lumière couplé à une communication qui prend ces racines au sein même de l’ordre noir que l’on fait semblant de combattre dans l’objectif d’éloigner les masses d’un paganisme que l’on sait pourtant salvateur et libérateur.

      Pour aller plus loin dans la compréhension de tous ces phénomènes on intéressera bien entendu à la Wicca en pleine expansion aux Etats Unis et à tout ce qui touche au néopaganisme…

      J'aime

  3. « Depuis 25 tout est figé dans le temps et ce ne sont que des revivals, des remakes du passé avec des gens qui pensent tous la même chose c’est à dire rien ou pas grand-chose entre deux briquets bisounours version Woodstock et trois chandelles commémoratives versus Altamon »
    Exact, j’entends un métronome qui bat la mesure d’un temps qui n’est pas celui qu’il devrait être.
    Depuis 25 ans, une décennie se nourrit des précédentes depuis les années 80
    Comme si nous étions enfermés dans un cercle ou se répètent, se répliquent les mêmes
    schémas sur tous les plans…en boucle!


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

  4. Kanye 😉 (pas kenny)

    le rap a muté et il s’est kurt cobainisé (kurt cobain = crise eco mid 90)
    plus de jeans troués mais une conduite 100% nihiliste+ tout tout de suite:
    voir les tatouages sur le visage qui empêche toute réinsertion sociale
    l’espérance de vie

    J'aime

    • Il me semble que les rappeurs auxquels vous faites allusion sont issus des gang latinos lié au M13, devenu au fil du temps un état mafieux dans l’état et qui est en train de gangrener la Californie ou les villes sanctuaires servent de refuge à l’immigration illégale provenant d’Amérique du Sud en général et du Mexique en particulier.Trump s’est promis d’éradiquer le M13 en commençant dabord par arrêter l’immigration illégale provenant du Mexique.

      J'aime

  5. « Une Duplicité : Un Messianisme mondialisé que l’on voudrait socialisme des lumière couplé à une communication qui prend ces racines au sein même de l’ordre noir que l’on fait semblant de combattre dans l’objectif d’éloigner les masses d’un paganisme que l’on sait pourtant salvateur et libérateur »
    Et le piège tendu est parfaitement subtil…
    Lumineux.


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s