Classes Moyennes

Le Billet du Lupus : Revenu minimum à minima, comme pour les salaires ce sont les classes moyennes qui sont visées !

Revenu minimum à minima, comme pour les salaires ce sont les classes moyennes qui sont visées !

Jugez de tout au nom du seul critère de l’économisme ambiant à la manière de l’Attila Attali qui ne juge les autres qu’au seul critère de leur potentiel de soumission à ses délires de domination…Ainsi protéger les plus faibles se réduirait selon lui à les subventionner économiquement via l’Etat Providence ce qui favoriserait du même coup leur soumission…

La subvention de type étatique créé la dépendance et la soumission et c’est pour cela que les socialistes adorent subventionner les pauvres et développer le clientélisme envers les plus faibles ou ceux qu’ils jugent comme tels, ils leur sont ainsi corvéables et redevables à merci, de plus la subvention ne leur coûte pas cher à ces Socialistes parasites car  elle est financée par les classes moyennes au travers de la taxe et de l’obligation de solidarité, les plus riches quant à eux ne sont pas ou très peu impactés grâce à des mécanismes légaux et sophistiqués d’évasion fiscale.

Il existe selon moi et il a existé une manière plus éthique de pratiquer la charité, chrétienne ou pas , c’est le don anonyme et la philanthropie au travers des fondations ,des œuvres caritatives à condition bien sûr que le système ne soit pas dévoyé comme aux Etats Unis avec la famille Adams Clinton ou le cas Soros….Et puis surtout protéger les plus faibles, les moins adaptés au système  selon des critères de rationalité non limitée c’est reconnaître le droit à la vie pour tous et que l’utilité des uns et des autres ne se réduit pas à leurs capacités de production  ou de reproduction sinon il y aurait eu belle lurette c’est à dire bien avant sa mort « naturelle » que l’on aurait « balancé  » Stephen Hawking par la fenêtre pour cause de surcoût pour la Sécurité sociale locale.

Le fameux modèle social français en particulier – celui dont on nous rabats les oreilles à longueur de temps et de propagande télévisuelle mais dont personne ne veut dans le reste du Monde – et L’Etat providence européen en général se révèlent en fait  une gigantesque arnaque destiné à spolier les classes moyennes qui le financent pour ainsi  permettre aux plus riches  de ne plus avoir à financer les plus pauvres un danger potentiel pour l’ordre social établi, sachant que les gens qui n’ont rien à perdre sont ceux dont la Ploutocratie a le plus à craindre…Ainsi dégagée ainsi à moindre coût de ses obligations éthiques l’Ancienne Chevalerie  devenue Aristocratie puis Grande Bourgeoisie s’est mue en Ploutocratie…sans foi, ni loi, pas même celle de Dieu… 

Et c’est dans ce contexte qu’intervient l’idéologie défendue et subventionnée  par les Marxistes culturels : Prenons le féminisme, on va faire croire aux femmes que leur libération passent par le travail parce que celui ci rend libre selon les dires d’un célèbre modèle allemand bien connu, ce que l’on fait semblant d’ignorer  au passage c’est qu’en mettant les femmes au travail, et sans politique nataliste de l’Etat adaptée, on les empêche de procréer, on créé faute de temps et de moyens une incapacité matérielle à élever une famille nombreuse, mais surtout en faisant rentrer un double salaire à la maison, dans chaque foyer, l’Upper Class  tient là un argument supplémentaire pour bloquer le salaire des Maris jusqu’à rendre indispensable le fait d’avoir pour assurer la survie d’une Famille deux salaires dans chaque foyer.

Salaires que l’on va tendre à tirer vers le bas sous la pression de la globalisation et de l’immigration et que l’on va encourager à « complémentariser » par du crédit rendu facile par les politiques de répression financière menées par les Banquiers centraux. Et ceci jusqu’à que le salaire moyen atteigne les niveaux du salaire minimum autrefois réservé aux plus pauvres….

Mais au regard de ploutocrates à l’appétit vorace et féroce cette baisse de salaire n’est jamais suffisante, alors avec le concours d’économistes vendus à la bonne soupe de la propagande, les Élites sont en train d’inventer et de concocter un revenu minimum bien plus bas que le salaire minimum , ce revenu minimum sera créé bien entendu vendu aux populations au nom de la justice sociale et de la lutte contre la pauvreté et la misère, sera financé bien entendu par les classes moyennes mais aura in fine pour but de  permettre selon la même inflexion vue précédemment de tirer le salaire minimum vers le revenu minimum…C’est la théorie du nivellement par le bas mise en action, au nom de l’égalitarisme et du droit à la misère pour tous…Cela entraînera de facto la disparition des classes moyennes et le retour à un monde se divisant désormais en deux : ceux qui en ont et ceux qui en ont pas ou le simple fait d’avoir un travail même pénible nous sera vendu par la propagande mondialiste comme un luxe.

LE LUPUS

OK+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

EN BANDE SON : 

FAITES UN DON SOUTENEZ CE BLOG

 NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON
Image d’aperçu

8 réponses »

  1. La gauche aime tellement les pauvres qu’elle en fabrique et promeut l’importation de tout ce qui peut détruire le pays, ses habitants, son économie, le mode de vie.
    (2/3 des cimes et délits de France sont commis par les 25% de citoyens immigrés ou descendants d’immigrés)

    ->Ils paieront vos retraites
    (20 millions d’immigrés plus tard l’âge et le niveaux des retraites reculent nos enfants sont assurés de ne pas avoir de retraite)

    ->Ils créent de la richesse
    (coût de l’immigration 70 milliards d’euro/an d’après Gérard Pince économiste)

    ->Ils occupent les emplois dont personnes ne veut, en 40 ans nous sommes passés de 2 à 9 millions de chômeurs à mesures de chômage équivalentes.
    (300.000 emplois vacants après 15 millions d’immigrés et descendants d’immigrés extra-européens)

    ->La diversité est une richesse
    (la France a dégringolé de plus de vingt places en moins de trente ans en matière d’éducation et de qualité de soins)

    ->Ils participent au rayonnement de la France à l’étranger
    (la France ne cesse de perdre des places en matière de rayonnement à l’étranger)

    On peut continuer la liste à l’infini…
    Les temps ne sont bientôt plus à négocier avec nos corrompus mais à les châtier de façon exemplaire, ultra-dissuasive, cauchemardesque.
    Les classes moyennes paupérisées savent à qui elles doivent leur dégringolade !

    J'aime

    • Comme au poker les classes moyennes lobotomisées par la propagande larmoyante de la pravda vont payer pour voir. Ce qu’elles ne savent pas c’est que comme au casino une fois le mistigri découvert et la patate chaude refilée la banque va leur péter à la gueule et leur retraite s’envoler….

      J'aime

  2. Socialisme et totalitarisme

    «En ce qui me concerne, je combats au fond dans le socialisme une philosophie qui, en dépit d’une phraséologie «libérale», accorde trop peu à l’homme, à sa nature et à sa personnalité, tout en prenant trop à la légère, dans son enthousiasme pour tout ce qui s’appelle organisation, concentration, direction et appareil, le risque qu’ainsi la liberté se voie tout simplement sacrifiée (comme c’est le cas dans l’Etat totalitaire).»

    — Wilhelm Röpke, Au-delà de l’offre et de la demande, pour une économie humaine (1958)

    J'aime

    • @The Wolf,
      Un grand merci de cette citation, je suis friand d’auteurs que je méconnais, philosophe et économiste cela éveille ma curiosité.
      Le socialisme est déjà une philosophie infernal et totalitaire dans une nation fermée, dans un pays sans frontières le socialisme est un suicide économique, social, sociétal.
      Il faut vraiment être des dégénérés de première pour prétendre être 45 millions de Français capables de faire du social pour 7 milliards d’individus.
      Le socialisme c’est l’étatisation de la famille « les enfants appartiennent à l’état », à commencer par cela le socialisme est donc une secte totalitaire .
      La solidarité a toujours existé dans l’histoire de l’humanité la famille, le voisin, le village, le groupe, la corporation, cela entrainait une auto-régulation, une dignité, le « à charge de revanche », cela créait du lien, de la sociabilisation en toute liberté.
      Le socialisme est à l’inverse, le « à charge de revanche » est inexistant puisque la dette contractée est anonyme et donc ne crée aucun lien, aucun retour, aucune responsabilité, aucune dignité pour le donneur ni pour le receveur.
      Le socialisme est une religion, la religion de la providence qui n’en est pas, la proie qui fait du social pour son prédateur sans que l’un ou l’autre n’en créent le moindre lien, la moindre dette.
      Le socialisme est ce qui se fait de plus anti-naturel qui soit..
      Pistes que j’ai déjà pu coucher sur le papier en attendant de pouvoir faire le procès du socialisme; L’idéologie la plus meurtrière de civils désarmés de l’histoire de l’humanité et autoproclamé mètre étalon de la vertu.


      https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

      J'aime

      • Le Socialisme est un messianisme annonciateur de la fin des temps et tout comme messianisme à l’essai il s’avère mortifère….Il en va de mème de toutes les utopies nés dans les cerveaux malades des constructivistes…

        J'aime

  3. Il suffit de traverser la rue pour bosser, sauf qu’il vaut mieux faire très attention en traversant !
    Solution : Devenir routiers !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s