Allemagne

Aix la Chapelle : un Pangermanisme peut en cacher un autre Par Master T

Aix la Chapelle : un Pangermanisme peut en cacher un autre

  • Que doit-on attendre d’une classe politique qui se pavane sur une tribune ou le drapeau français concubine amoureusement avec celui de l’UE?
  • Que devrait-on attendre de politiques -décrit comme « opposants »- critiquant l’UE tout en insistant sur la nécessité de « changer l’Europe »?
  • Quelle Europe ? L’UE ce n’est pas l’Europe pensée comme un pays et une culture ; c’est l’Europe des Républiques Socialistes avec à sa tête un Politburo non élu d’apparatchiks technocrates grassement payés pour s’être convaincu (sans effort) qu’il n’y a pas de peuples ou de cultures, seulement des serfs au service d’intérêts apatrides pour une oligarchie déracinée qui officie en coulisse avec son bras armé de lobbyistes.

L’UE n’est qu’un Costa-Concordia dont les cales sont rouillées par une corruption corrosive que motivent les connivences juteuses d’une classe idéologiquement consanguine… Elite dans l’élite, perchée sur un Olympe babélisé vouant un culte sectaire pour son Veau d’Or post-moderne : l’EURO..

Les mots qu’ils emploient n’ont plus le sens commun qu’on pouvait leur donner, filiation historique qu’on leur donnait jadis dans la réalité qui fut la nôtre. La « souveraineté », (pour notre exemple) dans leur bouche, est celle que mâchouille l’UE, une souveraineté condescendante, bileuse et pleine de morgue assurée… mais la souveraineté, constitutionnellement (1), c’est d’abord celle d’un Etat -que représente son président élu- en lien charnel et culturel avec son peuple !! Qu’ils lisent donc la Constitution française et qu’ils relisent les obligations qui contractualisent l’allégeance au peuple à qui ils doivent tout… salaires -qui sont nos impôts- compris. La Liberté chez eux de faire ce qu’ils disent selon les textes qu’ils éditent comme le pape fait ses bulles et pour nous d’acquiescer avec la déférence du domestique pour son maître.

Ainsi, acceptons ! Acceptons, le Traité scélérat d’Aix la Chapelle qui n’est que le traité resucé de la collaboration active de Pétain à Hitler pour avaliser solennellement notre fusion-acquisition économique, sociale et militaire… Indépendance nationale ? Constitution ? Quid.

Cela nous renvoie à notre passé douloureux, celui d’un III ème Reich d’abord conquérant puis échus dans le sang et la douleur en 1945 pour un IV ème Reich renaissant et érigé depuis sur la douleur partagée et le sang des martyrs grecs, espagnols, français…(suicides, violences policières…). « Des-sans-dents » contemporains de la soumission pan-germanique et de l’indignité nationale, ce sont nos gilets-jaunes, qui sont conduis, avec mesure gandhienne aux tourniquets des ronds-points plutôt que du choix vengeur de tout niquer, il viendra, pourtant, ce temps propice aux rages succédant aux consolations perlinpinpesques du maréchal Macron qu’elles ne dureront que le temps qui nous sépare de la récession qui vient.

Macron et Merkel, c’est Maso et Sado sur un bateau ivre et pendant que toute la croisière huppée s’amuse sur le pont ou le punch enivre Junker et la kommandantur, dans les soutes laborieuses, on écope comme on peut les effets des causes honteuses pour lesquelles on se plaint. Depuis que le référendum de 2005 a révélé toute l’ampleur de la trahison d’une république inféodée, elle, qui à l’unisson, nous vantait depuis Maastricht jusqu’à peu le fleur-bleue de sa démocratie juteuse, badigeonnées de tant de promesses aguichantes et qui aujourd’hui n’ose même plus prononcer son nom: « Union Européenne ». L’UE dans ce « grand débat » qui a fait défaut et dont le tabou suprême fut masqué par le tabou bien médiatiquement en vue de l’ISF.

Le Costa Concordia, fleuron euro-titanic insubmersible, comme tout le monde le sait, a le défaut majeur de la bêtise orgueilleuse de ses concepteurs et comme le prophétisait le plus circonspect d’entre eux, Otmar Issing (2): « un jour le château de cartes s’effondrera ».

« Le Président de la République n’est responsable des actes accomplis dans l’exercice de ses fonctions qu’en cas de haute trahison » (article 68)

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=15A917AD2C2839D663DC3843135AA5A8.tpdjo04v_3?idArticle=LEGIARTI000006527563&cidTexte=LEGITEXT000006071194&dateTexte=20050514

(2) (Otmar Issing, a founding member of the executive board of the European Central Bank, gave an extraordinary interview to a finance journal in which he said « the house of cards will collapse » when asked about the future of the ECB and the euro.

The statement is surprising because Issing is widely regarded as the architect of the euro. He is a former board member of the Deutsche Bundesbank who joined the ECB in 1998 specifically to create the EU currency.) https://www.businessinsider.fr/us/otmar-issing-analysis-on-future-of-euro-ecb-house-of-cards-will-collapse-2016-10

EN BANDE SON : 

2 réponses »

  1. Dans les années 90 nos poly-tocards nous vantaient les slogans suivant dans leurs affiches de propagande socialo-centriste :
    « l’Europe c’est la Paix », « L’Europe c’est la Prospérité »
    La Réalité est que c’est en fait tout le contraire, sauf pour les cartels bancaires et les castes d’oligarques politocrates.
    Aujourd’hui par une simple signature au bas d’un Traité Félon, l’Allemagne s’accapare notre Force de Frappe Nucléaire et notre siège au conseil de sécurité de l’ONU, et va soumettre la population française à ses règlementations et taxes « Germano-germaniques », et à une baisse des protections sociales, d’ailleurs sans doute tôt ou tard apparaitront en France les trop fameux « mini-jobs » payés forfaitairement 450 euros par mois.
    Macron a mème signé dans ce traité le fait de fournir gracieusement à l’Allemagne tous nos secrets d’ingénierie et d’innovations technologiques,
    ceci entre autre après avoir bradé Alstom à Siemens Allemagne et avoir bradé sa filière nucléaire aux américains.
    « Soumission » tel est le mot !!!
    Macron n’est plus Président de rien,
    on ne peut même plus parler de « Démocratie » dans un pays « aux ordres » où le seul fait de contester la « Pensée Unique » peut vous mener à subir une répression qui va être de plus en plus organisée par le pouvoir,
    voir pour certains qui ont osé contester et qui osent se défendre eux-mêmes devant une justice
    « aux ordres », à subir un « embastillement » instrumentalisé d’avance.
    L’élection présidentielle ne fut qu’une manipulation médiatique planifiée et bien huilée.
    Versus le concept de « Démocratie », Platon a eu parlé d’une autre version qui elle est vouée à sa propre chute :
    La « Théatrocratie »,
    dans laquelle il n’y a pas de Pouvoir réel, (d’ailleurs de nos jours nos Lois sont écrites à Bruxelles puis appliquées en France par nos marionnettes politiques…)
    mais où il y a seulement une mise en scène permanente du Pouvoir, (nos médias « aux ordres » le démontrent d’ailleurs tous les jours…)
    un « Pouvoir de la manipulation et de l’artifice »,
    un concept qui colle très bien à notre monarque,
    Macron n’est pas le Président d’une « Démocratie »,
    il n’est que le «  »Président » d’une « Théatrocratie » ….

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s