Delit d'Opinion

Rock around the Bunker : Charlotte Gainsbourg et le politiquement correct

Rock around the Bunker : Charlotte Gainsbourg et le politiquement correct

«Tout aujourd’hui est si politiquement correct, si ennuyeux, si prévisible. Mon père serait censuré à chacun de ses choix» : Charlotte Gainsbourg et le politiquement correct

Par la Rédaction du Blog A Lupus

 

 Dans un long portrait que lui consacre le quotidien The Guardian ce week-end, Charlotte Gainsbourg se livre à cœur ouvert: son illustre père Serge Gainsbourg.

Pour la comédienne et chanteuse, la bien-pensance actuelle; la capacité des réseaux sociaux à engendrer les polémiques auraient rendu son père misérable: «Il se souciait beaucoup de ce que les gens ressentaient et pensaient lorsqu’on le critiquait». Et d’avouer: «tellement de choses l’ont beaucoup blessé. Notamment les attaques antisémites qui l’ont visé». Durant la Seconde Guerre mondiale où il a dû porter l’étoile jaune, mais aussi, bien après, en 1979 quand sa réinterprétation reggae de la Marseillaise lui a valu d’être accusé de vouloir faire de l’argent avec l’hymne national.

«En quelques tweets, une carrière peut être tuée dans l’œuf», relève Charlotte Gainsbourg qui se rappelle aussi à quel point le tube «Lemon Incest» qu’elle a chanté, à douze ans, avec son père a charrié son lot de controverse. Le titre de 1984 évoquant l’amour paternel étant bâti sur un jeu de mots entre le zeste de citron et le mot inceste.

EN BANDE SON :

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s