REBLOG

L’Arabie saoudite brise le silence et adopte provisoirement l’accord de paix entre Israël et les Émirats arabes unis

REALPOLITIK

En tant qu’intendant des deux villes saintes musulmanes (La Mecque et Médine) – des villes où aucun non-musulman n’est autorisé – l’Arabie saoudite a une image à maintenir en tant qu’allié dans la lutte régionale pour soutenir les Palestiniens dans leur lutte contre Israël. Mais, autre signe de l’importance de l’exploit de Jared Kushner, il semble que le pétro royaume du désert soit enfin prêt à faire un pas important vers l’acceptation publique d’Israël comme voisin et ami.

L’un des plus grands accomplissements du Premier ministre Benjamin Nétanyahou durant son mandat record à la tête du jeune État juif a été de transformer une amitié mutuelle avec les États-Unis en une alliance étroite avec les Saoudiens et les États fantoches du Golfe alignés sur l’Arabie saoudite (dont le principal est les Émirats arabes unis) dans leur lutte éternelle pour contenir l’Iran, ennemi mortel juré d’Israël. Cet accomplissement a finalement été cristallisé avec l’accord de paix israélo-émirien, dans lequel Israël fait certaines concessions critiques qui pourraient attirer davantage de soutien de la part de ses voisins. Si la tendance se poursuit, les Palestiniens pourraient être forcés à la table des négociations, et un accord visant à mettre fin à toutes les hostilités sectaires pourrait enfin être conclu, mettant fin au blocus qui étouffe la bande de Gaza.

Bien que l’Arabie saoudite n’ait pas accepté l’accord, le ministre des affaires étrangères du royaume, le prince Faisal bin Farhan, l’a accueilli avec prudence dans une déclaration publiée mercredi, mettant fin au silence manifeste du royaume. Comme nous l’avons expliqué dans un post publié il y a deux jours, l’accord demande à Israël de suspendre la déclaration de souveraineté sur les zones décrites dans la « Vision pour la paix » de Nétanyahou en Cisjordanie.

En outre, Tel Aviv concentrera ses efforts sur « l’expansion des liens avec d’autres pays du monde arabe et musulman ». L’accord permettra également aux musulmans d’accéder plus facilement à la mosquée Al-Aqsa et à d’autres lieux saints de la vieille ville de Jérusalem. Il reste à savoir comment Israël respectera sa part de l’accord, car l’annexion des territoires palestiniens est la pierre angulaire de sa politique régionale.

Offrant ce que l’on pourrait appeler des « éloges discrets », Farhan a déclaré que l’accord « pouvait être considéré comme positif », mais s’est abstenu de soutenir carrément la démarche et a souligné que l’Arabie saoudite est ouverte à l’établissement de relations similaires à condition qu’un accord de paix soit conclu entre Israël et les Palestiniens.

Ses remarques ont été faites lors d’une conférence de presse avec le ministre allemand des affaires étrangères Heiko Maas.

Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, il s’agissait des premiers commentaires de l’Arabie Saoudite sur l’annonce surprise de l’accord de jeudi, que M. Trump et son administration ont aidé à négocier. Le Bahrein, Oman et l’Égypte ont publié des déclarations officielles saluant l’accord peu après qu’il ait été conclu.

Le prince Faisal a réitéré lors de la réunion que le royaume soutient l’Initiative de paix arabe, parrainée par l’Arabie saoudite en 2002, qui promet à Israël des liens complets avec les États arabes en échange d’un accord de paix avec les Palestiniens.

« Une fois que cela est réalisé, tout est possible », a déclaré Faisal.

Plus problématique, peut-être, Faisal a également insisté pour que tout futur Etat palestinien inclue Jérusalem-Est comme capitale.

Source : L’Arabie saoudite brise le silence et adopte provisoirement l’accord de paix entre Israël et les Émirats arabes unis

Catégories :REBLOG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s