REBLOG

Alors que les mesures de la Suède contre le COVID-19 indiquent une immunité collective, les experts américains repensent les stratégies de confinement

Alors que la Suède continue de profiter d’un taux d’infection du COVID-19 en diminution, les principaux experts de la santé ont suggéré que la décision du pays de ne pas confiner ou d’exiger des masques a entraîné une immunité collective, selon MarketWatch.

« Les règles strictes ne fonctionnent pas car les gens semblent les enfreindre », a déclaré Arne Elofsson, professeur de biométrie à l’université de Stockholm, ajoutant que « la Suède se porte bien ».

Anders Tegnell, un épidémiologiste impliqué dans la gestion de la pandémie en Suède, pense que les masques donnent un faux sentiment de sécurité : « La croyance que les masques peuvent résoudre notre problème est très dangereuse ».

Le Premier ministre Stefan Löfven pense que la bonne approche a été de mettre en place des règles volontaires de distanciation sociale et de ne pas fermer les écoles mais d’interdire les rassemblements de plus de 50 personnes.

« Maintenant, il y a beaucoup de gens qui pensent que nous avions raison », a-t-il déclaré à un journal. « La stratégie que nous avons adoptée, je pense qu’elle est la bonne – pour protéger les individus, limiter la propagation de l’infection ». –MarketWatch

Selon le CDC européen, la Suède a un taux d’infection de 37 cas pour 100 000 personnes – bien inférieur aux 60 cas pour 100 000 personnes de la France et aux 152,7 cas pour 100 000 personnes de l’Espagne, malgré des mois de confinement à des degrés divers.

Et alors que le New York Times (en juillet) et MarketWatch (en juin) ont déclaré que l’économie suédoise se porte « aussi mal » que les pays qui ont imposé des mesures de confinement, la BBC a souligné plus tôt ce mois-ci que l’économie suédoise ne s’est « que » contractée de 8,6 % entre avril et juin par rapport aux trois mois précédents, alors que l’Union européenne a connu une contraction de 11,9 % sur la même période sur la base de données économiques plus récentes.

Pendant ce temps, les fermetures et les retombées économiques qui en découlent ont eu un impact significatif sur la santé mentale.

Une nouvelle approche ?

Comme le modèle suédois de traitement de COVID-19 semble avoir survécu à son essai par le feu, d’autres pays repensent maintenant l’enfermement général en évaluant les impacts économiques par rapport aux risques pour la santé, selon le Wall Street Journal. Certaines de leurs réflexions rejoignent celles de la Suède, tandis que plusieurs points de désaccord existent. Le Journal note également que « les taux d’infection et de mortalité actuels de la Suède sont aussi bas que ceux du reste de l’Europe, ce qui suggère à certains experts que le pays pourrait être proche de l’immunité de troupeau ».

En bref, via le Wall Street Journal :

Décider d’un plan et s’y tenir

Selon le prix Nobel d’économie Paul Romer, les Etats-Unis ne pouvaient pas décider si nous allions « vers l’atténuation ou la suppression », qui a ajouté que les efforts d’atténuation pour atteindre l’immunité des troupeaux signifient accepter des centaines de milliers de morts supplémentaires, et qu’une stratégie de confinement total « n’a pas de sens à moins que vous ne vous y teniez aussi longtemps qu’il le faut ».

La Nouvelle-Zélande, une nation insulaire qui a mené des mesures de confinement draconiennes pendant deux mois, a pu affirmer que ses mesures strictes ont fonctionné jusqu’à ce qu’une épidémie au début du mois entraîne une nouvelle série de restrictions généralisées.

« Nous nuisons à l’économie, en hésitant entre ce qui est juste et ce qui ne l’est pas, avec une lente dérive des entreprises qui ferment leurs portes pour de bon », a déclaré l’épidémiologiste de Harvard, le Dr Michael Mina, qui a déclaré que parce que les États-Unis ne pouvaient pas décider de la voie à suivre, le résultat était un « désastre complet ».

Les masques sont bons, basés sur les résultats

Malgré les informations contradictoires de l’Organisation mondiale de la santé et des CDC sur les masques, les pays et les villes qui ont rapidement mis des masques ont obtenu de meilleurs résultats que ceux qui ne l’ont pas fait, comme la ville d’Iéna, en Allemagne, par rapport à des villes similaires qui n’en avaient pas besoin, selon une étude réalisée pour l’Institut IZA d’économie du travail, qui a conclu que les masques entraînaient une réduction de 40 à 60 % des infections.

Via le Wall Street Journal

Pendant ce temps, Goldman Sachs estime qu’un mandat de masque universel contre d’autres confinements pourrait sauver 5 % du PIB.

Accélérer les tests

Selon l’économiste Paul Romer, l’accélération des tests pourrait permettre une réouverture sûre avant la mise au point d’un vaccin, et pourrait rétablir une activité économique de 1 000 dollars pour chaque 10 dollars dépensés en tests.

Le Dr Mina, de Harvard, a suggéré que des tests rapides, mais moins précis, sur bande de papier, capables de détecter le virus en quelques minutes, pourraient être utilisés tous les deux jours pour aider à supprimer la maladie.

Procéder à une réouverture « intelligente

Le Dr Mina et son équipe ont conçu une méthode de réouverture basée sur la fréquence des contacts et la vulnérabilité à COVID-19 en fonction de cinq groupes démographiques et de 66 secteurs économiques. Les entreprises rouvriraient et adhéreraient à des directives sur l’éloignement social, le travail à domicile et l’hygiène. Les écoles rouvriraient, les masques seraient exigés et les grands rassemblements tels que les services religieux, les sports en salle et les bars resteraient fermés.

Selon McKinsey & Co, si les écoles ne rouvrent pas avant janvier prochain, l’année d’études perdue fera reculer les enfants à faible revenu avec une réduction de 4 % des revenus de toute une vie.

Mina note également que les événements « super-diffuseurs » – en particulier dans les rassemblements denses, en salle, où l’on chante, crie et parle (pensez aux événements sportifs, aux boîtes de nuit, aux bars et aux services religieux), contribuent de manière disproportionnée aux infections – les bars et restaurants représentant 16 % des groupes de COVID-19 au Japon (définis par cinq cas ou plus). Les lieux de travail contribuent à 11 % des infections, tandis que les bars, restaurants et casinos sont à l’origine de 32 % des infections.

« Nous sommes au bord d’une catastrophe économique », selon l’économiste James Stock de Harvard, qui travaille avec le Dr Mina sur des modèles qui permettraient d’éviter une augmentation du nombre de décès sans s’engager dans un verrouillage économiquement dévastateur. « Nous pouvons éviter le pire de cette catastrophe en étant disciplinés. »

« Mettre l’accent sur la réouverture des entreprises les plus rentables et les moins risquées », a-t-il poursuivi, ajoutant que « les fermetures économiques sont un outil brutal et très coûteux. »

Source : Alors que les mesures de la Suède contre le COVID-19 indiquent une immunité collective, les experts américains repensent les stratégies de confinement

Catégories :REBLOG

2 réponses »

  1. https://www.facebook.com/photo/?fbid=795330184605677&set=a.124930154979020

    2025
    Marine le Pen est retrouvée dévorée par ses chats ; Marion Hawk annonce l’ouverture de ses centres de méditation métapolitique à base de yoga conservateur ; la série de tutos make up suprématistes de Daniel Conversano a beaucoup de succès ; le président de la république Michel Onfray demande un nouveau procès de Nuremberg pour qu’Eric Zemmour réponde de ses crimes ; Marguerite Stern obtient le ministère de la culture après avoir obtenue la chute de Schiappa la modéré ; Billal Hassani devient le nouveau visage de Marian.ne.s après un référendum dans le quartier du Marais à Paris ; Macron est toujours en fuite dans le maquis réunionnais ; Le parti nationale démocrate dépasse la barre des 500 adhérents virtuels.
    Tout n’est pas rose cependant.
    Après la septième vague de covid ayant provoquée la mort de deux personnes à Meulin, le port des nouvelles tenues de sécurité sanitaire – voir photo ci-dessous – devient obligatoire… Mesure salutaire certes mais qui complique l’application des mesures de luttes contre le racisme et l’oppression, comme le signalement et la localisation de toute personne blanche par tout citoyen réellement français – les autres quoi. Un think tank composé de Rokhaya Diallo, Houria Bouteldja, Raphaël Glucksmann et Jérôme Salomon a donc été assemblé.
    Aucune nouvelle du terroriste Didier Raoult depuis son dernier tweet en 2021 :  » Allez tous vous faire foutre, je passe de l’autre côté de la terre plate. Démerdez vous. » . Interpol ne baisse pas sa garde cependant.

    via jonas rey

    J'aime

  2. Combien de morts en Suède ??? Le gouvernement Suédois ne nous le dit pas réellement ….
    La Réalité est que la plupart des personnes âgées et des personnes fragiles ou ayant une maladie chronique soit sont morts ou bien soit sont très très mal…
    Rien qu’en France, du vécu : mon voisin un Monsieur très respectable, âgé de 72 ans et qui pourtant avait bien respecté le confinement obligatoire chez lui, a ensuite été contaminé malgré lui dans le courant du mois de Mai juste après le fameux déconfinement général ordonné le 11 Mai 2020 dernier par notre Gouvernement. Résultat : hospitalisé début Juin il n’est jamais revenu de l’hôpital et en est décédé. Alors « L’inutilité » des masques n’est qu’un Fake, mon voisin n’a pas porté de masque en Mai dernier lors du déconfinement, au final ça lui a couté la vie…
    Quand à une pseudo « immunité de groupe » en Suède, « QUI » ose parler « d’immunité de groupe » pour un virus mutant ??? Y a t il dans la population civile une « immunité de groupe » vis à vis de « la Grippe » qui est aussi un virus mutant et dont une nouvelle version apparait chaque hiver ???
    Rassurez vous Braves Moutons Franchouillards, cet Hiver 2020-2021 qui vient vous aurez droit à (La Grippe + Le COVID-19 muté)… Bonne chance ….et si par malheur vous tombez malades, n’hésitez pas à aller faire des grosses bises bien baveuses à nos « Sinistres » de la 1ere heure :
    Dr Ma-Buze, Dr Varran & Mister Gilead,
    Tous ceux qui ont fait interdire L’Hydroxychloroquine et qui au final ont fait interdire aussi L’Azythromycine,
    TOUS ceux (Méritant un procès de type Nuremberg) qui ont fait « Euthanasier » les personnes âgées au Rivotril injectable,
    Tous ceux qui ont volé les stocks de masques existant pour les revendre ensuite à la sauvette dans les banlieues de non droit,
    Tous les « Experts Médicaux » « en Carton » qui se sont pavanés sur les plateaux Télés en répétant que ce n’était soi-disant qu’une Grippette alors que chacun de nous voyait bien sur Youtube la catastrophe en cours en Chine et les gens tombant morts subitement dans la rue ou au supermarché ou dans les queues des couloirs de consultation bondés des hopitaux chinois, ces images ayant été filmées par des citoyens chinois prenant ainsi des risques pour leur sécurité personnelle vis à vis du système communiste…
    Et j’en passe tellement la liste est hyper-longue…
    Mais une chose est certaine : Pour leur « Vaccin Maudit » « obligatoire » :
    Que nos politiciens montrent eux mêmes « L’Exemple » , et qu’ils soient eux mêmes vaccinés en tout 1er Lieu et avec exactement les mêmes fioles de vaccin issues des lots destinés à la population civile… !!!
    Et Nous, « GAULOIS REFRACTAIRES » , Nous jugeront alors « Sur Pièce »…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s