REBLOG

USA : Attention les voyous… Il se pourrait que les victimes commencent à riposter beaucoup plus violemment !

Attention les voyous… Il se pourrait que les victimes commencent à riposter beaucoup plus violemment !

Il y a des voyous partout à travers l’Amérique qui pillent et incendient des entreprises, saccagent les véhicules des gens et leur disent vulgairement où ces derniers doivent se diriger, maltraitent les gens et les intimident pour qu’ils expriment leur soutien pour telle ou telle cause, et commettent des crimes avec violence tout comme des destructions de propriétés.

Beaucoup de ces voyous disent que la vie des noirs est importante, que la suprématie blanche ou le racisme systématique est mauvais, que des réparations pour l’esclavage sont nécessaires, ou encore d’autres messages qui mettent en cause la politique et les problèmes raciaux. D’autres voyous ne disent pas ces choses là mais participent quand même avec certains groupes qui eux prônent ce genre de discours.

Tout ce discours sur la politique et les problèmes raciaux sont hors sujet. Il n’y a que les gens qui agissent violemment qui sont des voyous.

Jusqu’à présent, les voyous ont eu tendance à avoir le dessus.

Les victimes ont été pris par surprise et étaient très mal préparés. Les victimes pensaient que tous ces actes de violence et les destructions de propriétés allaient progressivement disparaître. Ces victimes pensaient également que la police viendrait et les protègerait.
Eh bien, soyons honnête, la violence n’a absolument pas disparu, et la police n’a souvent pas réussi à protéger les victimes contre ce genre de préjudice.

De plus en plus d’américains ne veulent pas devenir les prochaines victimes et se préparent sérieusement à une prochaine confrontation avec ces voyous.

Certains de ces voyous et les personnes qui les accompagnent aiment de plaindre de la brutalité policière. Ce qui est étonnant, c’est que ces voyous vont peut-être bientôt devenir les prochaines victimes de brutalité et de violence, mais cette fois non pas de la part des policiers.
Lorsque les victimes riposteront, elles le feront parfois de manière disproportionnée, et elles attaqueront parfois des personnes qui se considèrent comme des manifestants ou des spectateurs non violents mais qui sont tout de même proches des voyous et qui semblent faire bien partie du mouvement.

Je peux vous dire que cela va devenir très dangereux d’être un voyou ou même de traîner avec un voyou.

Les voyous devraient commencer à bien réfléchir quant à leurs méthodes extrêmement violentes de destructions de propriétés qui pourraient finir par les mettre eux-mêmes en grand danger.

Pendant ce temps, les manifestants et autres personnes qui se retrouvent apparemment en lien avec ces voyous doivent également s’attendre à ce que de telles activités vont les mettre en grave danger dorénavant. Cela va les rendre plus conscients de la position qu’ils vont devoir choisir pour clairement se positionner. Leur sécurité peut vraiment en dépendre.

SourceZerohedge

L’homme qui a reçu une balle dans le bras par Kyle Rittenhouse dit que son seul regret est de « ne pas avoir tué le gamin »

Le manifestant de Black Lives Matter à Kenosha qui a reçu une balle dans le bras par Kyle Rittenhouse dit que son seul regret a été de « ne pas avoir tué le gamin », une déclaration qui fera des merveilles pour aider l’argument d’autodéfense de Rittenhouse.

Gaige Grosskreutz, qui a été pris en photo en train de pointer une arme sur Rittenhouse avant que l’adolescent ne lui tire dans le bras, a fait ces commentaires après que les médecins aient pu sauver le membre de l’amputation.

Selon son ami Jacob Marshall, qui est photographié avec Grosskreutz, le seul regret du supporter de BLM « a été de ne pas avoir tué le gamin et d’avoir hésité à sortir le pistolet avant de lui vider tout le chargeur ».

Dans son post sur Facebook, Marshall admet également que Grosskreutz a « sorti son arme » avant de se faire tirer dessus par Rittenhouse.

« Cela montre littéralement l’INTENTION DE TUER, donc l’avocat de la défense de Kyle Rittenhouse vient de recevoir un cadeau de Noël en avance », a tweeté Mike Cernovich.

Rittenhouse dispose d’une excellente représentation juridique maintenant que Lin Wood a accepté avec la famille de Rittenhouse de représenter le jeune homme de 17 ans.

Lin Wood est célèbre pour avoir représenté Nicholas Sandman, un élève du lycée catholique de Covington, qui a forcé CNN à payer 275 millions de dollars après que la chaîne ait diffamé Sandman pour sa confrontation avec le militant amérindien Nathan Phillips en janvier 2019.

« Je ne prendrai pas un seul centime des dons de la fondation #FightBack pour mon temps ou mes dépenses. J’ai une équipe de sécurité des Navy SEALS pour assurer ma sécurité, celle de ma famille, de mes employés et de mes voisins. Je paierai ces frais. Je ne me laisserai pas intimider par des tactiques ou des menaces gauchistes », a tweeté M. Wood plus tôt dans la journée.

Comme nous l’avons souligné précédemment, les images d’avant la rencontre montrent que Rittenhouse n’a pas tiré le premier et qu’il était violemment poursuivi par de nombreux émeutiers de BLM.

Un homme accusé de crime de haine a crié « Black Lives Matter » avant de poignarder une victime blanche

Le suspect a demandé aux flics de lui tirer dessus.

Un Afro-Américain a crié « black lives matter » avant de poignarder sa victime blanche et est maintenant accusé de tentative de meurtre au premier degré et de crime haineux, selon la police d’Aurora, dans le Colorado.

L’incident s’est produit mardi soir près de East Alameda Avenue et South Sable Boulevard, lorsque Steve Sinclair, 30 ans, s’est approché de Michael Conner, 29 ans, et lui a dit : « Je vais vous tuer, vous et votre chien. »

Conner a essayé de s’enfuir et de se défendre avec un bâton.

« Une déclaration sous serment d’arrestation indique que Sinclair a utilisé un couteau pour poignarder Michael Conner, 29 ans, qui a été transporté à l’hôpital pour ses blessures et un poumon affaissé », rapporte 9News.

« Conner, un homme blanc, a déclaré à la police pendant son séjour à l’hôpital que Sinclair, un homme noir, avait crié “Black Lives Matter !” avant de le poignarder, selon le rapport. »

Après l’arrivée de la police, Sinclair a continué à crier « Black lives matter » tout en disant aux officiers « Je l’ai poignardé, je suis un psychopathe », avant de refuser de s’asseoir et d’insister pour que les officiers lui tirent dessus.

Sinclair est détenu à la prison du comté d’Arapahoe et est accusé de meurtre au premier degré et de crimes motivés par des préjugés.

Nous avons souligné plusieurs autres attaques ces dernières semaines qui étaient apparemment motivées par la rhétorique de Black Lives Matter.

De nombreuses agressions vicieuses ont eu lieu lors de manifestations de BLM, notamment à Kenosha, dans le Wisconsin, lundi soir, lorsqu’un homme âgé a été brutalement agressé après avoir essayé de protéger ses biens des pillards.

À Portland, un autre homme a reçu un coup de pied à la tête et a été assommé après avoir essayé de protéger une personne contre un vol.

Au début de cette semaine, une bande de trois hommes a tiré des coups de feu depuis leur véhicule sur un groupe de partisans de Trump lors d’un rassemblement politique à Charlotte.

La semaine dernière, un ancien conseiller municipal qui avait une pancarte « Trump/Pence » dans son jardin a été assassiné chez lui, bien que la police ait affirmé que le meurtre était « aléatoire ».

L’analyste politique de CNN affirme qu’« il y a très peu d’émeutes »

« Il y a très peu de violence. »

L’analyste politique de CNN, Kirsten Powers, a réagi au discours du président Trump hier soir en affirmant de façon absurde qu’« il y a très peu d’émeutes ».

Oui, vraiment.

« Il y a très peu d’émeutes, en fait il y a très peu de violence, mais c’est amplifié par Donald Trump et par les républicains pour convaincre les gens que les gens viennent pour eux et ce n’est tout simplement pas ce qui se passe », a déclaré Powers.

En réalité, comme toute personne ayant des yeux le sait, les trois derniers mois ont été marqués par des émeutes et des violences incessantes dans de nombreuses villes américaines, et ce, toutes les nuits.

À titre d’illustration, la nuit dernière a été la première fois où il n’y a pas eu d’émeute à Portland en 93 jours.

En plus des centaines, voire des milliers de blessures subies à la fois par la police et les émeutiers, des dizaines de personnes ont trouvé la mort lors des émeutes de George Floyd (Wikipédia publiait auparavant un bilan régulièrement mis à jour, mais celui-ci a été supprimé ces dernières semaines).

Même en juin, le coût des dommages matériels causés par les émeutes de George Floyd (il y en a eu beaucoup d’autres depuis) a été estimé comme « la ou les perturbations civiles les plus coûteuses de l’histoire des États-Unis », selon les experts, un chiffre qui se chiffre en milliards.

De nombreuses vidéos apparaissent également chaque jour, montrant que quiconque se met en travers du chemin des émeutiers ou tente de défendre ses biens est sauvagement battu, ou dans le cas de David Dorn, tué de sang froid.

Il n’est pas surprenant que CNN enterre la véritable ampleur des émeutes, étant donné que ses journalistes les décrivent toujours comme « essentiellement pacifiques » alors que les villes brûlent littéralement derrière elles.

L’effort de la gauche pour enterrer l’étendue réelle des émeutes est également basé sur le fait que les sondages et les preuves anecdotiques suggèrent clairement que les troubles détournent les électeurs de Joe Biden.

Catégories :REBLOG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s