Art de la guerre monétaire et économique

Socialisme Fabien et Mondialisme : Le libéralisme a-t-il seulement un jour existé ? Par Denissto

Socialisme Fabien et Mondialisme : Le libéralisme a-t-il un jour seulement existé ?

Si l’on devait faire une petite histoire des théories économiques et sociales, ferait-on l’économie (redondance volontaire) d’expliquer qu’il n’y a jamais eu une once d’empathie, pour ne pas dire charité, de ces théoriciens anglais qui ont inventé cette « science » à partir du XVIIIème siècle à l’égard du petit peuple ?

Depuis la révolution Française, une classe d’arrivistes sans âmes vendent leurs âmes au plus offrant sans état d’âme. A mesure qu’ont disparu les hiérarchies héréditaires européennes issus de la féodalité, il est de moins en moins excusable de ne pas voir qui dirige l’orchestre des pourfendeurs de trônes.

Tous les utopistes rêveurs d’égalité ont terminé leur carrière sur l’échafaud, les plus purs d’entre eux, Gracchus Babeuf à leur tête, seront les martyrs d’un mouvement naissant le communisme. Quel meilleur moyen pouvaient trouver nos chers amis financiers pour inventer une nouvelle doctrine politique que cette troupe de la conjuration des égalitaires et d’en faire des martyrs, exécutés, déportés par le directoire, dont les trois membres étaient à vendre au plus offrant. Le babouvisme a inspiré toutes les révolutions, Friedrich Engels et Karl Marx ont reconnu en lui le précurseur du communisme ainsi que la première apparition d’un parti agissant.

Il serait trop long de faire ici la liste de tous les fils de riches qui se sont jeté corps et âmes dans la révolution permanente européenne communisme qui a mené à l’internationale, mais notable de remarquer qu’ils avaient très souvent des mœurs débridées que l’on retrouve dans le Bloomsbury group et toute la société victorienne de ce temps. Pour l’anecdote, une des plus belles femmes de ce temps était lady Randolph Churchill dont le mari, le père de Winston Churchill, devait laisser la place dans le lit conjugal au bon Roi Henry VII. Ce pauvre cocu magnifique a peut-être payé la trahison des ducs de Marlborough qui ne doivent leur élévation qu’à leur trahison du roi Charles Stuart au profit de Guillaume d’Orange. Comme par hasard, Lord Randolph Churchill, mort ruiné et Syphilitique était discrètement financé par la famille Rothschild, qui en même temps devinrent les exécuteurs testamentaires de Cécil Rhodes(1). Dans ses dernières décisions et testaments, il exigea que ses exécuteurs testamentaires (Rothschild) réalisent son rêve de suprématie anglo-saxonne à travers le monde, pour former un gouvernement mondial (anglo-saxon), avec une langue (anglais) et une religion (à inventer).

La Round Table fondé par Cecil Rhodes fut dirigée par un conseil supérieur, la Pilgrims Society, un organe visible la Fabian society, foyer international du mouvement socialo-communo-libéral et mille autres facettes économico-comiques mais une école d’économie internationale, la London School of économics, d’où sortent la majorité des prix Nobel en la matière et moult autres distinctions. Lénine, Hitler ont été financé par Wall Street pour faire simple, toutes les révolutions, toutes les guerres, tous les journaux, même l’humanité ont été financés, par qui et pourquoi ? Poser cette question, c’est comprendre qu’il n’y a jamais eu aucun mouvement issu du peuple pour le peuple, c’est comprendre l’impasse politique dans laquelle on se dirige, aucune doctrine existante à défendre.

Pour le mal politique qui ronge l’Europe, il suffit d’étudier sa genèse, et son diable fondateur, Richard Coudenhove Kalergi(2). Ici aussi la justification du libéralisme sera enseignée par les bons économistes du mont pèlerin, vous y trouverez tous les géants doctrinaires devant lesquels tout homme doit plier le genou. Toutes les doctrines économico-politiques sont les différentes faces d’une même farce.

Si le diable gouvernait le monde, il n’aurait jamais agi autrement.

1/ https://arcturius.org/les-consequences-du-dernier-testament-de-cecil-rhodes/

2/ https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-plan-kalergi-genocide-des-172751

3/ https://fr.wikipedia.org/wiki/Soci%C3%A9t%C3%A9_du_Mont-P%C3%A8lerin

DENISSTO

EN BANDE SON :

2 réponses »

  1. « Poser cette question, c’est comprendre qu’il n’y a jamais eu aucun mouvement issu du peuple pour le peuple, c’est comprendre l’impasse politique dans lequel on se dirige, aucune doctrine existante à défendre.

    Pour le mal politique qui ronge l’Europe, il suffit d’étudier sa genèse, et son diable fondateur, Richard Coudenhove Kalergi(2). Ici aussi la justification du libéralisme sera enseignée par les bons économistes du mont pèlerin, vous y trouverez tous les géants doctrinaires devant lesquels tout homme doit plier le genou. Toutes les doctrines économico-politiques sont les différentes faces d’une même farce.

    Si le diable gouvernait le monde, il n’aurait jamais agi autrement. »

    Mieux vaut envisager le pire il apparait de plus en plus clairement !!!!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s