1984

Satanalyst : « Les Français dans l’attente… » Par Damien Ruzé

« Les Français dans l’attente… »

Franchement, je sais pas vous, mais y’en a marre de cet homophobie permanente.

Apprécions la mise en scène, pour ne pas dire en bouche.

Ces empaffés de merdias distillent la bonne nouvelle, selon quelles sources à ton avis ?

B.a.-ba de la psy-op, c’est le gouv qui fuite aux journaux, qui relaient à destination du pékin, histoire d’atténuer le choc.

Dilution et rumeurs, stupeur et tremblements, j’ai déjà les courses dans le filet, pas vous ?

Un mois ? Allez, mais en vitesse sur le gaz.

Les indépendants sont en cours de putréfaction.

Commerçants, cafetiers, magasins, restaurants, prestataires divers, sont très largement asphyxiés.

Encore un petit effort.

Mais la prio des prios, c’est Charlie Hebdo les cocos.

Avec Astra, pourvu que ça glisse.

Ça va ruer, les enfants, qui vient de rue, bien entendu.

There will be blood.

Regarde-la dans la rue cette nation d’esclaves, la Vrounze, fiston.

Rasant les murs, muselée, yeux au trottoir, scrollant son smart à la con.

M’est avis qu’on n’a pas fini de raser, mais ça sera des chevelures.

Les Morts pour la Patrie doivent toupiller dans les charniers, c’est babyfoot dans les fosses communes.

Personne ne reprend le gagnant.

« Ce pays souffre d’une fracture… »

T’as bon, coco Jack. Ouverte. Avec rupture des tendons (ouch).

Six jours. Comme la guerre éponyme. Six days to go, bro’.

Ready for the bang?

Biden est mort dans l’eau, ventre en l’air.

Je te fais grâce des péripéties financières, pense RICO,  intelligence avec l’ennemi, haute trahison et perp walk.

Prison. Pas fini.

Le chérubin camé au crack, rejeton de l’ex-VP, a fait de la C avec la fille Obummer, baisé la femme de son défunt frère ainsi que sa fille, sa nièce donc.

Mineure, cela va sans dire mais ça ira mieux dans dix ans.

Quatorze ans, let it sink, partner.

Dégénéré ? Allons, allons. Pizzagate ? Hé…

Game over (voir Carlson interview ).

« Go ahead, punk. Make my day. »

Man-up bitchez’, storm approaching.

Damien Ruzé

 

« Il n’était pas facile en outre, de voyager seul sans attirer l’attention. Pour des distances inférieures à une centaine de kilomètres, il n’était pas nécessaire de faire viser son passeport […]. » — George Orwell, 1984 (1949)

EN BANDE SON :

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s