Formation a la gestion de portefeuille

Formation Financière : Investir dans les Matières Premières

Eléments indispensables a connaitre quant a la gestion optimum d’un portefeuille boursier…pédagogie donc avant tout même si pas toujours très ludique :-) ) Mais qui ma foi peut se révéler fort utile pour quand la bise fut venue ne pas être pris au dépourvu….Nouveau volet consacré a l’investissement dans les Matières Premières, et qui vient en complément des éléments déjà apportées par André Gosselin lors d’un précédent volet mais cette fois ci en abordant plus spécifiquement la question des supports d’investissement….

POUR EN SAVOIR PLUS :

Six manières de jouer les mat prem   27/03/2008 INVESTIR

Fonds et dérivés. Six manières de jouer les matières premières
FEV 2008

Pour investir facilement dans les matières premières, les particuliers disposent de six modes d’accès, lesquels peuvent être subdivisés en deux catégories. La première réunit des produits dits de réplication car ils calquent fidèlement l’évolution des sous-jacents : contrats à terme ou futures, indices ou paniers d’actions liés à une ou plusieurs ressources naturelles. Il s’agit des certificats 100 %, des ETC (exchange traded commodities) et des trackers (en anglais ETF, qui signifie exchange traded funds ) . Logeables dans un compte titres, ces produits s’achètent et se revendent comme des actions. Comparables du point de vue du mode de fonctionnement, ils diffèrent en revanche sur le plan juridique et fiscal.
Les warrants et les FCIMT (fonds communs d’intervention sur les marchés à terme) peuvent être rattachés à cette catégorie mais ils sont beaucoup plus spéculatifs en raison de l’effet de levier qu’ils autorisent.
Axés sur l’or et les matières premières, les OPCVM (organismes de placement collectif en valeurs mobilières), qui appartiennent à la seconde catégorie, sont les seuls produits à exposer leurs détenteurs aux sociétés cotées du secteur, et non à l’évolution directe des matières premières.

Certificats

Les certificats sont des titres de créance cotés en Bourse. Tout en offrant de parier à la hausse (100 %) ou à la baisse (100 % Bear), les certificats sont moins risqués que les warrants et donnent la possibilité d’investir à plus long terme. De nombreux certificats, cotés par ABN Amro, Société Générale, BNP Paribas, Unicredit et Goldman Sachs, permettent de s’exposer à une grande diversité de supports, disponibles en panier (comme, émis par ABN Amro, le  » panier prestige « , qui associe or, argent, platine et palladium, et le  » panier moisson « , qui allie maïs, blé et soja) ou matière par matière. Toutes les catégories de ressources naturelles sont représentées : énergie (pétrole, gaz naturel), matières premières agricoles (cacao, café, sucre, huile de palme, avoine, coton…), or, métaux précieux, métaux de base (nickel, cuivre, zinc, plomb…). Des certificats dits  » quanto  » intègrent une couverture de change (qui a un coût) contre les fluctuations du dollar.

ETC

Lancés à Paris par ETF Securities depuis février 2007, les ETC sont exclusivement dévolus aux matières premières. Ce sont des obligations zéro coupon à durée indéterminée. Les ETC offrent de miser sur l’évolution des cours des ressources naturelles, en reproduisant la performance des indices Dow Jones-AIG Commodity de matières premières individuelles ou par paniers. Certains sont construits directement sur des contrats à terme. Ces instruments permettent de jouer les évolutions de prix de contrats à terme sur différentes périodes (un mois, trois mois, un an, deux ans…). Au total, 41 ETC sont à ce jour cotés à Paris.

Trackers

Quatre trackers listés par Lyxor Asset Management (groupe Société Générale) et BNP Paribas-Axa Investment Managers permettent de parier sur des indices larges de matières premières (Reuters/Jefferies CRB chez Lyxor AM et Goldman Sachs pour BNP Paribas-Axa IM), plus ou moins exposés au secteur de l’énergie. Ces fonds indiciels cotés sont adaptés à une diversification de son portefeuille pour une période longue. Créé en 1957, et plus vieil indice sur les matières premières, le Reuters/Jefferies CRB Index est composé de 19 contrats à terme (produits agricoles, énergie, métaux de base, métaux précieux). Le Goldman Sachs Commodity Index (GSCI), lancé en janvier 1970, a trait à 24 matières premières (l’agriculture, le bétail, l’énergie, les métaux industriels et les métaux précieux). Les trackers sont éligibles au SRD. Ils ont le statut juridique et fiscal d’OPCVM.

FCIMT

Les FCIMT sont des fonds spécialisés dans l’intervention sur des marchés à terme réglementés français ou étrangers. Compte tenu de leur caractère très spéculatif, ces fonds ne peuvent faire l’objet ni de publicité ni de démarchage. La société de gestion Prim’ Alternative Investment propose aux investisseurs une gamme de FCIMT sur le pétrole et les produits raffinés (Prim’ Essenciel), sur l’or (Prim’ Commodor) et sur les matières premières agricoles (Prim’ Univert). Par exemple, Prim’Univert donne accès aux marchés du sucre, du colza, du canola, du blé, du maïs, du soja et de l’huile de soja. Le montant minimal de souscription par fonds est de 10.000 €.

Warrants

Les warrants permettent aussi de jouer l’évolution des prix des matières premières mais de façon nettement plus risquée car la forte sensibilité de ces instruments aux évolutions de marché fait que les mises de départ peuvent être rapidement perdues en cas de retournement. Il s’agit donc d’être particulièrement prudent à l’heure de miser sur une matière première à travers un warrant et de ne parier que sur les sous-jacents que l’on maîtrise correctement. Ce dernier problème se résout d’ailleurs en partie de lui-même car l’offre de sous-jacents est restée relativement limitée pour les warrants. Hormis quelques rares exceptions, ce sont presque exclusivement l’or et le pétrole que l’on peut jouer avec ce genre de produits.

OPCVM

Dans l’ensemble, ces fonds spécialisés ont bénéficié de l’envolée des cours depuis cinq ans.

La catégorie des supports les plus diversifiés, car dédiés aux actions des secteurs de l’or, des matières premières et de l’énergie, affiche des gains substantiels, que ce soit sur cinq ans (+ 133,9 %, en moyenne, au 18 janvier 2008) ou sur trois ans (+ 78,8 %).
A court terme, après la forte hausse des dernières années, nous privilégions les fonds de gestion active par rapport aux instruments indiciels.
Concernant les supports majoritairement investis en titres de mines d’or, nos préférences vont à des fonds qui se distinguent dans la durée comme Merrill LIIF World Gold A (BlackRock) et Federal Multi Or et Matières Premières (Federal Finance). Pour diversifier son portefeuille via un plus large éventail de matières premières, Sgam Invest Secteur Matières Premières (Société Générale), Merrill LIIF World Mining A (BlackRock) et Carmignac Commodities (Carmignac Gestion) ont notamment nos faveurs

Une variété croissante de fonds et de dérivés spécialisés
Le segment des produits financiers axés sur les matières premières est en plein essor. L’an dernier, une moisson de nouveaux fonds communs de placement, trackers, certificats, warrants et autres instruments dérivés spécialisés a vu le jour, alors que le pétrole, l’or et les ressources naturelles atteignaient des niveaux de valorisation records sur toutes les places financières internationales.  » L’année 2007 a été passionnante pour un acheteur de matières premières  » , a souligné Philippe Chalmin, président de Cyclope, qui intervenait le 10 janvier dernier au  » Colloque 2008, l’année de tous les risques  » organisé par l’université Paris-Dauphine.  » Toutes les familles de produits ont flambé, les unes après les autres. Fait nouveau : les matières premières sont aujourd’hui devenues une véritable classe d’actifs. Deux cents milliards de dollars ont été placés sur les grands indices dédiés, auxquels s’ajoute l’activité liée aux marchés dérivés.  »

Les particuliers disposent désormais d’une large palette d’instruments pour s’exposer, contre une mise d’argent limitée, à une ou plusieurs matières premières (alors que l’investissement en direct est difficile, parfois impossible), avec un degré de risque et d’effet de levier variable. Avant d’investir, il faut être conscient du caractère spéculatif des sous-jacents et de l’importance de l’effet de change. En général, le cours de ces produits est libellé en euros alors que la plupart des supports sont exprimés en dollars. L’investissement dans cette catégorie doit être prudent : en diversification de portefeuille pour le long terme ou en achats opportunistes pour les épargnants les plus avertis. Nous recommandons de consacrer à cette thématique au maximum 5 % de son portefeuille actions. Il convient aussi de privilégier les produits indexés sur plusieurs matières premières à la fois, notamment pour les produits agricoles dont les cours, même s’ils sont en général bien orientés, ne sont jamais à l’abri d’une mauvaise surprise. A.-S. V.

Notre sélection d’OPCVM spécialisés
Nom (promoteur)
Code Isin

Or et Métaux Précieux

Merrill LIIF World Gold A (BlackRock) (2)
LU0055631609

LODH Invest World Gold Expertise (LODH & Cie)
LU0172581844

Sicav Placeuro Gold Mines (Cofigeco)
LU0061385943
Valeurs Or (W Finance – AGF)
FR0000981193

Federal Multi Or et Matières Premières (Federal Finance)
FR0000978868

Dynalion Or (LCL)
FR0007374145

Share Gold (Banque Degroof) (2)
LU0145217120

Fructifonds International Or (Natixis AM)
FR0000437808

CM – CIC Or et Mat (Crédit Mutuel – CIC)
FR0007390174

Sgam Fund Equities Gold Mines A (Sgam) (2)
LU0006229875

Matières Premières

Carmignac Commodities (Carmignac Gestion)
LU0164455502

Merrill LIIF World Mining A (BlackRock) (2)
LU0075056555

Fortis L Fund Equity Resources World (Fortis IM)
LU0080608945

JPM Global Natural Resources (JPMorgan AM (Europe))
LU0208853514

Axa Or et Matières Premières (Axa)
FR0010011171

Baring Global Resources (Baring AM) (2)
IE0000931182

Etoile Matières Premières (Crédit du Nord)
FR0010541144

Géo-Energies (Groupe LCF Rothschild)
FR0010127522

Dynalion Minergior (LCL)
FR0000985178

Sgam Invest Secteur Matières Premières (Société Générale)
FR0000423527

Sélection de certificats et trackers

Nom (émetteur)
Catégorie
Echéance
Mnémo

Sélection de certificats 100 %

100 % Open-End Panier Moisson (ABN Amro)
Céréales
Aucune
1176N

Prestige Open-End (ABN Amro)
Métaux précieux
Aucune
1084N

Sélection de trackers

Lyxor ETF Commodities CRB (Lyxor AM)
Matières premières
Aucune
CRB

EasyETF GS Ultra-Light Energy (BNP Paribas-Axa IM)
Matières premières
Aucune
CUE

 

ET TOUJOURS D’ACTUALITE :

https://lupus1.wordpress.com/2009/04/12/formation-financiere-investir-dans-les-matieres-premieres/

 

3 réponses »

  1. bonjour,

    pouvez vous me donner des informations sur le certificat 1084N, CELUI CI NE COTE PLUS DEPUIS LE 15/04/2009.

    les investiiseurs ont ils perdu leur mise ?

    comment faire pour vendre ce produit ?

    merci de votre réponse

    guy rousseau

    J'aime

    • bonjour, le 1084n est un certificat de type open end c’est à dire un produit structuré dont le sous jacent est un panier de métaux précieux , ce type de certicat est sans date d’échéance mais s’appuie par contre sur des contrats à termes (futures) à échances mensuelles, conséquences de ceci la cotation de ces certicats est mensuel mais permet quand mème une vente ou un achat en continu mais à un prix défini mensuellement…
      Pour plus d’infos voyez sur le site d’ABN AMRO (racheté recemment par RBS) le fournisseur concepteur et promoteur de ce produit :

      http://markets.rbsbank.fr/FR/Showpage.aspx?pageID=10&isin=FR0010313643

      cordialement

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s