Behaviorisme et Finance Comportementale

Du dégonflement de la bulle émotive…

La première phase de récupération des Bourses consiste à récupérer les baisses provoquées par une panique…..

POUR EN SAVOIR PLUS :

La baisse de profit des entreprises depuis 18 mois ne justifie nullement une hausse des cours. Les indices boursiers ont décliné de plus de 50% du sommet jusqu’au creux du 9 mars dernier. Les donnés fondamentales justifient une baisse de 25% à 30%. L’écart entre une baisse justifiée et la baisse réelle s’explique par une bulle spéculative  émotive.

Un marché boursier haussier débute par la récupération de la portion de perte dont les causes sont « émotives ». Cette reprise est historiquement rapide et explique la très importante récente hausse.

L’indicateur de valorisation boursière morningstar.com démontre qu’au 23 avril, la bourse américaine était sous-évaluée de 15% (cote de 0.85). Cette sous évaluation était de 38% au début mars.

Une fois que les bourses auront repris leur valeur fondamentale, la prochaine phase sera celle où les profits des entreprises s’amélioreront, ce qui justifierait  une hausse des cours. Cette phase est plus rationnelle que la précédente. Si les cours grimpent plus rapidement que ne le justifie l’amélioration des données fondamentales, on connaîtrait dans ce cas une surévaluation boursière.

William André Nadeau
Gestionnaire canadien de portefeuille

EN COMPLEMENT INDISPENSABLE :

https://lupus1.wordpress.com/2009/04/21/indicateur-de-marche-evaluation-morningstar-bourse-us/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s