Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

Une étude dresse le profil des créateurs de richesse

L’optimisme des HNWI de demain

PLUS DE 80% DES SONDÉS ESTIMENT QU’ILS ACCUMULERONT DE LA RICHESSE AU COURS DES DOUZE MOIS À VENIR.

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

 Quatre clients «high net worth individuals» sur dix ont augmenté leurs avoirs au cours des douze derniers mois. Mieux encore, près de 80% d’entre eux estiment qu’ils élargiront leur surface financière lors de l’année à venir. Et la plupart pensent quadrupler leur richesse d’ici dix ans.

Cet optimisme ressort nettement de l’étude basée sur près de 1500 individus dont la fortune moyenne atteint 2 millions de dollars, menée en mai et juin par le consultant londonien Scorpiopartnership.

Objectif: déterminer les motivations financières et les perspectives de ces entrepreneurs ou salariés en phase de création de richesse, mais également découvrir leur style de vie, objectifs personnels et attitude envers la richesse.

Pour 96% des personnes interrogées et domiciliées autour du monde, le salaire constitue la principale source de richesse, loin devant les investissements sur les marchés, qui demeurent néanmoins une «importante» source pour 61% des sondés, malgré la crise financière. Avec d’importantes variations géographiques

néanmoins: 80% des asiatiques voient les marchés comme une source considérable de richesse, contre 72% en Amérique du Nord et 54% au Royaume-Uni.

La crise a été plutôt bien surmontée par les personnes interrogées: en plus des 41% ayant vu leurs avoirs progresser depuis un an, 25% estiment qu’ils sont restés à un niveau stable. Seul un tiers (34%) ont déclaré avoir perdu des actifs. Loin de «l’Armaggeddon financier» souvent décrit, concluent les auteurs de l’étude.

Concernant l’avenir, 24% des sondés domiciliés au Royaume-Uni et 20% de ceux vivant dans le sous-continent Indien pensent que la vente d’une entreprise sera une source majeure d’enrichissement dans le futur. Ces deux groupes sont les plus optimistes concernant les vertus de l’entreprenariat, bien au-delà de la moyenne globale (12%).

Toujours sur le plan géographique, l’optimisme est le plus marqué dans les pays émergents.

Plus de 80% des sondés asiatiques ou indiens et basés en Europe centrale s’attendent à accumuler de la richesse au cours des douze prochains mois. Ces derniers sont également les plus ambitieux en termes d’objectifs, avec la volonté déclarée de multiplier par 6, respectivement 4,3 et 4,1 leurs niveaux actuels de prospérité.

Globalement, l’ambition est également influencée par l’âge des sondés: les plus jeunes visent une multiplication par 5 de leurs avoirs, contre 2,5 fois pour la tranche d’âge 45 – 59 ans.

Concernant le conseil qu’ils désireraient recevoir en matière financière, près de la moitié des sondés au niveau global déclarent qu’un membre de leur famille serait la personne la plus à même de leur permettre d’atteindre leurs ambitions financières.

Très exactement la moitié des sondés cherchent conseil auprès d’autrui avant de prendre des décisions d’ordre financier. Enfin, près de la moitié des individus interrogés déclarent consacrer également plus de temps que possible à la prise de telles décisions.

Cette étude constitue le premier volet d’un suivi pluriannuel intitulé «Futurewealth Project» mené par le consultant Scorpiopartnership.

EN COMPLEMENT INDISPENSABLE : US : Taxer les riches ne peut pas combler le déficit budgétaire (cliquez sur le lien)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s