Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

S&P 500: Mieux vaut préférer les titres délaissés par les analystes

Les données statistiques récoltées pendant 10 ans de John Dorfman (chroniqueur à Bloomberg) montrent que les titres préférés par les analystes génèrent normalement de piètres performances….

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

 Entre 1998 et 2007, les quatre actions du S & P 500 les mieux classées au début d’année ont en moyenne baissé de 1,7% sur les 12 mois suivants. Les moins biens notées, en revanche, ont progressé de 2,2%! Ni les unes ni les autres ne touchent à la moyenne du S & P 500, qui se situe à 7,2%. L’explication en est simple: Les analystes se concentrent sur les sociétés générant de forts résultats opérationnels, sans trop se soucier de sa cherté. Et plus les attentes sont élevées, plus il devient difficile de les surpasser. En revanche, des titres mal aimés ont le potentiel de surperformer…..

EN COMPLEMENT INDISPENSABLE : Formation Financière : Une loi inéluctable: les profits tendent à s’équilibrer (cliquez sur le lien)

Formation Financière : la Stratégie Momentum (cliquez sur le lien)

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s