Analyse Technique

Indicateur Morningstar : Un S&P500 surévalué de 5% au 20 octobre

Le critère le plus solide pour mesure la croissance boursière est le profit. Depuis un siècle, les profits des entreprises américaines ont progressé de 7% l’an en moyenne, s’ajoute à cela le dividende moyen de 2.6%.

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

Le ratio cours/bénéfices qui mesure la présente évaluation a été de 16.3 X fois depuis 128 ans.  A chaque fois que les ratios ont été trop élévés ou trop bas, les cours reviennent à leurs moyenne historique. Parfois cela peut prendre 6 mois et parfois 7 ans.

Si les cours boursiers évoluent plus rapidement que le ratio cours/bénéfices prévu dans 12 mois, les risques de corrections sont plus élevés. Toutefois, la spéculation peut faire gonfler ces ratios temporairement.

Depuis le 9 mars, la récente hausse boursière était justifiée à 90%, selon les prévisions de profits des entreprises estimés par les analystes au milieu 2010. Au 20 octobre, l’on constate que les cours sont trop élevés d’environ 5% pour le S&P&500.

Voir l’indicateur moningstar : http://www.morningstar.com/cover/pfvgraph.html (cliquer sur le lien) 

Une surévaluation de 5% est raisonnable mais si le pourcentage grimpe à 15%, les risques de corrections s’accroissent.

RAPPEL : En novembre 2008 ces cours étaient sous-évalués de 45%.

EN COMPLEMENT INDISPENSABLE : Commentaire de Marché : Des marchés boursiers fragilisés mais bien vivaces (cliquez sur le lien)

2 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s