Epargne court terme + Principaux repères de l'Epargne

Bien placer son épargne sur un à trois ans

Actuellement, l’épargne de court terme n’est pas très bien rémunérée. Mais ce n’est pas une raison pour oublier de faire jouer la concurrence si vous avez un capital à placer sur un, deux ou trois ans.  Conseils.

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

Vous avez 5.000 ou 10.000 euros, ou plus, à placer sur une période bien précise, allant de un à 3 ans ? Et vous vous demandez s’il est possible d’obtenir un bon rendement de ce placement ?

Pour des durées relativement courtes, il n’est pas conseillé de prendre des risques. Les placements dont nous parlons sont donc tous des placements avec une garantie de capital.

Les placements à très court terme sont actuellement peu rémunérateurs

En gros, pour un placement de moins d’un an, les taux d’intérêt proposés sont relativement faibles. Seuls les livrets d’épargne boostés par leurs taux promotionnels sur quelques mois permettent d’obtenir plus qu’avec le Livret A (1,25% net d’impôts par an). Pour rappel, le meilleur choix actuellement pour un placement sur 6 mois ou 1 an est le nouveau livret de la banque sur Internet BforBank qui rapporte 2,33% net du prélèvement libératoire forfaitaire (30,1% des intérêts), en cas de souscription d’ici le 15 décembre prochain. Par ailleurs, les rendements ne sont pas reluisants : la plupart des livrets, les sicav monétaires ou les comptes à terme, autres placements de court terme et sans risques, rapportent moins de 1% sur un an.

Des comptes à terme pour des durées de 2 à 3 ans

Sur des durées de placements plus longues, les rémunérations sont meilleures, ce qui est logique, même si elles sont finalement peu supérieures à celles des livrets proposant des taux promotionnels.

Ainsi, les comptes à terme (CAT, placements dont le taux et la durée sont connus à l’avance) rapportent actuellement, pour des montants allant de 10.000 à 150.000 euros, jusqu’à 2,5% brut par an pour des placements sur 3 ans (mais la moyenne est inférieure à 2% brut). Certains comptes à terme à taux progressif (plus la durée de détention est longue et plus le rendement sera élevé) sont particulièrement intéressants. Ce sont ceux des Crédit Mutuel Nord Europe, Méditerranéen, Ile de France, Centre et Centre Est Europe, qui proposent tous un rendement de 2,8% brut sur 3 ans (1,96% net). A notre connaissance, il n’existe pas de meilleures opportunités actuellement avec les comptes à termes. Sur 2 ans, les taux des meilleures propositions en comptes à terme se situent aux alentours de 2,1% par an seulement (1,47%), toujours auprès du Crédit Mutuel.

Y a-t-il d’autres types de placements intéressants sur 2 ou 3 ans ?

Difficile de les trouver ! En réalité, il faut les chercher du côté de l’épargne logement et de l’assurance vie. Rappelons ainsi aux heureux possesseurs d’un Plan d’épargne logement (PEL) ouvert du 01/07/2000 au 11/12/2002 qu’ils ont la possibilité d’effectuer un placement rémunéré au taux de 4,50% brut, soit 3,96% net des prélèvements sociaux (12,1% des intérêts).

Ceux qui ont ouvert leur PEL du 12/12/2002 au 31/07/2003 verraient eux leur placement rémunéré à 3,27% brut (2,87% net).

Autres solutions : pour ceux qui disposent déjà d’un contrat d’assurance vie sans frais sur versements, il est intéressant d’effectuer des versements sur quelques années. Par exemple, si vous avez souscrit à un tel contrat il y a deux ans, vous pouvez placer votre capital sur 3 ans, le récupérer avec une plus value taxée au taux forfaitaire de 27,1%. Si donc le rendement du fonds en euros de votre contrat est de 4% brut par an, le rendement net de votre placement sera de 2,92% net à la sortie. En revanche, si votre contrat prévoit des frais sur les versements, l’opération est moins intéressante : avec 2% de frais, le rendement net au bout de 3 ans ne serait plus que de 2,4% net et avec 4%, de 1,89%.

Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras ?

Finalement quelle est la meilleure solution sur 2 ou 3 ans ? Ceux qui possèdent déjà un PEL ou un contrat d’assurance vie sans frais sur versements ne doivent pas hésiter : ils ne trouveront pas mieux.

Pour les autres, la réponse est plus délicate car elle dépend aussi de ce qui se passera dans un proche avenir. Pour ceux qui privilégient la sécurité totale, les comptes à terme constituent la meilleure solution car le taux est connu d’avance, ce qui n’est pas le cas des livrets d’épargne comme ceux de BforBank ou de Binckbank (3% brut, 2,1% net), qui sont certes intéressants, mais dont la rémunération est susceptible de variations…

Et toute la question est là : comment vont évoluer les taux de rémunération d’ici 2 ou 3 ans, alors qu’ils sont à un niveau bas aujourd’hui ? S’ils remontent, les taux fixes des CAT apparaitront finalement comme de mauvaises affaires… Et s’ils restent à un bas niveau, ce sera l’inverse…

Source tpv nov09

2 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s