Agefi Suisse

Goldman Sachs bullish pour 2010 !!!!!

 La meilleure banque d’investissement du monde s’attend à une hausse des revenus de 38% pour les entreprises du DJ Stoxx 600.

« De l’espoir à la croissance. »

C’est par cette formule lapidaire que Goldman Sachs résume sa vision de 2010, dans une récente étude qui détaille la stratégie actions de la banque d’investissement américaine.

PLUS DE DETAILS EN SUIVANT :

L’année 2009 a représenté une phase de transition, marquée par un retour modéré à «l’espoir», qui a permis aux investisseurs courageux d’engranger d’importants retours sur leurs placements à partir de mars. Cette période de rally anticipant l’économie réelle dure en général 6 mois: elle est donc terminée.

Il n’est pourtant pas trop tard pour entrer sur le marché, suggère Goldman Sachs. Même si de nombreuses incertitudes pèsent encore sur la reprise, la banque estime qu’elles sont déjà reflétées par les valorisations des actions.

Le potentiel de hausse demeure intéressant, et l’indice DJ Stoxx 600 pourrait même progresser jusqu’à 300 points en 2010, contre 257 aujourd’hui.

Pourquoi un tel pronostic?

«Après avoir traversé une phase d’espoir, nous pensons que les marchés entrent dans une période plus fondamentalement soutenue par la croissance.» Le redressement des PIB au niveau mondial devrait se répercuter sur la demande, puis sur la capacité des entreprises à dicter leurs prix, et enfin sur les marges.

En d’autres termes, les bénéfices des entreprises recommenceront à progresser à partir 2010, et cette tendance se poursuivra durant 33 mois – si l’on se réfère à des comparaisons historiques.

 Les profits des groupes cotés au DJ Stoxx 600 pourraient ainsi s’apprécier de 38% en 2010, puis de 28% en 2011. Ce mouvement se reflétera dans les valorisations, avec une normalisation des ratios P/E (cours/bénéfices), qui pourraient revenir en moyenne à 15x en milieu de cycle.

Pour Goldman Sachs, cette hausse devrait s’effectuer dans un contexte moins volatil. La hausse raisonnée des marchés provoquera un appétit renouvelé pour le risque. Un regain d’activité est ainsi attendu sur les IPO (nouvelles cotations) et les M&A (fusionsacquisitions).Ce d’autant que les ratios d’endettement ont augmenté avec la crise, ce qui conduira les entreprises à lever des capitaux.

Or, de nombreux fonds ont quitté les marchés actions en 2008 pour revenir en cash. Lorsqu’ils modifieront leur stratégie d’allocation d’actifs, l’impact pourrait se révéler décisif pour les actions.

Cette vision à moyen terme de Goldman Sachs s’accompagne d’un positionnement plus immédiat:

au niveau market timing, la banque prévoit que janvier générera une puissante hausse. Historiquement, ce mois réagit en effet à la tendance observée au semestre précédent. Plus forte était la hausse, plus forte sera la réaction au premier trimestre.

A noter que ces prévisions de Goldman Sachs sont toujours sujettes aux aléas du marché. En 2008, au plus fort du pic sur les matières premières, la banque avait ainsi fixé un objectif à 250 dollars sur le baril de brut. Une prédiction qui s’est avérée par la suite erronée. Le fleuron de Wall Street a toutefois le mérite de se démarquer de la concurrence par des avis tranchés.

Bullish en l’occurrence._

source agefi janv10

EN COMPLEMENT INDISPENSABLES :

Matières Premières : Goldman Sachs prévoit un baril à 110 dollars en 2011 et un Gold à 1425 (cliquez sur le lien)

Quelques idées de trading recommandées par Goldman Sachs pour 2010 (cliquez sur le lien)

Goldman Sachs redevient super bullish (cliquez sur le lien)

1 réponse »

Laisser un commentaire