Etats-Unis

USA: le Régulateur de Fannie Mae et Freddie Mac inquiet pour leurs finances…et pour celles des contribuables

USA: le Régulateur de Fannie Mae et Freddie Mac inquiet pour leurs finances…et pour celles des contribuables  

L’autorité de régulation des organismes semi-publics américains de refinancement hypothécaire Fannie Mae et Freddie Mac s’est dite mercredi inquiète pour les finances de ces deux entreprises, soutenues par le budget de l’Etat fédéral.

PLUS DE BEREZINA IMMOBILIERE EN SUIVANT :

« Fannie Mae et Freddie Mac restent tous deux des sujets d’inquiétude primordiaux pour leur autorité de supervision« , a estimé le président de l’Agence fédérale de financement du logement (FHFA) Edward DeMarco, en introduction d’un rapport annuel au Congrès.

La FHFA a relevé que les deux organismes, mis sous tutelle publique en septembre 2008 pour leur éviter la faillite, représentaient une part croissante du marché du prêt immobilier. Ils détiennent ou garantissent 76% des nouveaux prêts hypothécaires contractés en 2009 par les ménages américains, contre 73% l’année précédente.

Fannie Mae a accusé une perte nette de 74,4 milliards de dollars sur l’année, et Freddie Mac de 21,5 milliards. Et pour la FHFA, « 2010 sera probablement une autre année difficile pour les résultats financiers » des deux groupes.

Trappe à Dettes : US/ 145 milliards de pertes pour Fannie et Freddie (cliquez sur le lien)

« Les deux organismes ont continué et continueront à endurer des pertes dues aux prêts immobiliers lancés dans les quelques années précédant la mise sous tutelle », a indiqué l’autorité de régulation.

Le Trésor a supprimé en décembre le plafond de sa ligne de crédit à Fannie Mae et Freddie Mac. La FHFA a estimé que sans ce soutien explicite de l’Etat fédéral, les marchés de la dette se seraient fermés aux deux organismes.

Elle a estimé que pour Fannie Mae, les montants demandés au Trésor en 2010 devraient baisser par rapport à 2009. Ils se montent à 75,2 milliards de dollars depuis la mise sous tutelle.

Pour Freddie Mac, qui a réclamé 50,7 milliards de dollars sur la même période, les montants tirés devraient augmenter à cause du rapatriement prévu dans le bilan d’éléments qui n’y figuraient pas.

Interrogé lors d’une audition à la Chambre des représentants sur le meilleur moyen de réformer Fannie Mae et Freddie Mac dans l’intérêt des finances publiques, le président de la FHFA n’a pas avancé de proposition particulière, mais énuméré les objectifs que devrait se donner le législateur.

Pour lui, il s’agit de « faire en sorte que le marché du crédit immobilier ait des sources adéquates de liquidités » et de « favoriser la disponibilité du crédit » pour les ménages.

« La tutelle publique n’est pas une solution de long terme », a admis M. DeMarco.

Il s’est cependant refusé à commenter le choix du gouvernement de repousser à une date indéterminée la réforme de ces deux entreprises, considérant toutefois qu’il était du devoir du Congrès de débattre dès aujourd’hui des pistes.

Les représentants républicains se sont montrés très critiques vis-à-vis du coût du soutien de l’Etat aux deux organismes, Jeb Hensarling (Texas) les qualifiant de « Frankenstein financiers ».

Durant les années de bulle spéculative dans l’immobilier, Fannie Mae et Freddie Mac ont servi la politique des ‘anciens présidents Bill Clinton et George W. Bush en faveur de l’accession à la propriété des ménages défavorisés, jusqu’à financer une demande qui s’est révélée non solvable.

WASHINGTON, 26 mai 2010 (AFP)

EN COMPLEMENT : Trappe à Dettes : La dette publique des Etats-Unis est pire que celle de la Grèce (cliquez sur le lien)

ON LIRA AVEC GRAND  INTERET : Brèves – Petites histoires d’immobilier dans une grosse bulle (BLOG OBJECTIF LIBERTE) (cliquez sur le lien)

2 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s