Agefi Suisse

Ardents playdoyers en faveur de l’or

L’or est en pleine ascension, selon UBS  Sprott et Tundra finance

UBSOr

L’once d’or pourrait bien se vendre à près de 1500 dollars américains ($US) d’ici un an et à plus de 2000 $US d’ici deux ans, selon les prévisions de Sprott Asset Management  de la banque suisse UBS, et de Tundra Finance…

PLUS DE GOLD EN SUIVANT :

 « Bien sûr, toute intensification soudaine de la crise de la dette souveraine en Europe pourrait augmenter encore davantage le cours de l’or, mais les risques de baisse ne devraient pas non plus être pris à la légère », soulignent les analystes d’UBS dans un récent rapport intitulé « L’or, monnaie ultime ». un rapport de recherche publié ici mercredi (cliquez sur le lien)

Selon eux, c’est la fonction monétaire de l’or qui détermine son cours et non pas son état de matière première. Conséquemment, l’aspect monétaire de l’or est particulièrement attirant pour les investisseurs en période de crise économique, en particulier lorsque la confiance dans le dollar américain vacille. La nette hausse du cours de l’or ces dernières années s’expliquerait donc largement par son statut de devise refuge.

Dans une récente entrevue, le gestionnaire de fonds de Sprott, Charles Oliver, soutenait que « tant que les gouvernements ne prendront pas les mesures nécessaires (pour cesser de s’endetter) l’avenir de l’or sera brillant ». Il est sûr de voir l’or dépasser les 2000 $US l’once d’ici deux ans : « Il est probable que l’once d’or atteigne un prix encore plus élevé. Je ne donnerai pas de chiffre précis, mais je pense que ça surprendra beaucoup de gens. »

Selon UBS, les cours inférieurs à 1200 dollars américains représentent des opportunités d’achat pour les investisseurs. De plus, les analystes de la banque suisse préfèrent les positions physiques non couvertes aux actions et titres de placement dans l’or. « Par rapport au pétrole ou aux actions, l’or semble correctement valorisé, si ce n’est bon marché. »

Charles Oliver penche pour une combinaison de lingots et d’actions dans un même portefeuille. Si les premiers ont une nature plutôt défensive, les deuxièmes donnent au portefeuille des possibilités de croissance.

« Le lingot est l’assurance contre l’Armageddon (…) alors que les actions de compagnies aurifères vous permettront de profiter d’un marché haussier », explique-t-il.

source F&I et press affaires juin10

EN COMPLEMENT : Rencontre avec Jean-Francois Ruel, Président de Tundra Finance mai10

“Le prix de l’or atteindra $1,500 U.S. en 2010” 

Le prix de l’or a tendance à baisser depuis le début de l’année. Quelle sera l’évolution d’ici la fin d’année? 

Le cours du métal jaune suit la tendance des 9 dernières années. Je m’explique: l’or est à la hausse, année sur année, depuis 2001. On remarque que la période entre janvier et avril est le niveau le plus bas de l’année 8 fois sur 9. De plus, novembre et décembre est le plus haut niveau de l’année 7 fois sur 9! Le message est clair: profiter de la faiblesse actuelle pour augmenter ses positions dans ce secteur en prévision d’une accélération des prix au cours des prochaines années. 

L’espoir d’un effondrement du billet vert qui entraînerait une explosion du prix de l’or semble de moins en moins réaliste. Quel est votre avis? 

Je ne suis pas d’accord avec votre affirmation. Le $US ne disparaîtra pas de sitôt. Ce qui va changer, selon moi, est la pondération que les banques centrales dans le monde vont attribuer au billet vert. Actuellement, cette pondération est excessive (+ de 50% des réserves). C’est le résultat d’une balance commerciale négative pour les américains. Aussi, avec le niveau d’endettement actuel et futur ainsi que la croissance de la masse monétaire aux E.-U., il y a une dégradation du pouvoir d’achat de la devise américaine. Une façon de contrer ce risque pour les banques centrales est d’augmenter ses positions sur l’or

Quelles sont les principales causes de fluctuations du prix de l’or en ce début d’année? 

La crise actuelle au sujet du refinancement de la dette en Grèce est la principale raison, selon moi. Cette situation met beaucoup de pression à la baisse sur l’Euro. Le grand gagnant, à court terme, est le $US et cela amène une plus grande volatilité sur l’or. La possibilité de voir un autre pays de la zone Euro (Portugal, Italie, Espagne) avec des problèmes similaires à la Grèce alimente les inquiétudes face à l’Euro. C’est une confrontation entre les devises fiduciaires (Euro, $US, etc…) et la plus pure des devises: l’or! 

La demande en or de la Chine doublera dans les 10 prochaines années indique un rapport publié par le Conseil mondial de l’or. Quelle est l’influence de la Chine sur votre marché? 

Avec la taille des réserves en devises étrangères (2T US) dont disposent la Chine, l’influence est énorme. Prenez les 200t d’or qu’a vendue le FMI à l’Inde en septembre 2009. Au prix vendue, cela représente $7,7B US. Cela peut paraître énorme mais en pourcentage des réserves totales de la Chine, cela devient ridicule! Pour réduire son risque face à la devise américaine, la Chine se doit de diversifier ses actifs vers les « hard assets » et l’or est le meilleur véhicule d’investissement à ce stade. Avec 4% des ses réserves investis actuellement dans l’or (vis-à-vis des 50% pour les USA et certains pays Européens), la Chine n’a pas d’autres choix que d’augmenter ses positions dans l’or.

Comment l’or va-t-il, selon vous, évoluer ces prochaines années? 

La situation actuelle en Grèce nous indique un malaise profond au sujet des devises fiduciaires et indique une inquiétude par rapport à la capacité qu’ont les politiciens à bien gérer le niveau de vie des contribuables. Cette possibilité d’emprunter sans limite (sic) et d’augmenter la masse monétaire à des niveaux jamais vus aura des impacts énormes sur la qualité de vie des individus. 

La seule façon de se prémunir contre ces irresponsabilités est d’acquérir de l’or et des métaux précieux (argent, platine). Je suis certain que l’on verra des prix records sur le métal jaune dans les prochaines années car la situation dans laquelle est plongée la Grèce ne fait que commencer. 

Quels sont vos principaux objectifs pour 2010? 

Nous pensons, chez Tundra Gold Fund, que le prix de l’or atteindra $1,500 U.S. en 2010 sur les hypothèses mentionnées auparavant. Cependant, nous croyons que les titres aurifères offrent un plus grand potentiel de hausse étant donné l’effet de levier qu’elles procurent. De plus, elles (cies productrices d’or) sont extrêmement attrayantes sur une base historique. La forte hausse anticipée du métal aura un impact majeur sur l’évolution des cours des sociétés dans les prochaines années

source agefi mai10

BILLET PRECEDENT : Gold : Une année en or/Bilan et Perspectives (cliquez sur le lien)

ON LIRA AVEC GRAND INTERET : L’or dépasse son record historique  (BLOG IMMOBILIER FINANCE GESTION) (cliquez sur le lien)

 
FAITES UN DON SOUTENEZ CE BLOG

 
Paiement sécurisé par PAYPAL  
  
 

2 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s