Asie hors émergents

Pour Albert Edwards l’Age de glace se rapproche

Pour Albert Edwards l’Age de glace se rapproche   (11 juin2011)

 

« Après la publication la semaine passée de données économiques extrêmement faibles, le marché commence désormais à admettre que sans l’adoption, comme l’année dernière, de mesures supplémentaires d’assouplissement quantitatif, un retour à la stagnation économique ou une nouvelle plongée en récession se profilerait certainement à l’horizon », note Albert Edwards de SG Cross Asset Research.

PLUS DALBERT EN SUIVANT :

 « Dans un monde d’après-bulle, les retournements de l’économie sont toujours les phases les plus dangereuses du cycle, lorsque le vent de l’Age de glace balaie les illusions que nourrissent les investisseurs sur les valorisations boursières. Tant les PER des actions que les rendements des obligations d’Etat atteindront de nouveaux plus-bas, tandis que le consensus reste convaincu, pour sa part, du niveau extrêmement bon marché des actions et de la cherté des obligations d’Etat. »

 « Dans un monde où l’inflation est très basse et où la déflation se profile à l’horizon, les actions se dévalorisent tant en termes absolus que par rapport aux obligations d’Etat, lesquelles s’apprécient également en termes absolus. Après les extrêmes démesurés atteints par les valorisations boursières au cours de la bulle de 2000, le marché a amorcé une longue phase baissière qui devrait toucher un terme avec des niveaux de valorisation extrêmement bon marché en accord avec un S&P à environ 400.

« L’une des principales hypothèses de notre analyse à long terme suppose que les investisseurs continueront d’imaginer que la phase actuelle d’investissement se poursuivra indéfiniment après la fin, sur les marchés financiers, de l’une des longues périodes de quinze ans. Ce scénario ne s’est pas vérifié en 2009 et ce n’est également pas le cas aujourd’hui. Les attentes des investisseurs sont encore bien trop élevées pour anticiper un plus-bas du marché. »

 « Nous savons exactement à quoi nous attendre. Depuis vingt ans, le Japon poursuit péniblement sa descente sur le long chemin des valorisations.

 Le processus de désendettement de l’après-bulle a pris fin vers 2003 et depuis, pourtant, nous avançons difficilement sur les steppes verglacées de la valorisation sans la moindre issue en perspective. Si les investisseurs occidentaux estiment que nous ne sommes plus très loin de la fin de notre propre période glaciaire, ils rêvent. »

 « Le ratio du rendement du cash flow des actions par rapport à celui des obligations (…) montre que les Etats-Unis connaissent un mouvement de dévalorisation exactement identique à celui qu’a connu le Japon une décennie plus tôt.

Outre le redressement nettement plus marqué de la valorisation, depuis son plus-bas de 2009, aux Etats-Unis qu’en Europe, un autre élément se détache clairement. Les investisseurs devraient observer comment les récessions de 2001 et 2008 ont conduit à de fortes dévalorisations des actions américaines suivies seulement d’une reprise partielle de 50% des replis précédents au cours du redressement cyclique. »

 « Si nous sommes sur le point de mettre un autre pied dans la dévalorisation de l’Age de glace, le prochain dérapage sur les steppes des valorisations pourrait nous rapprocher d’un multiple de 7x, soit ce que nous anticiperions habituellement à la fin d’un marché baissier de long terme. A ce stade, les investisseurs auraient perdu tout espoir alors que nous entrerions dans une profonde récession et que les rendements obligataires plongeraient sous la barre des 2%. A ce moment, nous saurons qu’il est temps d’acheter des actions et de confier nos obligations d’Etat restantes aux banques centrales. »

Albert Edwards, SG Cross Asset Research/Zero Hedge/aof-funds juin11

 EN BANDE SON :

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s