Brèves de Trottoirs

Brèves de Trottoirs : Japon, du non conventionnel devenu trop conventionnel ?

Brèves de Trottoirs : Japon, du non conventionnel devenu trop conventionnel ?  

L’adoption d’une politique monétaire non conventionnelle est devenue la nouvelle norme alors que les banques centrales à travers le monde tentent de doper des économies en perte de vitesse. La Banque du Japon (BoJ) ne fait pas exception. Un programme d’achat d’actifs de 80 000 milliards de yens a ainsi provoqué un gonflement du bilan de la banque centrale. Toutefois, malgré cette initiative, la fermeté du yen freine l’activité économique et les tentatives d’intervention sur les marchés des changes n’ont jusqu’à présent pas été concluantes.

 

Le graphique de la semaine montre que le taux de change effectif réel demeure supérieur à la moyenne mobile sur dix ans. En règle générale, l’intervention sur les marchés des changes est une mission qui incombe au ministère des Finances mais la BoJ subit des pressions politiques croissantes afin qu’elle amplifie son programme d’achat d’actifs en incluant l’achat d’obligations étrangères et nationales de manière à affaiblir le yen. Lors de sa réunion cette semaine, la BoJ a accepté  de s’aventurer sur ceterrain inconnu à l’avenir. En effet, compte tenu de la dégradation des perspectives de l’économie japonaise, même une politique monétaire conventionnelle au nouveau sens du terme ne suffit pas.

Source JP Morgan

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s