Behaviorisme et Finance Comportementale

En 2012 les cours de l’or ont navigué entre espoir et manipulation ….

 En 2012 les cours de l’or ont navigué entre espoir et manipulation ….

Alors que les prix de l’or et de l’argent-métal exprimés en dollars US sont montés avec quelques corrections intermédiaires assez modérées depuis plus de dix ans au fur et à mesure que la valeur du dollar US baissait, ce qui est normal puisque l’histoire démontre que l’or, et accessoirement l’argent-métal (étant des monnaies réelles et non pas des matières premières), ne montent que lorsque la valeur de la monnaie de papier dans laquelle on les exprime baisse (et non pas pour d’autres motifs tenant à l’offre et/ou à la demande desdits métaux), ils se sont ensuite violemment retournés à la baisse milieu 2011 pendant que le dollar US est fortement remonté à cause du risque alors paroxysmique d’implosion de la zone euro. Cela était normal et prévisible. Ainsi, après avoir atteint 1.922 USD l’once en août 2011, l’or a chuté à 1.522 en septembre 2011 et l’argent-métal, après avoir atteint 49,80 USD l’once en avril 2011, a chuté à 26 en septembre 2011. Ils auraient d’ailleurs pu alors chuter encore plus. Tout simplement et logiquement puisque l’euro/dollar US baissait de 1,4950 en mai 2011 jusqu’à 1,27 en fin 2011.

Then…

and now…

 Charts: Bloomberg

 En janvier – février 2012, l’euro/dollar US temporairement s’est repris, ce qui a permis aux métaux précieux eux-aussi logiquement de se reprendre. Une nouvelle baisse de l’euro/dollar US est ensuite intervenue pour se poursuivre jusqu’à 1,2050 en juillet 2012 avant de s’inverser durablement et que l’euro/dollar remonte progressivement pour atteindre récemment 1,33 au fur et à mesure que la crise obligataire dans la zone euro se calmait et que le “show” Draghi impressionnait les marchés. C’est depuis juillet 2012 que les fluctuations des métaux précieux ont perdu toute logique et donc toute prévisibilité, puisqu’ils auraient dû atteindre leur point bas en ce mois de juillet 2012 et régulièrement remonter depuis, en même temps que le dollar US rechutait (se traduisant par une hausse de l’euro/dollar US de près de 12,50 points de 1,2050 à 1,33). 

Ce qui n’a pas été le cas étant donné que les banques centrales occidentales, et leur « bras armé » les bullion banks qu’elles financent à taux zéro, ont pendant toute l’année 2012 systématiquement vendu à découvert l’or et l’argent-métal sur chacune de leurs reprises si petites soient-elles pour empêcher qu’ils remontent. A notre avis pour deux raisons : 1/ afin d’éviter que l’instabilité des marchés d’actions et d’obligations, dans le contexte actuel de récession économique plus ou moins généralisée, entraine la fuite des investisseurs de ces actifs papiers vers les actifs réels que sont les métaux, 2/ afin de contrer les BRIC qui accumulent des métaux précieux en prévision d’une réforme du Système Monétaire International actuel de nature à faire perdre au dollar US son rôle de monnaie de réserve mondiale, ce dont les USA (via les actions manipulatrices de la Federal Reserve et des bullion banks US) entendent les dissuader en faisant baisser la valeur desdits métaux. Alors que, actuellement, avec un euro/dollar US à 1,33, l’or et l’argent-métal devraient valoir respectivement 1.790 et 35 USD l’once au lieu de 1.650 et 28,80 !

Par ailleurs, la plupart des sociétés minières ayant paniqué en 2012 ont vendu à terme leur production future, ce qui a aussi pesé sur les prix des métaux, de telle sorte qu’elles sont protégées s’ils chutent encore mais ne gagneront plus rien pendant assez longtemps s’ils remontent d’où, quoi qu’il se passe, leur incapacité à produire des profits, au même moment où leurs coûts de production explosent.

Il est a noté que les actions des grandes sociétés de métaux précieux ont pris tellement de  retard sur le prix du lingot d’or physique ces dernières années qu’elles se négocient  pour beaucoup moins que la valeur des réserves d’or des ditesentreprises …. En fait, l’écart est aujourd’hui parmi le plus important  jamais vu historiquent.

 Conclusion: Il était impossible pour un investisseur de réaliser des profits sur les métaux précieux en 2012, qui finissent en outre l’année proches de leurs plus bas, toutes leurs reprises ayant avorté. Nous restons néanmoins longs tant que leurs plus bas récents vers 1.522 et 26 USD l’once sur l’or et l’argent-métal tiendront.

EN LIENS : Sur les métaux précieux manipulés

http://kingworldnews.com/kingworldnews/KWN_DailyWeb/Entries/2012/12/27_Richard_Russell_-_Put_33_to_50_Into_Gold_%26_Sidestep_Bubbles.html

http://www.mineweb.com/mineweb/content/en/mineweb-political-economy?oid=167966&sn=Detail

http://www.24hgold.com/francais/contributor.aspx?article=4166330716G10020&contributor=Chris+Powell.

http://www.zerohedge.com/news/2012-12-20/silver-slumps-biggest-3-day-drop-over-year

http://blogs.stockcharts.com/chartwatchers/2012/12/gold-and-the-dollar-are-falling-together.html

http://goldswitzerland.com/a-failure-on-comex-silver-alasdair-macleod/

http://www.gold-eagle.com/editorials_12/maund122312.html

http://www.zerohedge.com/news/2012-12-24/eric-sprott-why-are-investors-buying-50-times-more-physical-silver-gold

SOURCE ET REMERCIEMENTS : FORUM MONETAIRE DE GENEVE

http://www.forum-monetaire.com/?p=7264

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s