Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

stocks-or_chineL’or est peut-être tombé en disgrâce auprès de certains investisseurs… mais pas de tous. L’Empire du Milieu, notamment, reste acquéreur pour une raison bien précise.

« L’or des banques centrales n’existe vraisemblablement plus et les bullion banks (les banques détentrices de lingots) qui l’ont vendu n’ont raisonnablement aucune chance de le récupérer », observe Eric Sprott.

Il ajoute que ces banques intermédiaires sont probablement en train de vendre leur or à la Chine. Nos spécialistes parlent depuis longtemps de la mainmise actuelle de la Chine sur l’or — qui remonte au 24 avril 2009, lorsque la Banque populaire de Chine a annoncé que ses réserves d’or s’élevaient à 1 054 tonnes — elles étaient de 600 en 2003. C’est le dernier communiqué officiel.

Il faut aussi tenir compte de la demande du secteur privé en Chine. Le gouvernement est tout aussi opaque à ce sujet. Mais nous obtenons régulièrement des chiffres…

Voir l’article original 390 mots de plus

Catégories :Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s