Conspirationisme

Complotisme : Mise au point ! Par Bruno Bertez

Complotisme : Mise au point ! Par Bruno Bertez

Les allusions complotistes desservent à la fois ceux qui les diffusent et ceux qui les utilisent.

Le monde est suffisamment complexe et opaque en lui-même sans avoir besoin de rajouter la thèse complotiste.

La thèse complotiste est le refuge de l’ignorance et elle est stigmatisée comme telle par les anti complotistes qui sont au service de la classe dominante.

Sur le plan de l’intelligence, la thèse complotiste a la même fonction que celle de l’intervention divine pour expliquer tous les mystères que nous n’avons pas encore percés.

Dans le vieux temps, tout ce que l’on ne comprenait pas encore était considéré comme l’expression de la volonté divine.

Le Système a une logique, cette logique est complexe, elle est même souvent contradictoire car les groupes sociaux tout en étant alliés objectifs sur certains points sont aussi rivaux sur d’autres.

Exemple, la classe dominante en Allemagne est alliée de certains dominants aux Etats-Unis mais en même temps ils sont concurrents pour la domination économique globale.

Donc l’apparence est touffue, il faut un travail considérable pour déchiffrer les évènements, pour les mettre en perspective historique, il faut avoir eu l’expérience des pratiques des dominants, et il faut aussi un accès privilégié aux sources d’information.

Je me souviens d’un idiot appelé Boyer si mes souvenirs sont bons qui, dans un ouvrage sur la Trilatérale et un autre sur la secte Moon me classait parmi les complotistes !

Le complotisme est un truc de simplet qui n’a ni accès aux informations ni les outils intellectuels pour mettre en ordre le réel sur des bases rationnelles.

La plupart des évènements que les complotistes considèrent comme redevables de leurs délires sont explicables par la raison. Cela ne veut pas dire que les classes dominantes ne mentent pas, ne dissimulent pas, ne montent pas des provocations et des « false flags », cela veut dire tout cela est compréhensible sans avoir besoin de faire référence à la Round Table ou au Bilderberg ou au Club du Siècle.

Démystifier l’action des dominants passe précisément par le refus de la thèse complotiste, la thèse complotiste est un voile que l’on met sur la réalité, voile qui permet de la laisser à l’abri de l’intelligence. Le monde est une sorte de complexe de multiples nœuds enchevêtrés, solidement serrés, et au lieu de regarder au-dessus et de projeter la thèse complotiste, il faut avoir la patience de défaire les nœuds un à un, de trier et de tirer sur les bonnes ficelles.

La plupart des gens qui sont dans ces « conspirations » sont de pauvres arrivistes qui, de la même façon que certaines femmes « arrivent avec leur cul », arrivent ou croient arriver avec les messes basses des soi-disants conspis.

Vous n’imaginez pas la médiocrité de ces gens et le mystère dont ils s’entourent est l’élément essentiel des pouvoirs qu’on leur prête.

Ce que j’affirme est vrai également pour le lobby conspi-roi, la maçonnerie. En son temps, la maçonnerie a jeté son dévolu sur Bérégovoy pour succéder à Mitterrand, ce qui explique d’ailleurs certains gros détournements financiers jamais élucidés, malgré tous ses pouvoirs, elle s’est plantée, on a vu ce que cela a donné. Un groupe d ‘influence n’est pas obligatoirement un groupe tout puissant. Le parti radical est un nid, une couveuse de maçons, il n’en a pas pour autant le pouvoir de faire et de de faire les gouvernements.

Je ne cherche pas nier les tentatives d’influence, les collusions, les jeux d’ombres, je veux simplement les remettre à leur place afin que les critiques soient efficaces et ne soient pas dépréciées par leur caractère abracadabrant.

Le monde est complexe, bourré de contradictions, confus, obscur, opaque, les apparences sont trompeuses etc, mais tout cela n’est pas redevable d’une thèse simpliste comme le complotisme.

EN BANDE SON

1 réponse »

  1. pour ma part « le complotisme », comme les Maîtres l’appellent, est un moyen de douter, notamment des thèses « officielles » que veulent imposer les Maîtres. Ni celles-là ni celles-ci n’étant d’ailleurs nécessairement justes ou correctes, il existe toujours des biais. Ensuite il faut être capable d’exercer son esprit critique, et si le complotisme, par apposition à l’officiel, donne du grain à moudre, enfin matière à penser, tant mieux, c’est très sain … à condition d’avoir un cerveau en état de fonctionner, hypothèse parfais audacieuse.

    Dans nos temps de faux-débats et de pensée unique, le complotisme remplace la contradiction qui a disparu.

    PS : je pense, complotistement, que vous venez de basculer dans le camp des Maîtres : en effet la barre des derniers sujets apparaît désormais en bleu sur fond bleu de façon à ne plus pouvoir les lire 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s