A Chaud!!!!!

Elections Etats-Unis : Quand Bill Clinton viole des femmes, les médias mainstream parlent de … Trump ! Infowars et Breitbart accusent directement Bill Clinton d’agression sexuelle…et Infowars offre une récompense…

Quand Bill Clinton viole des femmes, les médias parlent de … Trump

By Jean-patrick Grumberg, www.dreuz.info 9 Oct 2016

Un très vieil enregistrement de Donald Trump d’il y a 10 ans, alors qu’il était invité à participer à une émission de variétés et qu’il ne savait pas que son micro était allumé, vient « miraculeusement » de faire surface, où il parle de ses prouesses avec les femmes dans les termes qu’on utilise dans les salles de garde.

Les médias se sont jetés sur cet enregistrement pour assassiner Trump et c’est logique : ils font tout pour que Donald Trump ne soit pas élu.

Des politiciens ont déclaré que ces mots disqualifient Donald Trump pour la Maison-Blanche, oubliant que Bill Clinton a été à ce poste tout en se rendant coupable non pas de mots, mais d’agissements sexuels répréhensibles.

Donald Trump vient de présenter des excuses publiques pour les propos qu’il a tenus il y a 10 ans. Elles ne seront pas publiées. Les médias feront comme si elles n’existent pas :

Tout comme ils ne publieront pas les déclarations d’Hillary Clinton, alors avocate, se vantant d’avoir obtenu une peine légère — grâce à des vices de procédure — au pédophile de 41 ans qui avait violé une fillette de 12 ans, et déclarer qu’elle savait qu’il était coupable :

Oui, les médias se sont jetés sur les propos déplacés de Donald Trump et ont étouffé les propos scandaleux de Clinton.

Quelle est la valeur de leurs leçons de morale, quand ils restent silencieux concernant la débauche de Bill Clinton — et je ne parle pas ici de Monica Lewinsky ?

Que valent leurs simulacres quand ils cachent les campagnes de diffamation montées par Hillary Clinton pour traîner dans la boue et détruire la réputation des femmes sexuellement agressées par son mari, elle qui se dit la championne de la cause des femmes ?

  • Vous avez tous connaissance maintenant — ou vous allez bientôt l’apprendre — de l’existence de cet enregistrement où Donald Trump dit, entre autres, « Je suis automatiquement attiré par les belles femmes, c’est comme un aimant… quand vous êtes une star, elles vous laissent faire… vous pouvez tout leur faire. »
  • Mais avez-vous jamais entendu ces mêmes médias rapporter que Bill Clinton a violé Juanita Broaddrick non pas une, mais deux fois, en 1978 alors qu’il était procureur général de l’Arkansas ? Et qu’il l’a harcelée pendant encore 6 mois pour tenter de la rencontrer de nouveau ?
  • Avez-vous entendu parler de Paula Jones, ex-fonctionnaire de l’Arkansas, qui a poursuivi Bill Clinton en justice pour harcèlement sexuel, qui a donné lieu à une compensation de 850 000 dollars, et provoqué la destitution de Clinton la Chambre des représentants, bien avant son impeachment de la présidence dans l’affaire Lewinsky ?
  • Kathleen Willey ? Les médias parlent-ils de Kathleen Willey, cette assistante-bénévole à la Maison-Blanche qui a révélé avoir été sexuellement abusée par le Président Bill Clinton le 29 novembre 1993, durant son premier terme, soit deux ans avant sa relation sexuelle avec Monica Lewinsky ?
  • Eileen Wellstone, violée par Clinton après une rencontre dans un pub d’Oxford University en 1969,
  • Carolyn Moffet, secrétaire juridique à Little Rock en 1979, qui a réussi à fuir de la chambre d’hôtel où le gouverneur Clinton l’avait attirée pour lui demander des faveurs sexuelles,
  • Elizabeth Ward Gracen, Miss Arkansas en 1982, qui a accusé Clinton de la forcer à avoir des rapports sexuels avec elle juste après la compétition pour Miss Arkansas,
  • Becky Brown, la nounou de Chelsea, la fille des Clinton, qu’il a tenté d’attirer dans une chambre pour avoir des relations sexuelles avec elle,
  • Helen Dowdy, la femme d’un cousin d’Hillary, qui a accusé Bill Clinton, en 1986, d’attouchements sexuels  lors d’un mariage.
  • Cristy Zercher, hôtesse de l’air lors de la campagne de Clinton de 1991-1992, qui a déclaré à Star magazine avoir été victime des attouchements sexuels de Clinton pendant 40 minutes dans le jet de la campagne sans pouvoir se défendre…

Ont-ils rué dans les brancards ? Non. Vous ont-ils informé ? Pas plus. Ont-ils dénoncé le comportement de Hillary Clinton en ses occasions ? Encore moins.

Pourquoi ? Parce que les journalistes permettent qu’un homme de leur camp viole des femmes, les agresse sexuellement, forcent une stagiaire à faire des pipes au président dans le bureau ovale, mais ils sont scandalisés qu’un homme de droite prononce des mots sexuellement déplacés.

Voilà de quoi est fait le monde médiatique en décomposition.

cuqqweqwiaecdfh

C’est à vous et à vous seul de réagir et d’en tirer les conséquences. C’est à vous de prendre les bonnes décisions concernant ce double standard que les médias, dans leur dépravation morale, tentent de vous imposer — sur tous les sujets.

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

http://www.dreuz.info/2016/10/08/quand-bill-clinton-viole-des-femmes-en-plus-de-monica-lewinsky-les-medias-parlent-de-trump/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

« INFOWARS » ACCUSE DIRECTEMENT BILL CLINTON D’AGRESSION SEXUELLE…ET OFFRE UNE RÉCOMPENSE…

LE NOUVEAU JOURNAL DE JACKTURF Le 9 Oct 2016

Bill Clinton is a Rapist Movement Becoming Meme Magic   

telechargement
 
C’est incroyable, il n’y a bien qu’aux Etats-Unis ou l’on peut voir une chose pareille, ou l’indépendance des « médias » est bien réelle, au contraire d’une presse aux ordres en France (à 99.90 %), muselée, cadenassée, bref une véritable « dictature merdiatique » à la Française ou s’ils le pouvaient, ils feraient pendre sans procès aucun, les Zemmour,les Onfray et bien d’autres « éveilleurs de consciences » en Place de Grève….
 
Bill Clinton est un violeur! ': Protester Photobombs CNN Avec Infowars Rape Shirt
 
Pour revenir à Infowars, il faut savoir qu’Infowars offre une récompense de « 5000 $ » a toute personne portant le  tshirt « Rape » à la télévision, lors d’une retransmission locale ou nationale pendant au moins cinq secondes et crier le plus fort possible « Bill Clinton est un violeur » 
 

« Bill Clinton Is A Rapist » on NBC Today Show – Its A Sign  

 

Protester Intertupts Bill Clinton With A ‘Bill Is A Rapist’ Sign  

 

 Man yells ‘BILL CLINTON IS A RAPIST!’ on live TV!

 Expose Rapist Bill Clinton, Win $5k

Rapw2

Juanita Broaddrick Relives Bill Clinton Rape/Hillary Intimidation !

Washington, DC – Juanita Broaddrick (73 ans) s’est rendue en ville au Wattergate Hôtel historique, pour une « interview » pleine d’émotions et de larmes, pour raconter son viol par Bill Clinton alors qu’elle avait 35 ans et ce qu’elle avoue avoir vécu comme une expérience traumatisante. 

telechargement
 
Voici une transcription partielle de l’échange avec le journaliste pour Breitbart :
 

BROADDRICK : Et puis il pose sa main sur mon épaule, il me saisit et me tourne vers lui. Ce fut un choc. J’ai essayé de le repousser. Et je ne pesais environ que 120 livres à l’époque. Lui était un homme très grand. Et je lui disais: «Non Je ne veux pas du tout « . 

Et il me saisit à nouveau, avec beaucoup de force. Et il a commencé à mordre ma lèvre supérieure. Cela était extrêmement douloureux. Je pensais qu’il allait me mordre les lèvres off.Puis il m’a poussé sur le lit.

KLEIN: Il vous a mordu au sommet de la lèvre. Il vous a poussé sur le lit. Et après, que s’est-il passé ?

BROADDRICK : Il y a si longtemps et il est tellement difficile de me remémorer. Je dois arrêter. 

(pleurs)

BROADDRICK : Vous, savez, pourquoi ? Pourquoi c’est encore si douloureux ?
(pleurs)
KLEIN : Qu’est-ce qui se passe dans votre esprit en ce moment ?

BROADDRICK : J’ai encore peur de lui.

KLEIN : Vous avez encore peur de lui ?

BROADDRICK : Oui. J’ai encore peur. Surtout si elle devient président. Et je sais qu’il cherche de cette façon à échapper à la justice. Donc, il est effrayant, Aaron. C’est effrayant.

J’étais habillé normalement. J’avais une jupe et un chemisier. Il arracha ma jupe au niveau de la taille. Puis il a déchiré mon collant. Et il m’a violée. Il était très vicieux. J’étais coincée… Je ne savais plus quoi faire. J’étais tellement effrayée. J’avais seulement 35 ans à l’époque. Et ce fut horrible. Je voulais juste que ce soit fini et qu’il parte loin.

KLEIN : Il se leva ?

BROADDRICK : Non, il m’a retenu de force pendant une longue période. Et puis il l’a fait à nouveau. Quand il a recommencé à me violer, il a été très bref, mais c’était très violent… Puis il se leva, ma bouche saignait et j’avais mal. Enfin il alla à la porte.

KLEIN : Avec vous, toujours sur le lit ?
BROADDRICK : Oui, je pleure, Il se redresse et il va à la porte et met ses lunettes de soleil, en me disant de mettre un peu de glace. Puis il s’en va.

Il poussait si fort sur ma clavicule gauche, il me faisait tellement mal que je pensais que ma clavicule allait exploser, et ma lèvre ressemblait juste à une montgolfière faisant quatre fois sa taille.

KLEIN : Pendant qu’il vous violait ?
BROADDRICK : Oui.
telechargement-1

  Juanita Broaddrick à droite !

1 réponse »

  1. H.Cliton ne peut pas gagné ! elle est violente, et joue sur le fait d’avoir été l’épouse de ex président son mari, non pour toutes ces saleté je ne pourrai voter pour elle si j’étai là-bas, je suis pour D.TRUMP

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s