1984

Fascisme 2.0 : Des activistes espèrent faire de la Journée d’Inauguration de Donald Trump le 20 janvier l’une des plus grandes émeutes de l’histoire des Etats-Unis

Des activistes espèrent faire de la Journée d’Inauguration de Donald Trump le 20 janvier l’une des plus grandes émeutes de l’histoire des Etats-Unis

c17othvweaat99f

disrupt-j20

« Les gauchistes radicaux projettent de faire du 20 janvier la Journée d’Inauguration la plus chaotique de l’histoire des Etats-Unis. L’objectif annoncé est de « perturber » autant que possible les festivités et ils planifient une large série d’actions dans ce but.

Certains des groupes les plus modérés emploient des expressions comme « résistance civile » et « désobéissance civile », mais d’autres parlent ouvertement de « blocages », de « barricades », de « jets de projectiles » et de « paralysie de toute la ville ».

Mon espoir est que tout leurs efforts tourneront au fiasco mais il est important de comprendre que ces groupes sont bien financés, très bien organisés et extrêmement motivés (…)

Si vous allez sur le site refusefascism.org, vous verrez que les manifestations qu’ils organisent à Washington commenceront le 14 janvier. Ils disent qu’ils veulent « arrêter le régime Trump/Pence avant qu’il ne commence » et ils espèrent des manifestations chaque jour et chaque nuit au moins jusqu’au 20 janvier »…

Lire la suite sur The Economic Collapse

Des manifestants espèrent faire tourner la prestation de serment de Trump à l’émeute

Louis Colart  mardi 10 janvier 2017,

Le 20 janvier est la date choisie par plusieurs groupes radicaux pour descendre sur Washington. Les forces de sécurité sont sur la brèche.

  •  Un manifestant crie « Non à Trump, non au KKK, pas de fascistes aux USA » le 10 janvier dans les couloirs du Capitole, en marge de l’audition par les sénateurs du futur ministre de la Justice de Donald Trump, Jeff Sessions. © AFP / Chip Somodevilla.
    Un manifestant crie « Non à Trump, non au KKK, pas de fascistes aux USA » le 10 janvier dans les couloirs du Capitole, en marge de l’audition par les sénateurs du futur ministre de la Justice de Donald Trump, Jeff Sessions. © AFP / Chip Somodevilla.

White-hooded protesters dressed as the KKK were escorted out before Jeff Sessions’ AG confirmation hearing began. http://cnn.it/2jzxkjx 

Un avant-goût des perturbations attendues le jour de la prestation de serment de Donald Trump ? Les autorités le craignent.

Le vendredi 20 janvier, c’est « Inauguration day » : le jour où Donald Trump doit devenir officiellement le nouveau président des États-Unis d’Amérique. Ce jour a aussi été choisi par plusieurs groupes radicaux pour se rassembler à Washington. Ils espèrent le transformer en émeute.

30.000 manifestants

Cette possibilité n’est pas nouvelle. On se souvient qu’immédiatement après la victoire électorale du milliardaire républicain, des manifestations ont eu lieu un peu partout dans le pays.

Dès la mi-novembre, un officier de police déclarait se préparer à canaliser 30.000 manifestants le 20 janvier 2017.

Depuis, la menace pour les autorités s’est précisée. Le groupe Answer (act now to stop war & end racism), en pointe dans les mobilisations contre la guerre, appelle ses partisans à descendre sur le Capitole le 20 janvier. «  Nous pensons que nous entrons dans une nouvelle ère de manifestations de masse aux États-Unis  », explique Walter Smolarek, un porte-parole d’Answer. Sur la page Facebook de « l’événement », plus de 11.000 personnes affirment qu’elles s’y rendront et plus de 36.000 se disent « intéressées » (à la date du 10 janvier).

Mais Answer n’est que l’une de la quinzaine de groupes ou groupuscules qui appellent à «  perturber  » l’« Inauguration day » de Trump. Là, une émanation d’Occupy Wall Street propose de faire grève ; ici, un groupe antifasciste appelle à « stopper le régime Trump-Pence avant qu’il ne commence  », s’offrant le luxe d’une page de publicité dans le « New York Times » du 4 janvier  ; ou encore là, des anarchistes demandent «  à toutes les personnes de bonne volonté à perturber  » la prestation de serment de Donald Trump…

Pour les forces de sécurité comme pour les anti-Trump, le 20 janvier s’annonce chaud.

http://www.lesoir.be/1412796/article/actualite/monde/2017-01-10/des-manifestants-esperent-faire-tourner-prestation-serment-trump-l-emeute

c17jgs8xgaaaoz8c13bomiwgaackli

EN BANDE SON : 

7 réponses »

  1. Bonjour, en complément des informations de Lupus, nous vous proposons avec son autorisation notre Revue de presse quotidienne :

    Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce jeudi 12 janvier 2017

    Est disponible dans la section Revue de presse de Crashdebug.fr
    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse

    Et toujours toute l’actualité internationale
    https://www.crashdebug.fr/international

    Ainsi que l’actualité en temps réel 7j/7 et 24h/24 :
    https://www.crashdebug.fr/defcon-room

    Merci Lupus,

    Amicalement,

    f.

    J'aime

  2. Dernier baroud d’honneur avant le retour (?!) à la réalité. Avec un peu de jugeote, on peut déjà voir dans les grandes lignes et non en détail bien sûr ce qui pourrait se produire les jours qui viennent. Les gauchistes et autres tafioles transgenres vivant littéralement dans le bocal de la complaisance, l’idiotie congénitale et la lâcheté la plus veule, en-dehors des coups de gueule de petits caniches apeurés, que pensez-vous qu’il adviendrait si d’aventure, il venait effectivement la ramener de manière violente ? Ils se ferait simplement pulvériser par la réalité concerté qui se sera alors manifesté par le biais d’une population qui en a tout simplement marre de se faire exploiter et humilier depuis des décennies. Tout simplement. Le fait que l’Amérique dégénéré soit pleine d’arme et de dingues en tous genre contribue à rendre ce tableau apocalyptique assez plaisant, après tout. Viendra ensuite le tour de nos états larbins européens qui, pris de panique vont se retrouver gros Jean comme devant. Sachant que les mêmes débiles officient à peu prêt partout dans les appareils de décision de part et de d’autre de l’Atlantique, je vous laisse imaginer le carnage… 2017 s’annonce très très bien, finalement.

    J'aime

    • Ce qui va se passer aux Etats Unis se « répandra » en Europe
      Nous assistons à une tentative de coup d’état ..!
      C’est chaud.

      J'aime

      • Toutes ces merdes trans- (géniques, humanistes, genres etc, etc.) adorent les ors de la Ripoublique vénèrent une Démocratie qui n’existe que dans la cervelle moisie des naïfs qui veulent y croire à tout prix. Ils sont exposés partout dans les merdia,mais leur insondable bêtise, leur vanité arrogante et leur médiocrité stratosphérique les perdront.

        Attendez-voir ce qui s’annonce dans les prochains mois, ils vont tous avoir leur frayeur de leur vie et courront partout pour s’échapper d’une réalité qui reprendra le dessus sur des décennies de mensonges, de manipulations et de fausseté généralisée !

        J'aime

  3. C’est amusant que les gauchistes se considèrent comme des démocrates et des progressistes alors que nous assistons à une guerre totale entre deux systèmes dont l’un refuse le choix des urnes.
    Lorsqu’on voit les méthodes de la gauche, émission de fausses informations ( à chaque fois, il n’y a jamais de preuves….)destinées à décrédibiliser Trump, guerre des médias, guerre des millionnaires communistes du showbiz, manifestation des militants pour bloquer le processus démocratique, j »en conclus qu’ils sont bien moins démocratiques que Trump.
    Lorsque je vois leur organisation, monopole dans les médias, monopole dans le showbiz ( qui diffuse un modèle culturel unique via les films et les chansons), contrôle total des instituts de sondage qui manipule les gens en gonflant les scores de leurs candidats pour inciter à penser qu’une victoire du camp adverse est impossible, j’en déduis que leur système ressemble davantage à une dictature, dictature de la pensée unique.
    Une des bases de la démocratie, c’est la liberté d’expression qui se fait par la pluralité des opinions et l’acceptation que l’autre, le militant anti-mondialiste puisse avoir une opinion différente de la votre.
    Le fascisme est un système de pensée unique qui nie la démocratie et qui est basé sur un contrôle total des institutions.
    Cela fait 60 que la gauche a prospéré en traitant ses adversaires de fachos, mais lorsque Obama a été élu, la droite n’a pas tenté de l’empêcher de prendre le pouvoir.
    Je ne me suis jamais laissé faire par ces gens qui traitaient les autres de fachos et utilisent toutes les méthodes du fascisme pour garder le pouvoir. Les fachos ce sont eux, pas nous.
    La propagande nous a conduit a vivre dans un monde inversé, Hitler était socialiste, Mussolini aussi, le vrai fascisme a toujours été de gauche. Le progressisme, le vrai, ne peut se faire qu’a droite.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :