1984

Serions-nous déjà en guerre ? La collision de l’USS John S. McCain avec un pétrolier : un piratage informatique en cause ?

La collision de l’USS John S. McCain avec un pétrolier : un piratage informatique en cause ?

collision USS John McCain pétrolier piratage informatique

Le navire américain photographié après la collision, lundi 21 août.

 La collision de l’USS John McCain avec un pétrolier qui a coûté la vie à une dizaine de marins américains il y a quelques jours suscite des interrogations : ce genre d’incidents se multiplie depuis le début de l’année et certains experts en cyber-sécurité et en navigation satellitaire envisagent la possibilité d’un piratage informatique plutôt que la survenue d’un accident inévitable ou d’une erreur humaine.
 
Leurs soupçons ont été renforcés par le fait que quatre collisions ont été enregistrées depuis le début de l’année au sein de la Septième flotte de la Navy américaine, au large du Japon et de la Corée du Sud.
 

La collision du bâtiment de guerre USS John S. McCain avec un pétrolier, fruit d’un hackage selon des experts

 
La dernière collision en date, dans le détroit très fréquenté de Malacca, ne peut en tout cas être attribuée à la simple erreur humaine puisque c’est un lieu où l’on peut supposer que de nombreux hommes étaient sur le pont et devant les écrans radars, estime Jeff Stutzman, chef du renseignement chez Wapack Labs.
 
Un professeur de l’université de Texas, Todd E. Humphreys, invoque sa connaissance des systèmes de navigation satellitaire pour soulever le même genre de doutes, citant un incident de juin dernier en Mer Noire pour montrer comment les cyber-attaques peuvent altérer les signaux GPS : une vingtaine de navires avait alors été fortement désorientés, leur localisation GPS indiquant qu’ils se trouvaient… sur la terre ferme, à une trentaine de kilomètres de leur emplacement réel.
 

Le piratage informatique expliquerait une série noire d’accidents impliquant des navires américains dans le Sud-Est asiatique

 
La vulnérabilité de la navigation dans les zones très fréquentées est importante : les pirates n’ont guère besoin de matériel sophistiqué pour hacker les signaux. La question de l’identité des éventuels attaquants reste donc totalement ouverte.
 
Mais pour Itay Glik, fondateur de la société de cyber-sécurité Votiro, il y a une relation possible entre les accidents qui ont frappé l’USS McCain il y a quelques jours et l’USS Fitzgerald le 17 juin et elle pourrait selon lui être liée à la Russie ou à la Chine qui ont la capacité de lancer de telles attaques. « La Chine a des capacités, peut-être fait-elle des essais, c’est possible », a-t-il commenté.
 

Anne Dolhein

http://reinformation.tv/collision-uss-john-mccain-petrolier-piratage-informatique-dolhein-73751-2/

Un fidèle lecteur nous informe

Les collisions maritimes sont courantes, mais vous avez certainement remarqué le manque de chance récent des navires de l’US Navy en mer de chine ou ses environs.

Difficile à ce stade de savoir quelle est la part de hasard et d’incompétence dans celles-ci. J’avais déjà été surpris par le détail des trajets des deux bâtiments qui s’étaient rencontrés il y a un mois, mais ce dernier avatar présente un nouvel angle que je vous soumets.

Les médias présentent tous la collision comme étant le fait du McCain (ça ne s’invente pas! lol). Voir les titres des MSM français et US en tout cas à cette heure. Même Breitbart nous gratifie d’un « U.S. Navy Warship Collides with Oil Tanker » qui eut pu être « U.S. Navy Warship and Oil Tanker Collide ». Or, les seules photos disponibles sont souvent celles de la base de données de la marine et donc occultent les détails qui ne sont par ailleurs pas repris. On trouve cependant cette photo sur RT

on y voit clairement que l’impact est à babord, ce qui suggère une responsabilité du tanker et non de la Navy… On remarquera que la photo ici permet en raison de la vue arrière de s’assurer qu’il n’y a pas eu inversion de la photo.

Le fait que cette collision se soit produite au large des îles Meiji pour les chinois mais Mischief pour les US soulignerait-il involontairement un caractère plus sinistre de cette rencontre?

En tout cas, il est étonnant (si mon analyse sommaire est bonne) que la présentation soit celle-ci. Serions-nous déjà en guerre?

Voilà. Une simple réflexion que je soumets à votre sagacité…
 

EN BANDE SON : 

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s