Etat Profond

Etat Profond vs Donald « Nixon » Trump : la semaine de tous les dangers

Nous l’avons dit moult fois : les républicains sont l’ennemi réel de Trump, pas les démocrates. Ceux sont eux qui, appuyés par les espions, la police et les médias, ont nourri les démocrates de la thèse de la trahison russe du candidat puis président Trump. Une thèse dont la culmination vise son impeachment ou sa révocation pour incapacité psychologique ou, mieux encore, une inculpation sur mesure.

Le plan de la tribu McCain/Bush/Romney/Kristol/Kagan est simple : une fois la (très importante) réforme fiscale passée, et son texte signé par le président, les républicains n’auront plus besoin de lui. La machine Mueller mettra le turbo, Trump sera forcé à la démission ou se fera encabaner, bref, le « coup d’État légal » lancé par l’ancien patron du FBI (James Comey) aura accompli son objectif : permettre la conquête définitive de tout l’hémisphère nord par l’État profond américain… avant les Sino-Indo-Russes.

Le Sénat vient donc de voter son texte sur la réforme fiscale, qui va ensuite fusionner avec celui de la Chambre (déjà voté), pour que le tout passe à la signature du président, lequel dira que c’est une grande victoire, à l’aune de la flambée des indices boursiers américains, du taux d’optimisme des entrepreneurs, d’une baisse importante du taux de chômage, d’un nombre record des embauches et, surtout déjà, d’un taux de croissance annualisé de plus de 3,3 % (qui rattrape ainsi la moyenne de la période 1947-2017).

Il est donc hors de question que Trump s’attribue le mérite de tels succès, pour ensuite placer sa fille Ivanka à sa succession en 2020, lui-même reconvertissant alors ses 63 millions d’électeurs en cible captive de la chaîne de télévision qu’il veut monter afin de prendre le contrôle de l’opinion (sur ce sujet, voir les articles de l’Observatoire du journalisme). D’autant que son ministère de la Justice est en train de prendre CNN en tenaille, en instaurant une procédure judiciaire afin de bloquer la fusion AT&T/Time Warner. Pourquoi? Pour pousser les deux parties à vendre CNN

Ainsi, depuis un an, Trump représente un danger existentiel pour les médias et l’establishment, soutenu ou poussé par Steve Bannon (le patron de Breitbart). Bannon, en effet, travaille sur un projet d’élimination ou de soumission des républicains « mous » du Congrès, leur préparant l’organisation de primaires parlementaires sans merci. D’où l’effort constant de Trump de chauffer à blanc sa « minorité de blocage » (ses électeurs) sur les thèmes migratoires, religieux, militaires.

Trump/Bannon en sont réduit à se concentrer sur deux tactiques : changer le personnel politique lors des partielles de 2018, et surtout être en mesure de déclencher une colère-révolte populaire massive en cas de déclenchement par le pouvoir de l’éviction de Trump. Un difficile pari…

Le PDG de Newsmax et ami de Trump l’a dit ce dimanche sur la chaîne ABC : « Robert Mueller représente une menace existentielle pour la présidence Trump […] Il a déjà inculpé deux personnes et procédé à deux marchandages judiciaires, et ce, à la vitesse de la lumière […] Ce n’est pas un groupe [l’équipe Mueller] de gentilles personnes […] Il est clair que cette équipe a été montée dans un seul but : avoir la peau du président. »

La règle du jeu semble claire : les républicains tentent de rouler Trump dans la farine. Trump met de l’huile sur le feu. C’est à qui finira le premier en beignet.

http://www.bvoltaire.com/trump-semaine-de-dangers/?mc_cid=1632529bb1&mc_eid=b338f8bb5e

Autant dire que les questions fiscales, donc budgétaires, relèvent de la billevesée, puisque 85 % du budget est considéré par l’establishment comme immuable. La classe politique, achetant ainsi ses votes et ses donateurs, sert conjointement Dieu et le Diable en endettant le pays. On ne peut, en effet, alimenter des programmes sociaux détournés de leurs buts et mal gérés tout en finançant le complexe militaro-industriel qui, tel Moloch, avale à lui tout seul un budget militaire équivalent à celui de tous les autres pays de la planète.

Obama avait engendré autant de dette à lui tout seul que les quarante-trois présidents américains qui l’avaient précédé. Élu, Trump partait du principe que la dette, qui asphyxie la souveraineté, représentait le plus grand risque pour la sécurité nationale des États-Unis, les plaçant sous la dépendance de la Chine ou du Moyen-Orient.

Il va de soi que le coup d’État rampant auquel Trump fait face a gelé la situation. La réforme avortée d’Obamacare devait libérer 1.400 milliards sur dix ans, afin de financer le « coût » des baisses d’impôts. Ces mêmes 1.400 milliards qui représentent le déficit programmé du récent plan fiscal de la Chambre des représentants. Laquelle, en l’absence de cette réserve, a simplement déshabillé Pierre pour habiller Paul. Si les impôts nets sur les entreprises baissent, comme ceux des particuliers, et si les droits de succession diminuent sensiblement (leur abolition est prévue pour 2023), les contribuables ne pourront plus déduire leurs impôts locaux de leur déclaration fédérale. Autrement dit, le contribuable « classe moyenne » y gagnera dans les États et villes à faible charge fiscale, mais il y perdra les États fiscalement assommants (Californie, New Jersey, New York, etc.). Des États qui votent démocrate…

Il s’agit donc d’un budget partisan, machiavélique, loin du rêve bipartisan initial de Trump. Un budget qui protège Wall Street d’abord, les PME ensuite, et les classes moyennes peut-être (leurs déductions fiscales sont temporaires, tandis que celles de Wall Street et des entreprises sont permanentes). Un budget Goldman Sachs, en somme.

http://www.bvoltaire.fr/reforme-fiscale-americaine-trump-avance-dun-cran-temporairement/

EB BANDE SON : 

6 réponses »

  1. http://www.leparisien.fr/international/jerusalem-trump-met-la-region-dans-un-cercle-de-feu-selon-erdogan-07-12-2017-7438377.php
    Et la il fait quoi Saint Donald aux abattoirs ?
    Il met le feu a son bûcher?
    Je ne pense pas que cette géniale idée lui soit venue spontanément ….
    Jérusalem capitale du nouvel ordre mondiale dans les rêves de Jack A et sa bande de de serial killers…
    Début du processus
    Alliance entre Israël et Arabie Saoudite …mes ennemis d’hier sont mes amis d’aujourd’hui …ou mes amis de toujours sont mes amis de toujours …sunnites contre chiites..
    pas la peine d’hurler contre les islamistes contre l’islam certains s’en accommodent très bien
    le nouveau chef des Saoud est un réformateur puisqu’on vous le dit…islam va devenir light
    Un peu plus de mosquées en France ….
    Plus facile a digérer.La formule allégée.
    Quelle farce d’épisodes en épisodes
    Pour les dindons que nous sommes…


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

    • Paradoxe : Dans un monde Nietzchéen le 21ème siècle sera marqué du sceau du messianisme politique (marxisme) et religieux (monothéisme).

      Et donc comme rien n’est décidément jamais simple, le quotidien libanais l’Orient du Jour rappelle encore que le premier groupe de pression en pointe dans cette affaire est plus chrétien que juif : « C’est plutôt aux Blancs évangéliques, qui constituent sa base électorale, que Trump cherche une nouvelle fois à plaire : 82 % d’entre eux pensent que Dieu a donné Israël au peuple juif… contre seulement 40 % des juifs américains, selon un sondage du Pew Research Center de 2013. »

      CQFD : a l’exemple des 2 golems des Etats-Unis que sont l’Arabie Saoudite et Israël : le messianisme ciment des peuples. Israël restera donc juive, l’Arabie Saoudite redeviendra musulmane, la Chine glorifiera le Maoïsme et les Etats Unis SANCTIFIERONT LE PROTESTANTISME…Malheur aux Etats Laïcs !

      J'aime

  2. http://www.noemiegrynberg.com/pages/israel/les-evangelistes-et-israel-un-amour-a-double-tranchant.html
    Il semblerait que la France soit le dernier pays laïc strictement.
    Alors dans ce beau monde redessiné façon » le XXI eme siécle sera religieux ou pas .. »…phrase célèbre et il déformée de Malraux (il y a moult querelles a ce sujet) quid de la vieille Europe?
    Et de la France en particulier…avec tous ces athées » fréres et sœurs’ qui la façonne depuis la révolution?
    C’est a partir de la que selon votre hypothèse je commence a rire…..!!!!!!!!!
    .


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

    • Malheur donc aux Etats Laïcs ! Après l’Irak, la Syrie, le Liban, la France est en ligne de mire…

      Coincée entre une Allemagne luthérienne et une Suisse calviniste la France franc-maçonne et laïque qui a cru pouvoir s’affranchir de Dieu par le biais de son clergé d’Etat (technostructure de type Hégélienne) a bien du soucis à se faire, son modèle social comme intellectuel étant en quasi faillite…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s