Aristote contre Platon

Quels réseaux sociaux pour remplacer les censeurs que sont devenus Facebook, Twitter, You Tube ?

Quels réseaux sociaux pour remplacer les censeurs que sont devenus Facebook, Twitter, You Tube ?


Par Daisy Luther – Le 23 octobre 2018 – Source Zero hedge

Dernièrement, j’ai beaucoup écrit sur la manière dont les médias sociaux tentent de contrôler la narrativeles élections et la perception publique en virant les médias alternatifs, en les censurant et en les bloquant financièrement. Beaucoup de gens sont prêts à quitter des sites comme Facebook, Twitter et YouTube pour des pâturages moins censurés. Mais quelles sont les alternatives actuellement disponibles ?

En voici quelques-unes à tester.

Mais avant cela, veuillez comprendre que ces initiatives commenceront toutes petites. Aucune d’entre elles ne sera en mesure d’affronter les Big Tech sans aide ni soutien. Nous nous sommes habitués à la gratuité des médias sociaux parce que ces entreprises nous ont pratiquement violés en lisant nos messages dits « privés », en pillant nos données pour les vendre aux plus offrants. En fait, ce n’est pas si gratuit que ça, après tout.

Vous n’y retrouverez probablement pas vos parents, votre meilleur ami de maternelle et votre tante Suzie ; pas tout de suite, en tout cas. Mais ce que vous POURREZ faire, c’est parler sans craindre la censure. Vous pourrez y trouver vos sources de médias alternatifs préférées et trouver des réponses qui ne sont tout simplement pas confortables pour le grand public.

La seule façon de changer cette atmosphère dystopique, c’est de changer nous-mêmes. Allez où se trouve la liberté !

MeWe

MeWe se fait appeler le réseau social de la prochaine génération. Ils ont amassé4,8 millions de dollars et se sont lancés en 2016 pour concurrencer Facebook et Twitter. Ils comptent environ 6 millions de membres à ce jour et Mark Weinstein, le fondateur, en prévoit 500 millions d’ici 2022.

« À l’avenir, MeWe révolutionnera également les médias sociaux avec la décentralisation, ce qui rendra le modèle d’espionnage et de suivi de données utilisé par Facebook complètement obsolète », explique M. Weinstein, un commentaire qui suggère qu’il tente effectivement de remplacer Facebook.« Partout dans le monde, on n’a jamais été aussi sensibilisé à la manipulation des fils d’actualités et aux infractions en matière de protection de la vie privée. La réglementation gouvernementale n’interférera jamais vraiment avec le modèle de collecte de données de Facebook, comme en témoignent les nouvelles règles de confidentialité de la Californie pour 2020 et le GDPR de l’Europe. Mais le marché libre peut le faire – et MeWe est ici pour donner aux gens une grande technologie de communication dans une véritable plate-forme multi-fonctionnelle, sans aucun des problèmes de Facebook. » (source)

Cliquez ici pour ouvrir un compte MeWe.

Gab.ai

Gab.ai est une plateforme similaire à Twitter. Vous avez 300 caractères pour vous exprimer. On l’a appelé l’alternative des médias sociaux d’Alt-Right et bien que Gab lui-même ne censure pas ses utilisateurs, Microsoft a menacé de s’en prendre à elle à cause de « discours de haine ». Beaucoup de gens qui ont été bannis, rejetés dans l’ombre ou censurés par Twitter se retrouvent là.

Andrew Torba, le fondateur de Gab, estime que son réseau n’est pas honnêtement dépeint par les médias.

 « Nous avons survécu à une campagne de dénigrement implacable et coordonnée menée par des médias grand public malhonnêtes, et cela sans aucun financement extérieur de la part d’annonceurs ou de sociétés de capital-risque. Notre communauté continuera de prospérer et de grandir grâce à des gens du monde entier qui croient qu’il faut faire passer les individus et la liberté d’expression avant les programmes des entreprises politiquement correctes.

Gab a toujours été, et sera toujours, alimenté par vous, le peuple. Gab n’est pas seulement un réseau social, c’est un mouvement social. » (source)

Comme avec n’importe quel réseau social, ce que vous voyez dans votre flux dépendra de qui sont vos amis et de qui vous suivez.

Pour rejoindre Gab, c’est ici.

Real.Video (Brighteon)

Real.video a été lancé par Mike Adams de Natural News en réponse à la censure massive sur YouTube.

C’est l’alternative YouTube pour donner la parole et la liberté d’expression à ceux qui sont systématiquement ciblés et censurés par YouTube, Facebook, Google et Twitter parce qu’ils sont essentiellement pro-libertés, qu’ils défendent l’Amérique, défendent la constitution ou simplement les droits humains fondamentaux. (source)

Adams est bien au courant de la censure puisque l’an dernier Google a retiré son site, Natural News, des résultats de son moteur de recherche.

Real.Video est en train de changer son nom en Brighteon.com et héberge de nombreuses vidéos qui ont été interdites par Twitter. C’est encore en phase de développement, il y a donc des problèmes occasionnels mais, jusqu’à présent, l’expérience de l’utilisateur s’avère relativement fluide.

Pour regardez Real.Video/Brighteon, c’est ici.

Mastodon

Un autre réseau en herbe est Mastodon, qui a pour slogan « Vous rendre les médias sociaux. » Il s’agit d’un réseau libre et gratuit, ce qui signifie que les développeurs peuvent y contribuer parce que sa programmation est accessible au public.

En fin de compte, Mastodon est une alternative décentralisée à toutes les plate-formes de réseaux sociaux commerciaux, ce qui signifie qu’aucune entreprise ne peut à elle seule posséder ou monopoliser votre communication. (source)

J’ai trouvé cela déroutant à utiliser (peut-être que vous avez besoin d’être plus simple ?) et ai été déconcerté par le fait que j’avais besoin de me connecter via Twitter. C’est peut-être juste pour que vous puissiez communiquer avec les mêmes personnes. Il vaut toujours la peine d’examiner vos options. Mastodon a été lancé par Eugen Rochko, qui en avait assez des changements que Twitter apportait et qui ressemblaient beaucoup aux algorithmes de Facebook.

L’an dernier, après que Twitter a commencé à s’éloigner d’un flux purement chronologique, Rochko a commencé à construire l’arrière-plan de ce qui allait devenir Mastodon. Au lieu de construire un service unifié, Rochko a envisagé quelque chose de plus similaire au courrier électronique, ou RSS : un système distribué qui vous permet d’envoyer des messages publics à tous ceux qui vous suivent sur ce service. N’importe qui peut créer un serveur et hébergersa propre instance de Mastodon, et Mastodon travaille en arrière-plan pour les connecter. (source)

Voici un guide pour débutants sur l’utilisation de Mastodon, et voici où vous pouvez vous inscrire.

Diaspora

Diaspora est un réseau social qui repose sur trois piliers : la décentralisation, la liberté et la vie privée. Pour rejoindre Diaspora, vous devez choisir un « pod », un groupe de personnes potentiellement animées du même esprit. Chaque pod est hébergé indépendamment, ce qui devrait réduire la probabilité de censure.

Vous pouvez suivre les hashtags qui vous intéressent, et vous pouvez catégoriser les gens en fonction de la façon dont vous les connaissez (famille, amis, travail, etc.) Ensuite vous pouvez contrôler qui voit les différentes choses que vous postez.

Diaspora est décentralisé, ce qui signifie que le réseau n’appartient à personne. Cela signifie qu’il n’y a aucune forme de publicité ou d’ingérence de la part de l’entreprise. De plus, elle ne recueille aucune de vos données. Lorsque vous créez votre compte, vous êtes responsable de vos propres données et conservez la propriété de vos données personnelles.

Contrairement à Facebook, Diaspora vous permet d’utiliser n’importe quelle identité, donc pseudonymes et surnoms peuvent être affichés comme profil. (source)

Allez ici pour vous trouver un pod sur Diaspora.


Ou vous pouvez rejoindre un forum à l’ancienne.

Je sais que personnellement je ne suis pas trop enthousiasmé par la courbe d’apprentissage de certaines de ces nouvelles options et je préfère les mises en page plus familières de Real Video (Brighteon), MeWe, et Gab. Mais honnêtement, les gens sur les médias sociaux peuvent être tellement horribles que Selco Begovic et moi avons lancé un forum à l’ancienne qui est un retour aux années 1990 et au début des années 2000. J’aime les forums parce qu’ils sont familiers, confortables et qu’ils rassemblent des gens aux vues similaires.

Bien qu’il existe des dizaines de milliers de forums, si vous êtes intéressés par la liberté, l’autonomie et la survie, j’espère que vous vous joindrez à nous. Pour des raisons de confidentialité, nous vous demandons de NE PAS utiliser votre vrai nom sur le formulaire d’inscription. Tout ce dont nous avons besoin, c’est d’une vraie adresse e-mail pour vous envoyer les mises à jour de votre mot de passe, etc.

Cliquez ici pour vous joindre au forum Survival & Self-Reliance Forum [le forum des survivalistes] avec Selco et Daisy.

Les humains sont des créatures sociales. Aussi introvertis que nous soyons, nous cherchons tous des liens avec les autres. De nos jours, beaucoup de ces relations s’établissent en ligne. Grâce à Internet, il n’a jamais été aussi facile de trouver des gens aux centres d’intérêt similaires. Personnellement, j’ai des amis dans le monde entier que j’ai rencontrés en ligne et que je n’aurais jamais rencontrés autrement.

Les Big Tech comme Facebook et Twitter ont profité de notre désir d’expérimenter ce genre de relations. Ils ont rendu les gens « accros » puis ils ont manipulé ce à quoi les utilisateurs pouvaient avoir accès avec des algorithmes. Ils ont recueilli tous les mots que vous avez tapés et ont fait des évaluations à votre sujet afin de pouvoir vendre cette information aux publicitaires. Ils ont fait fortune grâce à toutes les personnes qui ont eu recours à leurs services et, finalement, les gens leur ont donné la permission de le faire.

Maintenant ils essaient de contrôler le récit politique en éliminant les gens qui sont contre la guerre, la brutalité policière et les politiciens corrompus.

Si vous êtes à la recherche d’un autre média social, consultez les options ci-dessus. Ils ne pourront pas s’attaquer aux Big Techs sans nous.

Daisy Luther

Traduit par Wayan, relu par Cat pour le Saker Francophone

http://lesakerfrancophone.fr/quels-reseaux-sociaux-pour-remplacer-les-censeurs-que-sont-devenus-facebook-twitter-you-tube

OK++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s