REBLOG

USA : Le gouverneur du Maine ordonne au personnel des restaurants de porter des visières COVID comme des collerettes pour chiens

Et au menu de la pâtée pour Chiens !

« Il faut maintenant les porter à l’envers pour qu’elles soient attachées au col plutôt qu’au front. »

collerettes

Le gouverneur du Maine a ordonné au personnel des restaurants de porter des visières anti-COVID à l’envers, de ce fait elles ressemblent à des collerettes de chien afin de diriger le souffle vers le haut.

Oui, c’est vrai.

Le décret du gouverneur Janet Mills stipule que « le personnel des restaurants qui choisissent de porter des visières doit désormais les porter à l’envers de manière à ce qu’elles soient attachées au col plutôt qu’au front, afin que leur souffle soit dirigé vers le haut et non vers le bas », rapporte la Maine Public Radio.

Étant donné que les appareils de climatisation peuvent faciliter la propagation du coronavirus, l’ordonnance de Mills ressemble à une autre mesure ridicule et inutile.

« En tant que symbole de soumission, nous forcer à effacer notre individualité en portant des masques n’était pas assez explicite », écrit Dave Blount« Ils ont donc poussé l’enveloppe encore plus loin. Personne ne peut ignorer l’importance de faire porter aux gens des collerettes de chien. »

La semaine dernière, le CDC a annoncé que les masques à valves, que des millions de personnes dans le monde portent depuis des mois, « n’empêchent pas la personne qui porte le masque de transmettre le COVID-19 à d’autres ».

Le principal expert suédois du coronavirus, Anders Tengell, a averti qu’il est « très dangereux » d’encourager les gens à porter des masques faciaux, car cela donne un faux sentiment de sécurité mais n’endigue pas efficacement la propagation du virus.

Source : Le gouverneur du Maine ordonne au personnel des restaurants de porter des visières COVID comme des collerettes pour chiens

Catégories :REBLOG

1 réponse »

  1. Il n’existe aucune humiliation possible pour les petits blancs rampants, qu’ils soient de n’importe quel pays.
    Les Grands Blancs naviguent au large.
    Il conviendrait d’obliger les cruches à colerette de déambuler sous pluie battante car tant va la cruche à l’eau, qu’à la fin elle se noie!
    Qu’il en soit de même pour les soumis masqués; noyade toute aussi garantie.

    Les courbés se sentent en sécurité pendant que certains insoumis, comme moi, se sont longuement préparés au chaos déjà installé.
    La guerre civile mondiale est en marche et c’est une très bonne chose!
    Le consommable sera consommé; masques et colerettes joncheront les rues des désordres, sans échappatoire pour les casques et casquettes.
    Qu’est ce qu’on va se marrer!
    Âne grégaire qui n’est pas mon frère, ne sens-tu rien venir?
    Le bât blesse mais la soumission tue!
    Tu dégages déjà l’odeur de ta malpropre mort; ça commence par schlinguer dur!

    Mais « Ordo Ad chao » se retournera contre le N.O.M car tant va la cruche à l’eau, qu’à la fin elle se brise!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s