REBLOG

Un sociologue invite les Suisses à s’intégrer aux étrangers car « les migrations de masse ne peuvent pas être stoppées » (Breitbart)

Les Suisses doivent suivre des cours sur l’intégration avec les étrangers afin de s’habituer à « devenir une minorité » dans leur propre pays, a déclaré un sociologue.

Ganga Jey Aratnam, qui a émigré en Suisse il y a 25 ans, a déclaré lors d’un entretien avec Tages-Anzeiger que la migration de masse vers la nation suisse « est une voie à sens unique, il n’y a pas de retour en arrière ».

La population indigène de la Suisse devrait abandonner les coutumes et traditions historiques du pays au fur et à mesure que sa population est remplacée et en venir à reconnaître « l’hyper-diversité » comme la culture nationale, a déclaré l’universitaire sri-lankais, soutenant que « la culture suisse n’est pas perdue, elle se développe ».

À la question de savoir s’il reconnaissait qu’une telle transition pourrait être « écrasante » pour les Suisses natifs, M. Aratnam a répondu : « C’est pourquoi je pense qu’il devrait y avoir des cours d’intégration pour les gens du pays. »

« Nous avons déjà des cours d’intégration pour les immigrés. C’est une bonne chose. Ces cours sont également nécessaires pour les locaux parce qu’ils deviennent lentement une minorité. »

Il est « dans l’intérêt des Suisses » de se familiariser avec les migrants, selon le sociologue, qui affirme que « si les locaux ne s’adaptent pas, ils deviendront des perdants dans leur propre pays ».

Illustrant ces « perdants », il a cité l’exemple des personnes âgées qui peuvent « se battre » avec les étrangers puis devenir « frustrées » lorsqu’elles sont hébergées dans une maison de retraite où 90 % du personnel vient de l’étranger.

Interrogé par le quotidien suisse-allemand sur la possibilité de « ralentir » au moins la migration de masse, le chercheur de l’université de Bâle a insisté sur le fait qu’une fois la porte ouverte aux transferts de population du tiers monde, elle ne peut plus être fermée.

« Une fois que la diversité est atteinte, on ne peut pas l’arrêter », a-t-il déclaré, notant que le regroupement familial et d’autres politiques liées aux « droits de l’homme » signifient que la migration en provenance du Sud continuera à augmenter, quelles que soient les lois nationales qu’un gouvernement essaie de mettre en place.

En outre, M. Aratnam a fait remarquer que les femmes migrantes ont « en moyenne plus d’enfants que les femmes suisses ».

« L’immigration ne peut plus être arrêtée même avec de nouvelles lois [car cela] serait contraire aux droits de l’homme, à l’intégration européenne et à notre structure économique », a-t-il déclaré.

Toutefois, Aratnam a reconnu dans l’interview que le Japon était un exemple de pays qui « a atteint une grande prospérité sans immigration ».

Après que Tages-Anzeiger ait souligné qu’« environ 90 % des demandeurs d’asile reçoivent une aide sociale » et que « la majorité des Érythréens en Suisse ne travaillent pas, même après des années », l’ancien athlète a simplement insisté sur le fait que « davantage d’efforts sont nécessaires », alléguant qu’« il y a un potentiel inexploité considérable ici ».

Les données recueillies et publiées par l’Office fédéral de la statistique et le Secrétariat d’État aux migrations ont révélé que 83,7 % des Somaliens en Suisse dépendent des revenus de l’État, contre 2,3 % des Suisses et seulement 0,6 % des ressortissants japonais.

Source : Un sociologue invite les Suisses à s’intégrer aux étrangers car « les migrations de masse ne peuvent pas être stoppées »

Catégories :REBLOG

2 réponses »

  1. Mais puisque le Japon a réussi sans immigration !! Ah ! Il faudrait plus de Victor Orban en Europe. Mais on sait tous que c’est impossible et en tous les cas trop tard !

    J'aime

  2. Regardez le résultat en France, en Espagne,en Allemagne. Sr n’est pas aux peuples du pays à s’adapter aux cultures qui immigrant. Gardez vos valeurs, vos règles et aidez donc ces populations à s’intégrer sinon envoyez les voir ailleurs

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s