REBLOG

Le COVID-19 de A à Z, selon The GUARDIAN…/Ron Paul sur le COVID-19 : Nous ne devons pas permettre à la politique de dicter la science/Le confinement aurait dégradé considérablement la santé des jeunes

Le COVID-19 de A à Z, selon The GUARDIAN…

Le 23 Nov 2020  Zerohedge

En ces temps extrêmement troublants, il peut parfois être difficile de trouver de véritables informations précises concernant ce virus, qui sont souvent proches d’une forme de désinformation, voire du déni !

Préservez toutes les informations ci-dessous précieusement. Référez-vous-y dès lors que vous êtes confrontés à un donneur de leçon sur le Covid alors qu’il n’y connaît franchement pas plus que vous.

A

ANTI-VAXXERS (anti-vaccin) : Il s’agit d’un criminel fou qui a l’intention de refuser à tout le monde la possibilité de se faire vacciner contre quoi que ce soit, infligeant aux autres des délires néo-religieux qui ne sont pas fondés. Résident d’un hôpital psychiatrique qui suit des expérimentations médicales.

B

BREXIT : Etat utopique fantastique auquel les ANTI-VACCINS et les THEORICIENS DU COMPLOT croient.

C

THEORICIENS DU COMPLOT : Individus criminels et fous qui passent leur temps à vouloir développer l’anéantissement de l’humanité en permettant à tout le monde de mourir du Covid-19 en alléguant que ce virus n’est peut-être pas aussi mortel que nous le croyons. D’autres caractéristiques incluent le refus du changement climatique, le vote pour le Brexit tout comme le fait de ne pas lire le GUARDIAN.
COVID-19 : Peste imparable et totalement mortelle portée par tout organisme vivant avec un taux de mortalité de 100% qui peut être attrapé par tout être vivant sur terre. Les symptômes comprennent a) être vivant et b) vivre sur la planète Terre.

D

MORT : Condition de non vie, résultant de la contraction du Covid-19. La mort est parfois représentée autrement comme résultant à tort de conditions présumées par les théoriciens du complot, par exemple « cancer », « maladie cardiaque », « accident » et « se faire tirer dessus », etc…
DEMOCRATIE : Utopie fantastique en laquelle croient les ANTI-VACCINS et les THEORICIENS DU COMPLOT. Ils sont caractérisés par le Brexit et Trump.

E

EPIDEMIOLOGIE : Une fausse science pour répandre des informations erronées sur le Covid !
EXPONENTIEL : Vitesse par défaut de la diffusion du Covid-19.

F

MASQUE FACIAL/ COUVRANT LE VISAGE : Equipement de protection individuelle essentiel pour les organismes vivants. Les ANTI-VACCINS et les THEORICIENS DU COMPLOT ne les portent pas et cela les rend facilement identifiables.
VERIFICATEURS DE FAITS : Pour référence, veuillez lire Orwell, 1984 réf : Ministry of Truth.
LIBERTE : Condition mythique en laquelle croient les théoriciens du complot et les anti-vaccins. Cité par ceux qui précèdent comme quelque chose de préférable à la protection contre la mort.

G

GATES, BILL : Eventuel philanthrope dédié à sauver le monde du Covid-19.
GRANDE DECLARATION DE BARRINGTON : Charabia pseudo scientifique écrit par un groupe de charlatans, comme Dr Johnny Bananas afin de répandre des informations erronées sur le Covid-19.
LE GRAND RESET : Projet mythique pour la société post Covid-19. Mentionné par les anti-vaccins et les théoriciens du complot.
Le GUARDIAN : Source d’informations fiables et vérifiables concernant le Covid-19. Lecture obligatoire. Publication humaniste impartiale écrite par des journalistes honnêtes toujours en activité.

H

MATT HANCOCK : Héros du peuple dédié à sauver tout le monde du Covid-19.
SANTE : Condition d’existence caractérisée par la non infection par covid-19. Fausse représentation par les anti-vaccins et les théoriciens du complot comme état normal et non pathologique.

I

IMMUNOLOGIE : Une fausse science destinée à induire le public en erreur au sujet du covid-19.

J

BORIS JOHNSON : Premier ministre anglais très drôle mais pas sérieux…

K

DEAN KOONTZ : Auteur qui avait prédit la pandémie de Covid dans l’un de ses romans.

L

LA VIE : Illusion pathologique à laquelle les théoriciens de la conscience croient.
LE CONFINEMENT : Etat utopique qui libérera l’humanité à jamais.

M

MAUVAISES INFORMATIONS : Acte de suggérer des croyances erronées non autorisées par l’état. Exemple : 2+2= 4 sans référence aux vérificateurs de faits.

N

NHS (National Health Service) : organisation pré-2020, aujourd’hui disparue, fournissant des médicaments placebo pour des conditions désormais démystifiées telle que « cancer », « maladies cardiaques », « diabète », etc…
NOUVELLE NORMALITÉ: L’ère des lumières après 2020 : pour plus d’informations, voir Zamyatin, Y We Huxley, A, Brave new World.

O

UNIVERSITE D’OXFORD : Station de recherche et de développement contre le covid-19.

P

PANDEMIE : L’état actuel d’existence caractérisant la vie sur la planète Terre.
PARLEMENT : Institution pré-2020, aujourd’hui disparu, dédié aux querelles télévisées au profit des masses sur des décisions qui avaient été déjà prises par l’état.
PLANDEMIC : Publication criminelle et insensée écrite par les théoriciens de la conscience.
POLICE : Organisation pré-2020, maintenant disparue, créée pour jouer un drame divertissant pour les masses, par exemple en conduisant dans des voitures rapides et en courant partout dans les centres villes pour essayer d’attraper des méchants et des escrocs. Particulièrement efficace pour réduire les embouteillages en décembre et janvier. Ref : Z-cars, The Bill, Dixon of Dock Green.
PRISON: Institutions créées pour abriter les anti-vaccins et les théoriciens du complot.

Q

QUACK : Signataire de la grande déclaration de Barrington avec un faux Ph.D.

R

LE R : Un nombre entier qui en statistique illustre la propagation du Covid-19. Non référencé.

S

SÛR: Tout est encore incertain. Voir on ne sait rien.
SCIENTIFIQUE: Personne chargée d’émettre des mises en garde justifiants les confinements.
SKY NEWS : Source d’informations impartiale concernant le covid-19. A diffuser dans tous les pubs et lieux de divertissement.
DISTANCIATION SOCIALE : Introduit en 2020. La forme naturelle de communication pour les êtres humains nécessitant un espace personnel respectueux. Regardons les choses en face, depuis combien d’années avez-vous supporté la mauvaise haleine, le Déo de quelqu’un qui pue et la fumée de clope ?
ETAT : Bienfaiteur et source de toutes les aides imaginables.
SUEDE : Etat voyou qui profite de l’argent de l’état.

T

Lymphocite T : Composante mythique de l’immunologie utilisée pour induire le public en erreur au sujet du covid-19.
DONALD TRUMP : Ancien président des Etats-Unis. Croyant au fantasme de la démocratie.

U

Royaume-Uni: Population témoin et isolée qui est pour n’importe quel vaccin contre le Covid-19. Île caractérisée par des habitants sans capacité à se rebeller.

V

VACCIN: Panacée pour le Covid-19. Doit être injecté sur toute la population de la planète. Il a été déclaré absolument sûr par les charlatans.
VIROLOGIE : Une fausse science destinée à induire le public en erreur au sujet du Covid-19.
VIRUS : Composant intégral du covid-19. Toujours pas référencé.

W

WE : (1924, Zamyatin, Y.) Projet pour une société post Covid-19.
WHO (Organisation Mondiale de la Santé) : Une bande de copains sympas qui n’arrêtent pas de parler du Covid-19.
WEF (Forum Economique Mondial) : Une autre bande de copains sympas qui n’arrêtent pas de parler d’argent.

Z

ZAMYATIN : Auteur de « WE », (qui sera bientôt interdit)

Source: zerohedge

Ron Paul sur le COVID-19 : Nous ne devons pas permettre à la politique de dicter la science

Ces dernières semaines, deux études importantes ont été publiées, qui pourraient considérablement améliorer notre compréhension de la maladie Covid-19. Il faut se réjouir de l’apport de la science à la compréhension et au traitement de cette maladie, car une bonne compréhension de celle-ci peut sauver des vies.

Le seul problème est que, comme les résultats de ces deux études remettent en question ce que les médias ont établi comme étant la sagesse conventionnelle sur la maladie, les rapports sont au mieux ignorés et au pire ouvertement déformés par les grands médias.

À mon avis, il s’agit d’une soumission dangereuse et stupide de la science à la politique et cela pourrait bien finir par causer beaucoup plus de morts inutiles.

Tout d’abord, l’étude danoise sur les masques, qui a été achevée il y a plusieurs mois mais n’a été publiée que récemment dans une revue évaluée par des pairs. L’étude a pris deux groupes et a donné au premier groupe des masques à porter avec des instructions sur la manière de les utiliser. L’autre groupe était le groupe de contrôle sans masque.

L’étude a montré que le coronavirus se propageait dans la marge d’erreur statistique de chaque groupe. En d’autres termes, le port du masque ne permettait pas de contrôler la propagation du virus.

Le port du masque étant toujours obligatoire dans le pays et dans le monde entier, cette étude doit être considérée comme une importante contre-preuve. On pourrait au moins s’attendre à ce qu’elle suscite une ruée d’études similaires pour réfuter ou confirmer les résultats.

Cependant, bien que les médias l’aient ignorée pour la plupart, la manière dont l’étude a été présentée était tellement étrange que la conclusion présentée était contraire aux résultats. Par exemple, le Los Angeles Times a publié un article dont le titre était : “L’essai sur les masques faciaux n’a pas arrêté la propagation du coronavirus, mais il montre pourquoi il est nécessaire de porter davantage de masques”.

De même, une nouvelle étude massive menée à Wuhan, en Chine, et publiée dans la revue scientifique respectée Nature, rapporte que les personnes asymptomatiques ayant obtenu un résultat positif au test de dépistage du Covid-19 ne transmettent pas l’infection à d’autres. Étant donné que les mandats de masques et les mesures de confinement sont tous basés sur la théorie selon laquelle les “cas positifs” asymptomatiques peuvent toujours transmettre la maladie, il s’agit là d’une information potentiellement importante pour aider à planifier une réponse plus efficace au virus.

Au moins, une fois de plus, cela devrait stimuler des études supplémentaires de grande envergure pour confirmer ou infirmer l’étude de Wuhan.

Nous savons, sur la base d’informations provenant de sources largement acceptées comme les CDC et l’Organisation mondiale de la santé, que le confinement peut avoir un effet négatif très grave sur la société. Le 14 juillet, le directeur des CDC, Robert Redfield, a déclaré lors d’un séminaire que les confinements causent plus de décès que le Covid.

S’il existe un moyen de continuer à lutter contre le Covid et de protéger les personnes les plus exposées tout en réduisant considérablement les décès liés aux confinements, cela ne vaut-il pas la peine d’y réfléchir ? Cela ne vaut-il pas au moins la peine de poursuivre les recherches ?

Eh bien, pas selon les grands médias. Ils ont établi leur récit et ils ne sont pas prêts de bouger. Les deux études sont fatalement défectueuses, disent-ils. Bien sûr, cela pourrait être le cas, mais n’est-ce pas un argument pour tenter de reproduire les études pour le prouver ?

Ce serait l’approche scientifique. Malheureusement, “faire confiance à la science” en est venu à vouloir dire “faire confiance au récit que je soutiens”. C’est une façon de penser très dangereuse et qui peut s’avérer mortelle.

Traduction de The Ron Paul Institute for Peace & Prosperity par Aube Digitale

Le confinement aurait dégradé considérablement la santé des jeunes

Publié par wikistrike.com sur 25 Novembre 2020, 16:53pm

 
Le confinement aurait dégradé considérablement la santé des jeunes

L’Anses vient de publier une évaluation alarmante des risques sanitaires associés à la sédentarité et à l’inactivité physique des enfants et adolescents. Surpoids, obésité, troubles du comportement alimentaire ou encore une qualité du sommeil et de vie altérée sont quelques conséquences du manque d’exercice physique des jeunes Français, provoqué par le confinement.

Le confinement accentue la tendance des jeunes à l’inactivité physique et la sédentarité

Selon ce rapport, deux tiers des 11-17 ans présentent un niveau de risque élevé d’exposition à des problèmes de santé aggravé par le manque d’activité de ces derniers mois. Le temps passé devant les écrans, le tabagisme, la malbouffe, ont impacté très négativement la bonne santé des jeunes adolescents.
Selon ce rapport, plus de la moitié des adolescents, soit 66 %, passent plus de 2 heures de leur temps face aux écrans et font moins de 60 minutes d’activité physique par jour, ce qui représente un risque sanitaire préoccupant. Encore plus préoccupant, 49 %  des jeunes sont même dans un risque sanitaire très élevé, car ils passent plus de 4h30 de leur temps face aux écrans par jour et ne réalisent que 20 minutes d’activité physique par jour.
Alors que les activités extra scolaires sont interdites à cause du confinement, salles de sport et piscines fermées, et le temps de déplacement moyen réduit à 1heure,  l’Anses prévoit de se focaliser sur la promotion des pratiques physiques du quotidien , telles que se déplacer à pied, jouer à des jeux de plein air, porter une charge ou encore monter ou descendre les escaliers pour augmenter l’activité physique.

Les jeunes ont besoin de faire de l’exercice pour leur santé mentale

Pendant que la deuxième vague du Coronavirus retombe, les conséquences psychologiques sont en hausse. Le 19 novembre dernier, Olivier Veran a évoqué le malaise mental, des personnes âgées et des jeunes. “Ras-le-bol, stress, anxiété, déprime, l’impact psychologique est réel. Tout le monde n’en souffre pas, mais chacun peut être concerné », prévient Olivier Véran.  Le tiers des étudiants serait « en détresse » à cause des incertitudes concernant l’avenir, mais aussi à cause du manque d’activité physique. Selon une récente étude anglaise, de nouvelles relations ont été repérées entre la pratique d’exercices cardio-respiratoires et la diminution du développement de troubles psychologiques courants.

Les adolescents doivent bouger pour échapper aux mauvaises habitudes devant les écrans

Selon l’Anses, chez les enfants et les adolescents, les besoins d’activité physique sont encore plus élevés que chez les adultes et sont plus difficiles à satisfaire en confinement. Ceci pousse à accorder une attention toute particulière à la situation des adolescents et aux risques découlant de mauvaises habitudes comportementales et alimentaires associées à l’augmentation des temps passés devant les écrans.
Selon François Carré, cardiologue et médecin du sport au CHU de Rennes (Ille-et-Vilaine)   ces habitudes prises pendant le confinement sont aujourd’hui source de mauvaise santé, et peuvent même s’avérer handicapantes, car les jeunes ont tendances à les prérenniser jusqu’à la trentaine. Les études montrent qu’un enfant assis sera un adulte assis.

Auteur(s): FranceSoir

“Votre passeport de liberté, s’il vous plaît” : Boris va introduire des passeports Covid alors que d’autres confinements sont imminents

 

Le gouvernement britannique introduirait des “laissez-passer de liberté” et des certificats de passeport spécialisés pour les personnes ayant obtenu un résultat négatif au test de dépistage du coronavirus, alors que le Premier ministre Boris Johnson s’apprête à annoncer de nouvelles restrictions régionales après la fin du dernier embargo national en décembre.

Lundi, le Premier ministre britannique présentera ses plans pour de nouvelles restrictions locales en matière de confinement, ainsi qu’un plan pour introduire des tests de masse, dans ce que le gouvernement décrit comme une feuille de route vers une certaine normalité l’année prochaine.

La nouvelle normalité que le gouvernement britannique s’apprête à définir inclura, semble-t-il, des “laissez-passer” pour ceux qui ont deux tests de dépistage du coronavirus négatifs par semaine. Le gouvernement travaille également avec les fabricants de passeports pour créer des certificats de coronavirus pour ceux qui peuvent prouver qu’ils sont exempts du virus, selon The Telegraph.

Le certificat d’immunité serait stocké sur les téléphones des personnes après qu’elles aient reçu une lettre, une carte ou un document du gouvernement sur les tests négatifs pour le virus. On pense que le laissez-passer permettra aux Britanniques de voir les membres de leur famille, ce qui est largement interdit pour le moment, ainsi que de voyager sans masque.

Une source a déclaré au journal que les certificats “permettraient à quelqu’un de se promener dans les rues, et si quelqu’un d’autre demande pourquoi il ne porte pas de masque, il peut montrer la carte, la lettre ou une application”, ajoutant que cela permettrait à une personne de “voir sa famille, et les règles normales de distanciation sociale ne s’appliqueront pas”.

Il n’est pas clair, au moment de la rédaction de ce rapport, si le gouvernement distribuera les “laissez-passer de liberté” aux personnes qui ont été vaccinées.

L’idée des passeports dits d’immunité a été lancée par le gouvernement britannique en avril, le ministre de la santé Matt Hancock ayant déclaré à l’époque “Nous envisageons un certificat d’immunité. Les personnes qui ont eu la maladie ont reçu les anticorps et ont ensuite l’immunité peuvent le montrer et donc reprendre autant que possible une vie normale”.

Lundi, le Premier ministre Johnson informera le public britannique qu’après le confinement national du 2 décembre, l’Angleterre reviendra à un système de confinement régional. On pense cependant que de nombreuses régions seront confrontées à des restrictions plus strictes que dans le cadre de l’ancien système, le groupe de scientifiques SAGE du gouvernement demandant des mesures plus strictes.

Le plan définira également les règles relatives aux réunions familiales de Noël, qui devraient être limitées en ce qui concerne le nombre de membres de la famille de différents ménages pouvant se réunir pour célébrer la fête.

Les usines et les lieux de travail de tout le pays seront soumis à des tests de masse, avec de nouveaux tests “à flux latéral” qui peuvent fournir un diagnostic en vingt minutes. Il est possible que l’armée procède à des tests, mais aucune demande officielle n’a encore été adressée au ministère de la défense (MoD).

“Le Premier ministre espère et croit que les progrès des tests de masse peuvent – si tout le monde continue à se rassembler – fournir un moyen de supprimer le virus et d’assouplir les restrictions jusqu’à ce qu’un vaccin soit disponible”, a déclaré une source de Downing Street.

Le gouvernement aura probablement besoin du soutien du parti travailliste de gauche pour faire passer la mesure au Parlement, car un groupe de 70 députés conservateurs a menacé de voter contre les restrictions.

Dans une lettre adressée à M. Johnson, le groupe anti-confinement Covid Recovery, composé de députés conservateurs, a demandé au gouvernement de révéler les dommages économiques qu’entraînerait un nouveau confinement.

“Le gouvernement doit publier une analyse coûts-avantages complète des restrictions proposées sur une base régionale afin que les députés puissent évaluer de manière responsable l’impact des restrictions sur la santé non-Covid”, ont déclaré les députés.

Il est cependant probable que les mesures passent par le Parlement, car le parti travailliste a toujours été favorable à des restrictions plus sévères pour le public britannique.

Le leader du nouveau parti réformateur anti-confinement, Nigel Farage, a écrit sur les médias sociaux : “Il semble que le lock-down ne se terminera pas le 2 décembre car nous allons entrer dans des restrictions régionales strictes”.

“Nous serons coincés avec cela jusqu’à Pâques, à moins que le gouvernement ne change d’approche”, a prévenu Farage.

Traduction de Breitbart par Aube Digitale

Catégories :REBLOG

Tagué:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s