REBLOG

A PROPOS DE l’Affaire Duhamel : Le point faible de cette classe, car c’en est une, c’est le cul ! Par Bruno Bertez

Le point faible de cette classe, car c’en est une, c’est le cul ! Par Bruno Bertez

J’apprécie bien sur le lien qui est fait avec le Milieu et l’Entre Soi socialiste. Je l’ai assez fréquenté pour savoir que tout y est bien pire que ce qui est su .

Je déguste les allusions à la transgression qui est devenue le credo des soixante huitards, ceux là qui ont réussi à évacuer et transformer la lutte des classes en lutte pour la liberté libidineuse perverse.

Ceux là qui ont échangé le maintien et le renforcement de l’exploitation des salariés contre les fiertés du viol des interdits.

L’alliance de ces ex-révolutionnaires avec le très grand capital en échange de « la jouissance sans limites » de Mai 68 m’a toujours semblé nauséabonde.

Que dire du glissement pourri de l’éthique qui a consacré « le droit de l’hommisme » sur la négation du respect de l’autre, des enfants.

Dans l’analyse, il manque le glissement vers la french theory, cette infamie qui permet tout, détruit tout, relativise tout au prétexte que tout serait acquis, culturel et donc arbitraire: non la morale et le respect ne sont pas des conventions arbitraires, elles ont du sens elles sont nécessaires, constitutives de ce que nous sommes et quand on les transgresse, on détruit l’humain, on fout en l’air le sujet comme le fut cette famille.

Le point faible de cette classe, car c’en est une, c’est le cul et l’on retrouve exactement les mêmes pratiques que celles qui ont commencé à émerger aux Etats Unis.

Nous sommes en plein , totalement dans la politique. La destruction des moeurs est une donnée politique. voila ce sur quoi il faut insister, pilonner. Le système survit de la destruction de ce qu’il y a d’humain en nous.

Les élites ont noué une alliance perverse, ils ont sciemment destructuré nos sociétés, détruit la famille, la nation, les valeurs, au profit de l’extension du Capital et de la Marchandise. On fait tenir la société par la consommation et la pseudo liberation du sexe, de la drogue, ..

N’est-ce pas le grand bailleur de fonds des socialistes bobos, Pierre Bergé qui a osé faire la comparaison entre louer son ventre et louer ses bras? C’est lui qui trace délibérément le lien entre la perversité et le travail. Ce n’est pas moi! Louer son ventre, louer son cul, salir, dominer, tout cela trace un fil conducteur qui va légitimer l’exploitation la plus sordide et qui explique le parcours infame des socialistes dans le monde.

Il y a encore un travail considérable à faire pour faire ressortir les liens organiques entre le no limit de la jouissance sexuelle et le no limit de leurs ambitions, le no limit de leur avidité, le no limit de leur cynisme, le no limit de leur mépris pour les autres, les « beaufs » comme ils les appellent, ce que j’ai très souvent entendu.

Ce qui est clair et n’a pas été assez remarqué c’est la proximité de tous ces gens avec DSK, c’est un club auquel if faut ajouter Moscovici bizarrement oublié.

J’ai le sentiment que le sujet n’est pas épuisé, je déplore presque mes limites dans l’interprétation du phénomène qu’il nous est donné d’observer.

Comment est-on passé du rêve de Mai 68 à la gauche caviar , à la jouissance trangressiste, à la trahison du peuple , à cette sorte de partouze du Siècle? Il y a une dimension enfant gâté , tout puissant , une sorte de névrose de groupe, j’ai pu l’observer directement.

Il y a aussi la certitude enivrante de l’impunité. Ils sont au-dessus de la morale aussi bien sexuelle que financière, c’est absolument vrai mais tout cela est lié au pognon qui coule à flots soit par les mécènes comme Pierre Bergé ou Lagardère soit par l’état et les institutions périphériques.

Il y a du travail pour mettre de l’ordre dans tout ce foutoir!

Nous sommes en possession de la clef qui permettrait de comprendre beaucoup, beaucoup de choses hélas la serrure n’est pas encore trouvée.

BRUNO BERTEZ

Catégories :REBLOG

Tagué:

2 réponses »

  1. Texte court, mais excellent et puissant! Hélàs! on constate notre impuissance vis à vis de cette déferlante, aidée par la complicité des médias.

    J'aime

  2. Bonjour Mr,
    Depuis plus de cinq siècles, des pseudos zélites sous l’idéologie matérialiste voulurent se prendre pour dieu ou satan, occultant progressivement toute intériorité, cette spiritualité innée qui permettait aux Hommes de garder les pieds sur terre ! Ce que le père de Camus aurait dit si joliment à son fils avec cette formule : Un Homme , ça s’empêche ! .. Alors que nous pataugeons avec des zélites perverties jusqu’à la moelle et au trognon qui se croient tout permis et qui ne sauraient tarder finir dans la fosse à purin des égouts de l’enfer !
     » Nous sommes en possession de la clef qui permettrait de comprendre beaucoup, beaucoup de choses hélas la serrure n’est pas encore trouvée.  »
    Eh bien, c »est Nietzsche, l’alchimiste psychologue et prophète caché, qui nous donne la clef, avec la redécouverte du principe de l’âme soeur éternelle !
    “ Il est difficile de savoir qui je suis : Attendons 100 ans : Peut-être y aura t’il
    d’ici là un connaisseur génial des âmes qui exhumera Monsieur F.N ? … Des
    oeuvres de cette nature ont de grandes ambitions, elles ont besoin de temps, Il
    faut d’abord que l’autorité de plusieurs siècles intervienne pour qu’on lise
    quelque chose correctement… “ Friedrich Nietzsche, correspondance Tome 5.
    Je m’apprête à envoyer à l’adresse du monde intellectuel et scientifique un manuscrit sur cette redécouverte d’inspiration nietzschéenne, permettez moi de vous le faire découvrir !
    PRÉSENTATION DE MON MANUSCRIT
    https://drive.google.com/file/d/1ElH_AV9IKQBWLTz124M0QALYfOu9dtTw/view?usp=sharing
    L’ODYSSÉE CHEVALERESQUE DU NAVIGATEUR DE L’APOCALYPSE
    CÉRÉBRALE ET DE LA RENAISSANCE DES ÂMES SOEURS ÉTERNELLES
    SOUS LE SOLEIL DE MINUIT DE NIETZSCHE/ZARATHOUSTRA
    https://drive.google.com/file/d/1N_ii0H0U3KiVSd2J2tGIe6zMaGVf79-L/view?usp=sharing

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s