REBLOG

Darmanin demande la dissolution de Génération Identitaire pour mieux dissoudre la France Par Karine Bechet-Golovko

Darmanin demande la dissolution de Génération Identitaire pour mieux dissoudre la France

En demandant la dissolution de Génération Identitaire, pour oser lutter contre l’immigration clandestine, le Gouvernement lance un message clair au peuple français : c’est sa dissolution qui est exigée, au nom du culte du multiculturalisme, qui n’est rien d’autre qu’une négation de la diversité, qu’un rejet de soi. La France prend ici définitivement un dangereux virage, dont elle ne pourra pas forcément sauver sa culture : en faisant le choix de la Ligue de Défense Noire Africaine, elle légitime la francophobie. Elle se renie.

Ce 13 février, Gérard Darmanin, ministre de l’Intérieur, a pris une grande décision : lancer la procédure de dissolution de l’association Génération identitaire. Il en a marre, Darmanin, il en a vraiment marre et les médias publics donnent le ton :

« Des paroles et surtout des actions qui ne passent plus. Le ministre de l’Intérieur, Gérard Darmanin, a annoncé samedi 13 février avoir enclenché une procédure de dissolution de Génération identitaire, après plusieurs opérations contre les migrants menées en France qui pourraient relever, selon le code de la sécurité intérieure (CSI), de « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence envers une personne ou un groupe de personnes en raison de leur origine ». »

Cette provocation est bien simple : se positionner aux frontières du pays et par sa présence empêcher les immigrés clandestins d’entrer dans le pays. Actions, qui ont eu lieu plusieurs fois et malgré une pression gouvernementale pour les faire condamner, la justice les a relaxés pour des opérations menées en 2018 dans les Alpes. Bref, puisqu’il n’y a pas eu de fondement juridique pour les condamner en justice, autant les fermer … pour des raisons idéologiques. Dans ce monde, on ne touche pas aux « migrants » (qui ont remplacé les « immigrés », vocable trop négatif), ces héros des temps modernes, dont la principale gloire est de fuir, de refuser de se battre pour son pays, d’utiliser des structures de transport financées par des ONG (les nouveaux passeurs) et de faire exploser par effet de masse la stabilité socio-économique des pays d’arrivée. Bref, ils sont très utiles dans le monde global. Et Darmanin et le Gouvernement français défendent corps et âmes (il doit bien en rester une …) ce monde global – contre la France.

Donc, dans la logique de ce Gouvernement néo-trotskyste, interpeller des immigrés clandestins et les remettre entre les mains des autorités de l’Etat, sans les maltraiter, est une provocation publique à la haine raciale. Raison pour laquelle, il a fallu saisir les sections spécialisées, ce que docilement le procureur de Saint-Godens a fait :

«J’ai saisi la division de lutte contre les crimes de haine de l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité, les génocides et les crimes de guerre (OCLCH) qui travaillera en co-saisine avec la brigade de recherche de gendarmerie de Saint-Gaudens», a ajouté Christophe Amunzateguy. La saisine de cet office spécialisé permettra de procéder à des auditions sur l’ensemble du territoire et de réaliser des «analyses plus poussées», selon le magistrat.

Car ces jeunes gens, beaucoup trop blancs, sont absolument infréquentables et leurs propos inadmissibles. A la différence manifestement de La Ligue de Défense Noire Africaine, qui traite la France de pays terroriste et s’indigne d’un contrôle d’identité de son porte-parole, qui a duré quelques dizaines de minutes …  Mais qui, eux, ne sont pas trop noirs. Puisque finalement, cette politique destructrice des portes ouvertes nous a conduit à ce paradigme social.

Sans remonter très loin sur leur page Twitter, on trouve également une comparaison de l’armée française avec Daesh ou l’état islamique. Mais strictement aucune action en justice, aucune réaction, rien. D’ailleurs, Twitter non plus, si prompt à fermer des comptes, ne touche pas à celui-ci …

Ces paroles ne peuvent être contestées, car les personnes qui les ont proférées sont noires ? C’est réellement un combat qui se mène, un combat pour ou contre notre civilisation. Ces mouvements veulent détruire l’histoire des pays occidentaux et l’assument :

Et cela va jusqu’au ridicule, quand une actrice noire doit incarner la reine Anne Boleyne dans une série britannique.
Mais évidemment, le danger vient de Génération Identitaire, association qualifiée par tous les médias d’extrême droite. La notion d’extrême, ici, dépend du point de référence : avec un Gouvernement néo-trotskyste et des médias à la botte, il devient facile d’être « extrême » à droite. En revanche, je me demande ce qu’il faut faire aujourd’hui pour être qualifié « d’extrême gauche » ? 

EN BANDE SON :

Catégories :REBLOG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s