1984

Mister Market and Doctor Conjoncture du Mercredi 9 Avril 2014 : Et Flash Boy? Un trou de plus dans la confiance! Par Bruno Bertez

Mister Market and Doctor Conjoncture du Mercredi 9 Avril 2014 : Et Flash Boy? Un trou de plus dans la confiance! Par Bruno Bertez

Nous disons souvent que ce n’est pas la cherté qui fait baisser les marchés. Non, car on trouve toujours de bonnes raisons de justifier un pas de plus; ce qui fait baisser les marchés, c’est la conjonction:

1) D’un marché vieux, fatigué, qui a épuisé les ressources de son momentum et des rotations

2) D’une situation technique fragile, qui évolue peu à peu vers la construction d’une formation, d’un processus de top

3) D’un élément déclencheur, sorte de déclic.

Si les marchés étaient encore des marchés, il y a longtemps que nous aurions pris le risque de diagnostiquer une formation de construction de top majeur: presque tous les éléments sont en effet réunis. Y compris les achats sur marges qui sont à des niveaux records.

Mais nous ne sommes plus dans des marchés, nous sommes dans des expériences, des Great Experiment. Et les promoteurs de cette expérience ne vont pas lâcher le morceau si facilement. Plutôt prendre de nouveaux risques, refaire un tour qu’abandonner. C’est dire que notre conviction est plutôt la poursuite, contre vents et marées du « coûte que coûte ».

Cela ne veut pas dire que la situation ne peut pas leur échapper, bien sûr que si, mais ce n’est que dans ce cas de situation, qui échappe à tous contrôles, que nous pouvons diagnostiquer une baisse forte. Et à ce stade, le plus raisonnable est de rester sur l’idée, que nous développons depuis quelque temps, de recherche d’un atterrissage en douceur, une stabilisation.

Vous vous souvenez, nous avons écrit qu’il ne fallait pas, pour la Great Experiment, que l’incertitude sur la valeur ou la solidité des assets puisse se réinstaller. Nous avons aussi à cette époque conseillé d’acheter « la vol », la volatilité.

Surveillez de près les déclarations des manipulateurs, il y a aura des indices de leur position face au risque de baisse, sous peu, ils ne peuvent rester indifférents.

La prise de conscience du fait que les marchés sont « rigged », biaisés, à la suite du livre de Lewis est un élément important. Cela joue dans le sens de la défiance, dans le sens de la perte de crédibilité des responsables de la mauvaise conduite des affaires.

A programmer explains how the stock market was « rigged »

Nous reviendrons peut-être sur ce fait, à savoir que les marchés sont « rigged », mais pour quelqu’un comme nous qui ne cesse, depuis le début des années 2000, de proclamer que les marchés sont faits à la main, il n’ y a rien de neuf.

Le plan, le grand plan, date de la dérégulation du début des années 80, lorsqu’il a été décidé de repousser les limites du crédit en étendant les possibilités d’enrichissement des banques, en favorisant leurs bénéfices et la constitution de fonds propres sur le dos des ménages, des institutions de prévoyance et ensuite des entreprises. Tout s’explique, tout se retrouve dans les travaux réalisés à cette époque.

Tout s’explique, sinon se justifie par ce choix: il faut que les banques soient riches pour pouvoir repousser les limites du crédit.

Permalien de l'image intégrée

Le droit de « scalper » les clients des marchés financiers est scandaleux, que ce soit par l’avantage de la vitesse, le HFT, ou par l’information. Il fut un temps où, sur les marchés, les commis de Bourse qui scalpaient, faisaient du front-running, anticipaient sur les ordres des clients, il fut un temps où ces commis étaient punis. Mais cela, c’était avant…

Voler les clients, les institutions de prévoyance, les entreprises, tout cela est un choix délibéré, cynique, mais qui se considère comme responsable, presque d’intérêt général, car fondé sur l’idée qu’il faut engraisser le secteur financier pour qu’il fasse tourner la machine économique. En quelque sorte, on volerait pour la bonne cause.

Les marché sont « rigged », biaisés, faits à la main systémiquement et non pas circonstanciellement, voilà le grand secret, un secret que le livre de Lewis va contribuer à mettre au grand jour.

Permalien de l'image intégrée

Ils sont « rigged » par le biais des taux d’intérêt et la politique monétaire. Les TBTF, les très grandes banques, couchent avec les Pouvoirs et les Banques Centrales, donc elles sont systémiquement initiées. Elles fixent, en concertation, la politique qui leur sera favorable, elles anticipent les inflexions. C’est ainsi que s’analysent les rencontres, dîners, concertations, consultations, les guidances, la fameuse transparence. Le système est conçu comme devant être dissymétrique. Opaque pour les uns, vous, et transparent pour les autres, eux.

Et puis, il y a les corrélations, c’est à dire les relations mathématiques que l’on construit et implante entre les variables. Ces corrélations sont construites et manipulées et entretenues, faites à la main. Il n’y a que les imbéciles pour croire qu’elles tombent du ciel, elles sont instaurées et entretenues, c’est un autre grand secret. Le biais, le « rigging », se fait subrepticement, insidieusement, à ce niveau. Il s’agit de créer des réflexes de Pavlov, pour ensuite les exploiter par des modèles. Voilà ce que l’on vous cache. C’est Bernanke qui a initié les recherches en ce sens.

Comme le dit le patron de Goldman Sachs, nous faisons l’œuvre de Dieu; c’est vrai, ils créent des comportements, des pattern de transactions et réactions. Pas étonnant que les GS, les JP Morgan, ne perdent jamais dans leurs proprietary trading!

Ah, si on pouvait mesurer ce que l’on appelle « la confiance ». son évolution serait le meilleur indicateur boursier pour opérer. Mais, ne nous y trompons pas, la taupe de la défiance, du doute, peu à peu, creuse, sous la terre, des apparences convenues.

BRUNO BERTEZ Le Mercredi 9 Avril 2014

illustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON: 

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

SUR LE FRONT: REVUE DE PRESSE ( Source et Remerciements à Maître Confucius)

COLLAPSE UPDATE

FRANCE:..3 économistes proposent le smic variable selon l’âge et la région (identique au mini smic de 500 € du fait de la convergence progressive au niveau régional puis national puis européen puis transaltantique)

http://www.lemonde.fr/emploi/article/2014/04/05/en-france-le-debat-sur-le-niveau-du-salaire-minimum-est-relance_4396337_1698637.html  

FRANCE:…économiser 17 milliards sur l’Etat, 23 sur la Sécu, 10 sur les collectivités 

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20140407trib000823990/economies-17-milliards-d-euros-pour-l-etat-23-pour-la-secu-et-10-pour-les-collectivites.html

http://www.lesechos.fr/journal20140407/lec1_france/0203423099663-les-pistes-du-gouvernem-ent-pour-trouver-les-50-milliards-d-economies-662572.php

http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/04/07/etat-secu-collectivites-les-pistes-du-plan-d-economies-de-50-milliards-d-euros_4396701_823448.html

FRANCE:…supprimer l’écotaxe serait trop cher…mini smic

http://www.sudouest.fr/2014/04/05/une-annulation-de-la-taxe-poids-lourds-couterait-un-bras-au-pays-1516181-4778.php

http://www.lecontrarien.com/attaque-en-regle-contre-le-smic-trop-cher-07-04-2014-edito

FRANCE:. Greffiers en grève. Valse des conseillers au ministère de la justice

http://www.lepoint.fr/societe/les-greffiers-demandent-justice-05-04-2014-1809385_23.php

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/04/04/01016-20140404ARTFIG00031-valse-de-conseillers-au-ministere-de-la-justice.php

PORTUGAL:…investisseurs qui rient, population qui pleurent

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/portugal-les-investisseurs-enthousiastes-la-population-moins-06-04-2014-3745381.php

ROYAUME-UNI:…retour de la faim

http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/04/05/en-grande-bretagne-les-associations-s-inquietent-du-retour-de-la-faim_4396317_3214.html

GRECE:…nouvelle cure d’austérité pour les retraités (baisse des pensions, report de l’âge de départ au-delà de 65 ans..)

http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20140406trib000823807/nouvelle-dose-d-austerite-en-vue-pour-les-retraites-grecs.html

http://www.lecontrarien.com/la-voie-du-redressement-de-la-grece-etait-la-bonne-selon-schauble-07-04-2014-allemagne

ESPAGNE:… Vidéo des manifestations violentes du 22 mars

http://droite.tv/quasi-guerre-civile-en-espagne-des-images-que-les-medias-francais-ne-vous-montreront-pas/

SUISSE:…bas salaires poussent à l’aide sociale…

http://www.rts.ch/info/suisse/5747942-les-bas-salaires-poussent-les-travailleurs-europeens-a-l-aide-sociale.html

UKRAINE:…perspectives sombres

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140405trib000823772/recession-dette-les-sombres-perspectives-economiques-de-l-ukraine.html

USA:…récession pour tous

http://theeconomiccollapseblog.com/archives/this-is-what-employment-in-america-really-looks-like

USA:…ex-PDG d’ABN AMRO, sa femme, sa fille retrouvés morts….Wall Mart dépendant des coupons alimentaires

http://www.zerohedge.com/news/2014-04-05/abn-amro-ex-ceo-found-dead

http://www.zerohedge.com/news/2014-04-05/all-presidents-bankers-hidden-alliances-drive-american-power

http://www.infowars.com/another-banker-found-dead/

http://blogs.marketwatch.com/behindthestorefront/2014/03/24/wal-mart-makes-official-its-reliance-on-food-stamp-recipients-for-profits/

ARGENTINE:…état d’urgence…certains se font justice eux-mêmes

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/04/05/l-etat-d-urgence-securitaire-decrete-a-buenos-aires-apres-une-vague-de-violences_4396500_3222.html

http://blogs.lexpress.fr/chica-de-paris/2014/04/05/en-argentine-certains-se-font-justice-eux-memes/

CHINE:…paiement du pétrole en yuan = chute du dollar = the global currency reset = monnaie mondiale digitale

http://www.maxkeiser.com/tag/dollar-collapse/

http://www.youtube.com/watch?v=CVsGzIYmquc

http://srsroccoreport.com/silver-ealge-sale-hit-new-record-in-march-large-friday-comex-silver-withdrawal/silver-ealge-sale-hit-new-record-in-march-large-friday-comex-silver-withdrawal/

http://dailywealth.com/2710/three-charts-that-show-economic-improvement-in-the-us

http://www.imf.org/External/Pubs/FT/GFSR/2014/01/index.htm

http://www.fool.com/investing/general/2014/03/13/why-china-manipulates-the-yuan.aspx

http://moneymorning.com/2014/04/01/clock-ticking-massive-currency-shift/

http://www.prisonplanet.com/ron-paul-wake-up-the-bank-is-empty-full-interview.html

http://www.bloomberg.com/news/2014-04-05/imf-s-lagarde-says-u-s-job-numbers-not-at-potential-.html

http://www.theguardian.com/commentisfree/2014/apr/03/imf-failing-reform-it

http://www.telegraph.co.uk/finance/economics/10747083/IMF-upgrade-of-UK-growth-a-vindication-for-Osborne.html

http://www.reuters.com/article/2014/04/04/us-mexico-economy-imf-idUSBREA331NQ20140404

http://www.investing.com/analysis/currency-outlook:-dollar-bloc-strength-versus-euro-weakness-208662

http://dealbook.nytimes.com/2014/04/01/essay-the-real-competition-to-virtual-currency/?_php=true&_type=blogs&_r=0

http://techcrunch.com/2014/04/04/ebay-now-allows-virtual-currency-sales/

http://www.theonion.com/articles/us-currency-finally-achieves-universal-suffrage,35702/

http://budapesttimes.hu/2014/04/06/campaigning-parties-blind-to-foreign-currency-loan-holders/

CHINE:… Chute des ventes de logements

http://www.lecontrarien.com/beijing-les-ventes-de-logements-doccasion-chutent-en-mars-a-leur-plus-bas-niveau-en-six-ans-07-04-2014-chine

12 replies »

  1. D’après un sondage TNS Sofres-Sopra pour RTL et Le Nouvel Observateur, les listes du Front national (24%) talonneraient celles de l’UMP (25%), largement devant celles du Parti socialiste et du PRG (19%)….

    Et il reste encore six semaines de campagne. Au FN, on rêve d’arriver en tête.

    Suivraient ensuite à distance raisonnable, les listes UDI-MoDem (9%), orphelines de leur chef de file Jean-Louis Borloo, qui a mis fin à ses mandats politiques pour des raisons de santé et celles d’Europe Écologie-les-Verts (9%).

    Le Front de gauche suit, deux points derrière (7%).

    L’étude indique également que les électeurs comptent profiter massivement (71%) de cette échéance électorale pour manifester leur mécontentement au gouvernement… Comme aux municipales.

    Ils sont également une majorité à considérer que l’Europe aggrave les effets de la crise économique (59%) plus qu’elle ne protège le pays (24%).

    http://www.latribune.fr/blogs/la-tribune-des-europeennes/20140409trib000824450/europeennes-selon-un-sondage-le-front-national-talonne-l-ump.html

    J'aime

  2. Oui, le FN sera en tête aux européennes… mais uniquement si les français ne se laissent pas berner par les médias qui ne vont qu’essayer jusqu’aux européennes, de nous convaincre d’une reprise économique européenne ou du moins d’une amélioration venue du chapeau.

    Attendons nous à ce qu’ils mettent le paquet jusqu’aux élections européennes.

    J'aime

  3. Mercredi 9 avril 2014 :

    Chypre, Grèce, Irlande, Italie, Espagne, Portugal et Slovénie : les banques de ces sept pays ont dans leurs livres 800 milliards de dollars d’actifs pourris, soit 580 milliards d’euros d’actifs pourris.

    Ces sept pays sont en faillite.

    Les banques de ces sept pays sont en faillite.

    La question est donc : « En zone euro, QUAND va éclater la prochaine crise bancaire ? »

    Lisez cet article :

    Zone euro : le FMI inquiet du « fardeau » des créances douteuses.

    Le Fonds monétaire international (FMI) a mis en garde mercredi contre le « fardeau » grandissant des créances douteuses dans la zone euro à l’heure où le secteur financier européen est soumis à un examen de santé.

    « Les banques dans les pays en difficulté de la zone euro restent plombées par un stock important et grandissant de créances douteuses, résultant du poids de la dette au sein des entreprises et du ralentissement économique », écrit le Fonds dans son rapport sur la stabilité financière mondiale.

    Ce stock a doublé depuis 2009 et s’élève aujourd’hui à « plus de 800 milliards de dollars » sur l’ensemble de la zone euro, affirme le Fonds, qui se penche plus particulièrement sur les pays européens en difficulté financière (Chypre, Grèce, Irlande, Italie, Espagne, Portugal et Slovénie).

    http://www.romandie.com/news/Zone-euro-le-FMI-inquiet-du-fardeau-des-creances-douteuses/466552.rom

    J'aime

  4. En tout cas s’il y a bien une élection où les français peuvent se lâcher et montrer leurs désaccords avec la politique mené par nos élites autoproclamés ce sont bien les Européennes alors à fond le populisme puisqu’à ça leurs donnent envie de vomir rien qu’en entendant se non, faites vous plaisir, rien que pour voir leurs tronches à 20 heures le soir des élections je pense que ça vaudra le coup d’œil !…..nous le peuple c’est bien connu on se contente de peu de chose sur ce bas monde….

    J'aime

  5. Bernard Maris vient de comprendre.

    L’économiste Bernard Maris vient de publier une chronique explosive dans l’hebdomadaire Charlie Hebdo, mercredi 9 avril 2014, page 6 :

    « Je vire ma cuti.

    J’ai voté oui à Maastricht, oui au traité constitutionnel. Aujourd’hui, je pense qu’il faut quitter la zone euro. »

    Lisez la suite à la page 6 de Charlie Hebdo.

    Bernard Maris dans Wikipedia :

    Diplômé de Sciences Po Toulouse en 1968, Bernard Maris obtient ensuite un doctorat en sciences économiques à l’université Toulouse-I en 1975 avec la thèse intitulée « La distribution personnelle des revenus : une approche théorique dans le cadre de la croissance équilibrée », préparée sous la direction de Jean Vincens.

    Maître-assistant (puis maître de conférences à partir de 1984) à l’université Toulouse-I, il devient professeur des universités par concours d’agrégation (science économique générale) en septembre 1994 à l’Institut d’études politiques de Toulouse.

    Il est actuellement professeur des universités à l’Institut d’études européennes de l’université Paris-VIII.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Maris

    J'aime

    • Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir! Comme quoi avec le progrès des connaissances et la circulation des idées un cas n’est jamais désespéré.

      Cela dit, je dois avouer que j’apprécie Bernard Maris, il a été l’un des premiers à nous emboiter le pas sur le refus du Pacte de Responsabilité. Dans l’article publié dans Charlie hebdo à cette époque, il a fait, comme nous l’avons fait, et a repris ce Pacte par son symétrique obligé, c’est à dire la baisse du pouvoir d’achat des ménages. Il a bien montré que le Pacte, c’était soit une baisse de pouvoir d’achat des ménages, soit une forte réduction des dépenses de transfert.
      Ses analyses globales sont, elles aussi, excellentes. La situation actuelle est une situation de tentative de surexploitation au profit de la finance et des ploutocrates.

      Espérons que les idées de Maris, tout comme celles de Sapir, de Jean Jacques Rosa, par exemple, vont faire leur chemin, tout le monde peut contribuer à diffuser les analyses et prise de position anti-euro. Mieux, plaider pour la sortie de l’Europe telle que les « saigneurs » la conçoivent, car c’est une Europe de l’asservissement avec dilution de plus en plus extrême de la démocratie.

      Si Marine fait 24, Melenchon 9, cela fait 33, c’est considérable. Et il faut encore ratisser par les gens comme Dupont-Aignan ou Asselineau, ou forcer des eurosceptiques comme les amis de Chevènement à se dévoiler en tant que tels et à cesser d’apporter leurs soutiens à leurs ennemis.
      Comme nous l’avons dit:
      « Pas d’ennemis dans le camp eurosceptique ».

      Il faut introduire, après la scélérate discipline républicaine de l’UMPSCFDTMEDEFCGPF, la discipline eurosceptique.

      J'aime

  6. La forme et l’esprit de la démocratie

    L’une des armes contre ces gens, les « saigneurs » et leurs amis kleptos c’est l’humour est la dérision.

    Hollande vient de tourner une page sur un siècle et 10 ans de socialisme à la francaise, il vient de briser la synthèse qui a permis au PS de tromper son monde depuis les années, 1920, il vient de fracasser sa gauche en remaniant et quel est son bénéfice? Une hausse de trois points, à 20% de sa popularité!

    Comme dans la pub du Mont Blanc, ses conseillers publicitaires devraient lui faire dire : « on devrait manger du Mont Blanc plus souvent », ce qui , transposé donnerait: « on devrait remanier plus souvent ».

    Hélas , ces mêmes publicitaires ont oublié de lui dire que lorsqu’au même moment on donne à voir le règne des copains et des coquins en nommant l’inénarrable Jouyet à L’Elysée, on reperd le bénéfice du sursaut: Et que dire de la récompense de la nullité et de l’échec de Harlem Désir?

    Le problème de la démocratie, ce n’est plus le vote, le choix du camp ou des hommes, c’est la réponse à la question suivante: que faire quAnd un pouvoir abuse de la forme de la démocratie pour en détourner l’esprit? Que faire quand les pouvoirs deviennent cyniques? Que faire quand tout le monde adopte le cynisme du Machiavel aux petits pieds, Mitterrand et dit, un sourire aux lèvres: « ils ne sont pas contents? Oui! Et après? »

    Nous vous recommandons, derrière les paroles trompeuses de la « démocratie », d’essayer d’écouter la petite musique de la vérité. Prêtez l’oreille.

    J'aime

  7. Comme symbole le livre de Lewis révéle un malaise grandissant face à une aggravation du délire schyzophrénique de nos élites .
    Le risque qu’ils prennent dans la fiction mathématique est encore plus grand et nous rapproche du moment fatal où les écheances du capital fictif vont déborder , celui du capital réél .
    Le pole le plus avancé , celui de la city entouré de sa nébuleuse de paradis fiscaux se fritte
    à celui , disont de Chicago (mais aussi de Genéve ou de Zug ) , non seulement les vrais traders , ceux qui font le négoce du réel est enfoncé , mais aussi , celui des traders-papiers .
    La city où régne la vraie Omerta a cependant été sauvée par environ deux fois plus d’engagements étatiques qu’aux US !

    L’argent de la drogue et des traffics humains , des trafics politiques et des marchands d’armes est pourtant quoique énorme , moins élevé en cash flow ( 2 à 3 fois moins) que
    celui de l économie réelle . Et méme si celui du traffic écologique et sanitaire est trés prometteur il est encore loin de pouvoir établir l’équilibre .

    C’est à mon avis plutot dans cette course effrénée de la grande délinquance derriére , le monde ‘ honnéte’ qu’il faut chercher le curseur . Achille rattrape t-il la tortue ?

    J'aime

  8. Incroyable mais vrai! NKM se moque d’Harlem Désir.

    NKM, dit la mauvaise presse, ne mâche pas ses mots à l’égard d’Harlem Désir et de sa nomination/récompense. Elle lance « Harlem Désir a échoué ». Se rend-elle compte de son ridicule, elle qui a échoué à prendre la mairie de Paris face à une adversaire falote. Elle qui a été incapable de surfer sur la vague de rejet de l’ex-majorité de gauche, alors que même un chien avec un chapeau aurait gagné. Elle qui a mené une campagne bobo incohérente, ni à droite, ni au milieu mais totalement à côté. On s’est pris à regretter Rachida Dati.
    Comment pouvait-on être autant à côté de tous les sujets? Incapable de politiser et polariser le débat et en même temps incapable de sentir ce que voulaient les parisiens. Ni politique, ni gestionnaire: Le seul qui ait frappé un coup dans la campagne d’affichage est un outsider aventurier Miguet!

    On en revient aussi bien avec Désir qu’avec NKM, au problème de base, la sélection, ou plutôt l’anti sélection des élites. La France ne sait pas sélectionner ses élites. Ses « élites » se choisissent une écurie qu’ils croient susceptible de gagner et ils font les larbins, ils cirent les pompes, jusqu’à ce que le patron de l’écurie décide de les récompenser. Voilà le système français. Tout repose sur la capacité à se choisir la bonne écurie.

    J'aime

  9. Une citation de Malraux.

    Un demi-siècle, déjà:  » Qu’il s’agisse de faire acheter le savon, ou d’obtenir le bulletin de vote, il n’est pas une technique psychologique qui ne soit à base du mépris de l’acheteur ou du votant. Sinon, elle serait inutile ».

    et celle-ci , qui vient à l’esprit quand on écoute un discours d’investiture:

    « Il est à la portée de n’importe quel imbécile de parler pour ne rien dire, puisque c’est ainsi qu’il exprime toute sa pensée. »

    Nous n’avons pas commenté la prestation de Valls. Nous avons en effet dit l’essentiel quand nous avons affirmé que c’était la fin de la fameuse synthèse et expliqué que c’était le ralliement à la deuxième gauche de Rocard et de DSK, c’est à dire le Bade Godesberg à la française imposé par les Allemands. Ils ne se contentent pas vouloir régenter l’économie et la monnaie, ils veulent dicter les mutations politiques.

    Mais l’étonnant n’est pas là, car l’Allemand fait son travail d’Allemand, il reste conforme à ce qu’il est, il exerce son hegemon européen, non l’étonnant n’est pas là, il est dans la lâcheté des socialistes: ils n’ont pas relevé la tête, ceux qui s’étaient levés se sont vite couchés, pire, mis à genoux. On allait voir ce que l’on allait voir! C’est à dire rien, à la niche.
    Chevènement s’est immortalisé par sa phrase : « Un ministre ca ferme sa gueule ou çà démissionne ». Nous, nous aurions aimé à la fois qu’ils se taisent et qu’ils partent, car comme dit Molière, un sot qui ne dit mot, ne se distingue pas d’un savant qui se tait. Autant pour eux qu’ils conservent le bénéfice du doute.

    La politique, devenue un métier, ou plutôt une profession, n’est plus ce qu’elle était et elle n’a jamais été ce qu’elle aurait dû être. De désillusion en désillusion, les Français tombent de plus en plus bas, de Guy Mollet à Rocard! En passant en 1984 par Fabius. C’est là où l’on voit que le changement n’est pas le progrès. Valls, c’est Guy Mollet, revu et corrigé par les publicitaires et magiciens de la Com.

    Il fallait montrer que l’on en a, que l’on a de l’autorité, que l’on veut avoir des résultats, que tout le monde doit rester dans le rang etc etc. Ce n’est pas un hasard si c’est un ministre de l’intérieur, le premier flic de France, qui a été choisi, car ce que Hollande, l’indécis, le mou, voulait, c’est quelqu’un qui compense, qui montre de la résolution, de la fermeté. C’est ce qu’ont construit les Maîtres de Com et magiciens de l’image, un artifact qui répond aux demandes que l’on croit exprimées dans les enquêtes et les panels.
    Valls est un pur produit de marketing, une construction, voilà ce qu’il faut comprendre. Mais les Français ne cherchent pas à comprendre et c’est là, la grande erreur de ceux qui veulent leur expliquer quoi que ce soit. Les Français en sont à un tel stade de dégout de la politique, que soit, ils se piquent de tout comprendre sans rien savoir, soit ils tirent vanité de leur imbécilité et de leur ignorance.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s