Art de la guerre monétaire et économique

Humeur de Loup du Jeudi 15 Mai 2014: L’euro est une arme contre les peuples! Par Bruno Bertez

Humeur de Loup du Jeudi 15 Mai 2014: L’euro est une arme contre les peuples! Par Bruno Bertez

Permalien de l'image intégrée

Rosa et Lafay sont des gentils garçons. Ils ont de bonnes compétences intellectuelles.

Ils nous démontrent ce que chacun sait, y compris les défenseurs de l’euro: Que celui-ci a des aspects très négatifs. Ils nous disent que c’est mauvais pour les peuples. Ils pourraient ajouter comme ils le font quelque fois, que maintenir l’euro à tout prix, cela fait régresser la démocratie. Ils nous disent que des schémas existent, schémas qui permettent de limiter les conséquences négatives d’une cassure de cette monnaie unique.

Oui! Et alors!

Tout cela est su, dit, redit, constaté et ne produit aucun effet. Aucune réaction.
Conclusion: c’est un travail intellectuel sans intérêt.

-Il faudrait expliquer pourquoi malgré toutes ces évidences, on s’entête, on continue!

Là, cela commencerait à devenir intéressant. il faudrait faire comprendre que les souffrance imposées par le maintien de l’euro sont un dommage collatéral, un coût imposé pour autre chose, une autre raison, un autre objectif. L’euro s’inscrit dans un dispositif plus vaste qu’il faut éclairer sinon dénoncer.

-Il faudrait montrer quelles couches sociales sont gagnantes et expliquer en quoi et comment?

-Il faudrait montrer l’articulation du lien entre le maintien d’une monnaie asphyxiante et absurde et un projet politique ou géopolitique au service d’une minorité ou d’une hégémonie.

-Il faudrait montrer que cette monnaie unique n’est pas pour le bien commun ou dans l’intérêt général, mais qu’elle sert des objectifs spécifiques pour des catégories spécifiques.

-Il faudrait indiquer les points faibles des forces ennemies qui imposent l’euro, comment les attaquer, comment les diviser, les séparer de leurs alliés.

Bref il faudrait cesser de croire à la magie et aux incantations et faire œuvre utile, concrète, quasi militaire ou mieux Léniniste. Sortir du carcan de l’euro est un combat, un affrontement. Si l’euro existe et si on le maintient en vie envers et contre tout, c’est que l’euro est une pièce maitresse dans un dispositif . Et c’est ce dispositif qu’il faut démasquer et combattre.

Permalien de l'image intégréePermalien de l'image intégrée

BRUNO BERTEZ Le Jeudi 15 Mai 2014

illustrations et mise en page by THE WOLF

EN BANDE SON:

NI PUB, NI SPONSOR, NI SUBVENTION, SEULEMENT VOUS ET NOUS….SOUTENEZ CE BLOG FAITES UN DON

SUR LE FRONT: REVUE DE PRESSE ( Source et Remerciements à Maître Confucius)

COLLAPSE UPDATE:  

FRANCE:…cadeaux aux patrons et banques…victoire de la finance…Français, favorables à la suppression des départements (si on leur demandait sur la suppression des budgets correspondants?)….hausse des frais universitaires

http://blogs.mediapart.fr/edition/lagora-des-caisses-d-epargne-des-banques-populaires-et-de-natixis/article/070514/apres-30-milliards-deuros-de-cadea

http://www.atlantico.fr/decryptage/finance-moins-que-jamais-maitrisee-shadow-banking-est-en-train-imposer-comme-mode-financement-privilegie-pays-emergents-francois-1069915.html

http://www.lesechos.fr/opinions/analyses/0203481241032-la-finance-s-emballe-alors-que-rien-n-est-regle-670041.php

Le film sur DSK, interdit en France sortira sur internet

http://www.boursorama.com/actualites/welcome-to-new-york-sur-internet-et-pas-en-salles-experimentation-ou-revolution-dbbbc4f5033a167d62c1c853c25d1086

http://www.lexpress.fr/culture/cinema/film-sur-dsk-en-france-on-n-arrive-pas-a-parler-de-notre-histoire-presente_1537290.html

Nicolas Doze:… »c’est plus intéressant de dire qu’on va baisser les impôts plutôt que de dire qu’on va s’enrichir en baissant les salaires »

http://www.dailymotion.com/video/x1u8g23_nicolas-doze-baisses-d-impots-pour-les-menages-modestes-c-est-beaucoup-plus-vertueux-12-05_news

FRANCE:. Sortir de l’euro…Bouygues Telecom supprime 2000 postes…

 http://www.polemia.com/sortir-de-leuroet-le-plus-vite-possible-12/

http://www.polemia.com/sortir-de-leuroet-le-plus-vite-possible-22/

http://www.atlantico.fr/pepites/bouygues-telecom-va-supprimer-entre-1500-et-2000-postes-selon-syndicats-1070562.html

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0203490562088-bouyguestelecom-pourrait-supprimer-pres-d-un-quart-de-ses-effectifs-670166.php

http://www.challenges.fr/emploi/20140512.CHA3617/bouygues-telecom-pourrait-supprimer-23-de-ses-effectifs.html

LUXEMBOURG:. Baisse de la demande d’acier selon ArcelorMittal (= pas de reprise)

http://www.zonebourse.com/ARCELORMITTAL-6333/actualite/ArcelorMittal–reduit-sa-prevision-de-la-demande-dacier-18409560/

GRECE:..taux d’endettement public de 177% sans perspective de remboursement

http://leblogalupus.com/2014/05/11/grece-les-calculs-restent-inflexibles-par-andreas-hofert/

UKRAINE:…400 mercenaires us?

http://rt.com/news/158212-academi-blackwater-ukraine-military/

La cocaïne est si répandu en Angleterre qu’on retrouve des traces dans l’eau potable

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2625659/Cocaine-use-Britain-widespread-DRINKING-WATER.html 

USA:…réforme des prêts immobiliers mais selon les stress test, Fannie & Freddy auraient besoin du sauvetage de l’Etat pour le même montant avec juste une hypothèse d’une chute de 25% du prix des maisons

http://www.liberation.fr/economie/2014/05/11/usa-le-reve-americain-au-centre-d-une-reforme-des-prets-immobiliers_1014922

30 replies »

  1. Dans l’Organisation des Nations Unies, 197 nations sont représentées.

    Quand nous regardons ces 197 nations, que voyons-nous ?

    – Nous voyons 28 nations qui ont construit une union : l’Union Européenne.

    – Mais sur tous les autres continents, nous voyons 169 nations qui gardent précieusement le contrôle de leurs lois nationales, 169 nations qui gardent précieusement le contrôle de leurs frontières nationales, 169 nations qui gardent précieusement le contrôle de leur monnaie nationale, etc, etc.

    Bref : nous voyons 169 nations qui sont souverainistes.

    Partout ailleurs, sur tous les autres continents, 169 nations sont souverainistes.

    En Europe, nous sommes l’exception : il n’y a que nous, en Europe, qui ne sommes pas souverainistes.

    Les européistes sont comme les 28 neuneus qui sont montés dans un bus, et leur bus s’est engagé à contre-sens sur l’autoroute !

    A l’intérieur du bus « Union Européenne », les 28 neuneus n’arrêtent pas de rigoler. Les 28 neuneus disent en rigolant : « Regardez tous ces idiots : ils se sont tous engagés à contre-sens sur l’autoroute ! »

    Les 28 neuneus ne devraient pas autant rigoler.

    Nous savons comment finissent les véhicules qui s’engagent à contre-sens sur l’autoroute.

    J'aime

  2. Bonjour M Bertez,
    Beaucoup de choses sont à retenir dans votre article et je m’arrêterai sur 4.

    1/
    « Et c’est ce dispositif qu’il faut démasquer et combattre. »
    J’ai dis à mon fils la semaine dernière, il râlait après ses devoirs que « la connaissance c’est pas seulement apprendre, c’est aussi de comprendre ».
    Comment voulez vous que les gens puisse combattre s’ils refusent de comprendre par eux même ?
    Toute la subtilité du problème et la raison de vivre du « dispositif » auquel vous faites allusion est de brouiller en permanence les pistes du raisonnement par des iniquités connues..
    Jje sais que ce n’est pas une référence mais je prends l’exemple de « Rance2″ avec David Pujadas et Lenglet, dans l’émission de propagande « Des Paroles et (pas) des Actes ».
    Ils vous tiennent un discours partisan sur l’€uro comme 2 vieilles grenouilles de bénitier mais le paradoxe, c’est que 2 jours plus tard, ce Lenglet chez Delahousse explique que sortir de l’€uro serait peut être bon, mais attention les copains, juste pour la Grèce hein !
    La raison à la question c’est pourquoi la Grèce et pas nous ?
    Combien de gens vont instantanément porter cette réflexion entre ceux qu’ils ont pu entendre 2 jours avant et l’annonce subliminale qui vient leur lécher les tympans ?
    Une infime minorité.
    Pourquoi ?
    Parce qu’en premier lieu ont leur bourre le crane avec la crise, le chômage, les impôts, les taxes, les futures contributions etc …ont leur fait peur, on les préoccupe de leur futur comme seul projet.
    Et qu’est ce que fait le troupeau……?
    Il avale la pilule par peur des conséquences des promesses incantées qui lui sont faites, si il ne s’y résout pas. http://www.piecesetmaindoeuvre.com/IMG/pdf/Acceptabilite_Z.pdf
    Alors pour combattre il faudra d’abord comprendre et honnêtement y a encore du boulot pour faire tomber le dispositif, d’autant qu’il possède une multitude de cordes à son arc.

    2/
    Les départements.
    Quelle foutage de gueule !
    Une esbrouffe politique qui laisse croire que l’état lutte contre la dépense, alors que d’une part ça changera rien, on l’a vu avec la fusion de »Paul L’emploi et Assez dic »
    Et que d’autre part ça va encore coûter un bras car il faudra refaire tout les documents, changer les statuts d’associations sous giron départemental, les contrats des fonctionnaires etc.. et comme d’habitude on dira aux gens « mais c’est normal c’est le coût de la transition, ne vous inquiétez pas  » et les gens de faire « Aaaahhhh d’accord ! »
    C’est pas parce que l’étiquette département ne se verra plus que les branleurs vont disparaître.
    Les gens se font prendre ouvertement pour des cons et ils aiment….

    D’ailleurs à propos de cons.

    3/
    Conchita de mes deux démontre toute la splendeur et la grandeur de la connerie Humaine.
    La décadence occidentale a franchi un pas de plus.
    Semble t »il, dans la normalité suffisante qui répond au besoin du dispositif.
    Babylone Bruxelles UERSS peut dormir tranquille.

    4/
    Les mercenaires US, ben ils font partie du « dispositif ».
    Ils répondent aux ordres ce ceux qu’il faudrait combattre en fait,
    Ceux qui sont entrain de créer une ligne « Maginot » pour séparer un bloc qu’ils vampirisent d’un autre bloc, dont on pourrait supposer, qu’il soit le seul à pouvoir tenir tête et celui libérateur face à ….http://tracesofreality.com/wp-content/uploads/2012/12/gameofdrones-ft.jpg

    En attendant portez vous bien. ;-)

    J'aime

  3. l ‘ UE est devenu un protectorat US , l ‘allemagne depuis 1945 , la france en creant l ‘euro et donnant la gestion à l ‘allemagne s’est tirée une balle dans les pieds , elle est sous protectorat US doneravant , l ‘euro est une monnaie de protectorat US version OTAN en monnaie , la BCE est une filiale soupape de la finance et economie US , l ‘UE est devenue une vassale docile des USA , la preuve l ‘elargissement abominable vers l ‘est avec l ‘entrée de la slovenie et la georgie . qui utiliseront une monnaie OTAN de 1, 40 pour un $ US , abominable mais vrai .

    J'aime

    • Même constat que vous Nervall : on s’est livrés pieds et poings liés aux US dans le mode conquête furtive , sans massacre (pour l’instant) . Nous ne nous sommes pas mieux conduits que certains indiens d’Amérique ou autres dictateurs africains qui ont vendu leurs terres et leur peuples pour des breloques et colifichets. Nous avons été trahis par nos élites .

      J'aime

  4. Il faut aussi démystifier la monnaie, qui ne représente qu’un simple instrument de pouvoir, et les pouvoirs, qui ont d’autres chats à fouetter que le bien-être du commun des mortels.

    Les pouvoirs n’ont absolument rien à voir avec du politique, et ce, depuis toujours ! Le jeu US depuis l’après-guerre, c’est gagnant, gagnant. Et si, par malheur, les US perdent 1, tu perds 2 voir plus…! Il n’y a pas un front, il y en a des milliers.

    Même les banques et les banksters ne sont qu’une composante des pouvoirs, qui n’ont ni frontières, ni patries et n’ont de comptent à rendre autres que d’imposer leur emprise.

    Les pouvoirs agissent toujours dans l’ombre. Qu’ils soient mafieux, religieux, sectaires, multinationales, Banque Centrale,…, c’est par derrière qu’ils attaquent pour garder l’effet de surprise du coup d’avance, et ils ne font qu’utiliser les travers de l’humain pour imposer leurs intérêts.

    Les politiques, mêmes présidents, sont devenus de vulguères marionnettes qui se baladent en scooter pour aller chercher du réconfort. Aucune autre ambition que se maintenir en place le plus longtemps possible.

    La démocratie est aussi qu’un instrument, l’ultime excuse pour soumettre le bon peuple à la république, qui elle, fabrique un flot continu de lois qui enfonce uniquement les victimes. Quant aux parlements, 90% des discussions ne sont que diversions.

    Mais n’oublions jamais, que c’est la société civile qui impose le rythme de sa déchéance ou de son évolution.

    L’EU n’est qu’une formulation pour contenir des cultures si différentes que jamais elles ne pourront se comprendre. Il fallait un dénominateur commun, c’est l’€.

    Fédérer, c’est le mot qu’ils ont tous en sachant pertinemment que cela est impossible. D’ailleurs, il faudrait leur demander leur signification de ce mot fédération et en quoi cela changerait le devenir d’une monnaie.

    Il a des rêves qui coûtent très cher et qui se terminent en cauchemar. L’€ en est un, car une monnaie ne sera jamais suffisamment puissante pour accorder des intérêts culturels. La culture n’a jamais était une marchandise, sauf dans la tête de ceux qui n’ont pas de passé historique.

    De plus, le rapport avec la monnaie est complètement différent si vous êtes germanique, latin, anglo, gréco, italiano,…

    Sommes-nous unis par le travail ? Demander aux chômeurs, ce plus grand parti jamais représenté, et pour cause, ils ne sont qu’un ajustement parmi tant d’autres…

    Les plus radicaux sont bien ceux qui imposent le contresens de l’€ pour satisfaire leur manque d’imagination et leur vue étroite dans une construction européenne confisquée. Et pourtant, c’est de notre histoire, de nos vies, qu’il s’agit. Surtout ne jamais confondre Valeurs, Monnaies, Pouvoirs…

    J'aime

    • Les banqueirs n’ont pas d’autre pouvoir que ceux que leurs accordent les états. Le ^pouvoir c’est l’armée et en aucun cas les banques. Et l’armée est sous le controle des états et non des banquiers.
      Les banquiers ne survivent que si il sont d’accord avec les projet de l’état sinon il meurt. C’est pas plus compliqué. Croire que le banquier a les pliens pouvoir et une illusion. Le pouvoir c’est la force et la force c’est l’armée. D’ailleurs la preuve la plus évidente et que les US tout comme la russie ont bien compris cette notion et qu’ils sont a eux deux les 2 armées les plus puissantes. M’enfin la chine est en train de se faire ça place et le ménage a trois n’est pas un garantie de tout repos. Donc ca va finir par chauffer a moins que les US se rendent compte qu’il sont a 1 contre 2. 1 US contre 1 russe + 1 chinois.
      Le monde est en train de changer de paradigme, c’est d’ailleurs pourquoi tout est a l’arrét. La non confrontation impose la retenu. Et même si les US et les EU gesticulent dans tous les sens ce n’est pas la preuve d’une supériorité mais avant tout la preuve qu’il ne savent plus ou donner de la tête.
      A croire qu’il l’ait perdu en faisant subir a leur population les pries insanni pour des résultats aussi minables.
      Le banquier n’est pas le maitre il n’est que l’esclave des états et si il ne le sait pas il va vite s’en rendre compte vue lo’endettement des dit états. A mon avis cela va finir en grande nationalisation des banques il il ne pourront rien y faire a moins de trouver le moyen de satisfaire des états surendettés.
      Dérivé, CDS et autres ne fonctionnent plus il faut inventer autre chose. Innover, dans se cas vous pouvez peut être essayer de me contacter j’ais pris la temps d’y réfléchir. Mais il faut payer cash :) :) :) :)

      J'aime

      • J’aurai pu en mettre beaucoup, mais comme ce blog a largement diffusé sur les banksters, qui sont au dessus des lois, je place juste celle ci, vieille de 212 ans :
        « Je crois que des institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos privilèges que des armées institutionnelles. Déjà ils ont élevé au sommet une riche aristocratie qui a défié le gouvernement. Le pouvoir d’émission devrait être pris aux banques et redonné au peuple à qui il appartient.

        Si les Américains permettent un jour aux banques de contrôler l’émission de leur monnaie, d’abord par l’inflation et ensuite par la déflation, les banques et les sociétés qui grandiront autour d’eux priveront le peuple de toute propriété jusqu’à ce que leurs enfants se réveillent sans abri sur le continent de leurs pères.”

        Thomas Jefferson, 3e président des Etats-Unis, lettre au secrétaire du Trésors Albert Gallatin (1802)

        J'aime

        • Non, les banquiers ne sont pas au dessus des lois il ne font que répondrent au exigences des états. Se sont les états qui font les lois afin que les banquiers ne sont pas punis. C’est une trés grandes différences. Les banquiers ne peuvent pas faire la lois pour une simple raison. Les états peuvent a tout momment décider d’en prendre le controle de les nationaliser. Un état qui a surendetté une banques peut a chaque instant grace au non renboursement des ces crédit mettre les banques en fazillete et du coup les nationaliser.
          Le banquier travaiulle pour l’état même si l’ont peut croire le contraire. Les états ne demande aux banqueirs que de leur fournir des liquidité, du crédi. Il ne leur demande pas de veiller au bien être de la population. La population n’est là que pour payer les factures et les salaires de l’état et des banquiers. L’argent c’est avant tout un flux d’échanges la notion de contrepartie physique ne se gere que grace a l’inflation. Inflation qui ne dépends plux uniquement de la quantités de monnaie en circulation, mais en fonction de la quantité de crédit en circulation.
          Le crédit et une nouvelle sorte de monnaie. Le dette et monayable …….

          J'aime

  5. -Il faudrait expliquer pourquoi malgré toutes ces évidences, on s’entête, on continue!

    A mon avis c’est plutot simple d’expliquer aux gebs se qui se passe. J’ais fait le test sur deux pro-européen et j’avoue qu’a la fin de la discussion, il en étaient tout retourné et incapable de revenir sur leurs positions de départ.
    Qu’elle argumentaire a su faire autant d’effet me direz vous. Et bien cela a été simple. J’ais utilisé la principe du jeux de role. J’ais jouer le banquier, puisque je connais bien le systéme, et l’un a jouer le client de la banque et l’autre l’état.
    Je leur ait tout simplement expliqué comme se ménage a trois fonctionnait. A savoir que le client déposait sont argent a la banque et que l’état demandait a la banque de lui pretter l’argent du client. Et la premiére question a été mais si l’état umprunte l’argent des clients a la banque la banque n’as plus d’argent. Se a quoi je leur est répondu qu’un service en vaut un autre. L’état autorise la banque a créer une quantité d’argent équivalent a se que la banque lui as prété. Et que la banque 20 ans plus tard aurait doublé sa mise, l’argent nouvellement cré plus l’argent remboursé par l’état. Et là il se sont demandé mais plus l’état s’endette plus les banques créent de la monnaie et je leur est dit, bah ! bien sur. Mais dans se cas la monnaie perd de sa valeur, ben oui. Mais alors tout les prix augmentent, encore oui. Donc ceux qui laissent leurs argent en banques trop longtemps il se font avoir, encore oui.
    Ensuite je suis passé a l’étape suivante c’est a dire a quoi l’état utilise cette argent. Je leur est donc expliqué que cela sert a payer les salaire et le dépenses publiques, cette argent est réinjecté dans le salaire du client et que la boucle est blouclé. L’état paie le salaire, le salarié le met a la banque et la banque le prette ensuite a l’état. Et là j’ais vue dans leur expression comme une petit lueur de compréhenssion lorsqu’il ont compris la conivence entre l’état et la banque. Et que plus l’endettement de l’état été pletorique plus la banquier devait develloper de nouvelle stratégie pour faire fonctionner la machine et que cela impliquait donc plus de liberté aux banques pour contrebalancer l’inflation du a l’endettement des états. Et ou l’état n’avait pas d’autre choix que de sauver les banques si il voulait pouvoir continué a s’endetté.
    A la fin il ont fini par conprendre que dans le cas ou l’état faisait défaut et plantait la banque, c’était leur épargne qui partait en fumé. il n’en ont pas mais c’est las a fait réfléchir a l’état dans lequel leur pays pourrait se trouver et que leur revenu étatique finirait par disparaitre, puisque la banque ne serait plus là pour financer les salaire que l’état leur allouaient. Donc que l’état n’as pas d’autre choix que de cherché a maintenir se systéme en place tout en le dénonçant d’un autre coté  » tout se qu’a fait hollande en gros est ces prédécesseurs ». Et que cette machinerie a été mis en place au niveau de l’euro avec comme banquier absolu la BCE.
    Il ont vite compris que le probléme n’était pas vraiment les banquiers, qui eux tentaient de faire leurs boulots et aprés touten cas de pepin il s’en sortirait de toute façon, d’un point de vue personnel alors que les client eux risquaient gros. Et que continuer dans cette direction, impliquerait donc une perte de pouvoir d’achat grandissantes qui se retournerait en tant que salarié de l’état contre eux.
    Donc que voter euro-sceptique c’était aussi voter contre cette collusion état-banque et que je que pronne le FN était plutot salutaire car, une fois les banques privatisé, par example. Le débiteur qu’est l’état est devenu actionnaire de la banque et que l’état peut donc créer sa monnaie sans devoir l’umprunter. C’est a dire qu’il y a moins de création monnaitaire.

    Avant : l’état umprunte 1 a la banque et la banque cré 1, cela fait deux
    Aprés : l’état cré 1 et la banque 0, cela fait 1.

    Donc cela permet de limiter l’inflation donc d’accroite le pouvoir d’achat des clients et de faire fonctionner la machine économique productive au lieu de faire fonctionner la finance.

    Aprés 3 heures de discussions il ont fini par comprendrent….

    Vous comprennez que j’ais fait un s&cré racourci. Mais se petit jeux de role m’as semblé trés éfficace, encore faut il bien maitriser le sujet pour jouer le role de banquier. Mais il semble que se soit une approche efficace.

    PS: si cela interresse quelqu’un d’essayer, je veut bien retenter l’expérience.

    J'aime

      • L’articulation logique qui est décrite est confuse et ne correspond pas exactement à la réalité, mais le sens général y est. Les rôle respectifs de la Banque, de l’Etat et de la Banque centrale ne sont pas ceux là.
        L’Etat n’autorise pas la Banque à créer de l’argent …

        J'aime

  6. c’est pas bien compliqué de s’apercevoir que l’euro nous coule ; avant l’euro , je travaillais à temps partiel , au smig , et j’arrivais à m’en sortir sans aucune aide comme les allocations logement par exemple ; à ce jour , je touche à peu de chose prés le même salaire , en euro bien sur , mais j’ai du faire appel aux alloc logement pour garder un toit sur la tête ; sans parler de tout ce que je ne m’achète plus , viande , poisson , fromage ….notre pouvoir d’achat s’est éffondré , les crétins d’en haut le savent , mais bon , pas de réactions , rien , le vide complet ; je sais pas ou on va , nous , citoyens , mais en tout cas on y va…..

    J'aime

    • Oui, le français est un bon « mou-geon » comme dit sur ce blog.
      Ceux d’en haut, ils s’en secouent comme de l’an 40, des états d’âme du mougeon.
      Avec la libre circulation des capitaux, si jamais cela tourne au vinaigre, ils iront juste derrière la frontière et se diront que les mougeons sont décidément bien injustes avec eux, qui (se s’) ont si bien servi (dans) leur pays.

      J'aime

  7. Là je suis entiérement d’accord avec cet article . Juste un bémol : la référence à Lénine . Ce fut un grand chef aux méthodes efficaces , certes . Mais ( les méthodes ) adaptées à des buts Tatars . Lénine était un prince Tatar , son communisme est un communisme Tatar , il ne correspondt pas au notre . Nous avons dans notre glorieux passé militaire des méthodes mieux adaptées à nos propres buts . J’espére que c’est le coté ‘Patrie en Danger’ ou incorporation des Communes dans l’armée qui va nous donner cette victoire qui a calmé les Impériaux et les félons pour plus de Cent Ans jadis . Oui il faut un esprit de corps et un corps , pour resaisir l’état d’abord . Le Pénistes exclus , ont ne peut pas faire pire , question lutte des races , je n’ai pas envie de finir comme les Allemands à se confondre en excuses d’exister .

    J'aime

  8. Il me faut préciser à propos de stratégie militaire et politique que je parle dans mon commentaire de la bataille de Bouvines ménée par Philippe Auguste surnommé Dieudonné . L’incorporation des Communes ( en échange de droits ) était géniale , un coup double non seulement contre Othon mais contre les Anglais . Son alliance Flamande aussi .( équivalent des Allemands aujourd’hui ) . Sa maniére de traiter la question juive aussi , sans cruauté , ni brutalité avec justice ( compte tenu des moyens rustiques de l’époque) , ils ne lui en ont d’ailleurs pas tenu rigueur puisqu’au final ils sont entrés à son service , d’ailleurs il leur en avait laissé la possibilité .

    J'aime

  9. Kerviel

    Nous vous invitons à aller sur le Blog de Jean Luc Mélenchon, à lire et faire circuler son texte sur
    Kerviel est innocent.

    http://www.jean-luc-melenchon.fr/2013/06/20/kerviel-est-innocent/

    En tant que professionnel de ce métier je sais depuis le premier jour qu’il est impossible que la Société Générale n’ait pas été au courant des dépassements de Kerviel. Donc il y a eu à la fois complicité et défaut de contrôle de la part des dirigeants de la Banque.

    La peine infligée à Kerviel est inique.

    Nous sommes en présence d’une affaire d’état.

    J'aime

    • Désolé M Bertez.

      Depuis le début, et sans être du métier, il m’est évident que Kerviel est un fusible.
      Qu’il est désigné comme le responsable alors qu’il n’a fait qu’agir pour la SG et conformément aux instructions (jamais contractuelles).
      Je dois d’ailleurs reconnaître une certaine sympathie pour cet homme et ce qu’il est entrain de faire.
      Ce pèlerinage, ce cheminement intérieur qu’il réalise. Cette connexion au monde réel dont il avait certainement perdu tout le sens lorsqu’il était trader.
      Je le trouve sincère dans sa démarche et trouve comme vous que la peine est inique.

      C’est concernant Mélenchon que je fais un blocage, une poussée d’urticaire…..

      Envers lui en revanche je n’éprouve aucune sympathie pas plus que de croyance à l’égard des hommes politiques.
      Par honnêteté intellectuelle je reconnais la teneur de son texte.
      Mais les incantations de l’apparatchik Kamarade Mélenchon, son verbe haut, son prosélytisme « Saint-Dycaliste » et toute la disgracie qu’il pratique en réalité à l’égard des gens qu’ils considèrent en off comme des gueux, m’interdit par honnêteté morale toute diffusion dont il pourrait tirer profit.

      Je n’aime pas les girouettes >>> http://dai.ly/xqb91o
      alors qu’il s’arrange avec Hollande pour piper des résultats >>> http://youtu.be/L7zGY5wG30Q
      puis le critique alors qui l’a fait élire >>> http://www.francetvinfo.fr/politique/video-manipulateur-de-droite-quand-melenchon-charge-hollande_592529.html
      un président qui se vante d’être payé pour ne rien faire.>>> http://youtu.be/_Z3Hx14QkbY

      Salutations.

      J'aime

      • Il ne s’agit pas juger Kerviel et d’apprécier sa faute ou sa responsabilité. Il s’agit de remettre la pendule au milieu du village et de montrer ,en analysant les faits, que la direction de la Société Générale savait, qu’elle a commis une faute et qu’à ce titre elle ne prouvait prétendre bénéficier des fonds publics. Les fonds publics ne peuvent en effet être attribués que si la direction n’a pas commis de faute, or elle en a commis plusieurs .

        J'aime

    • oui et les 3bn bnp sa ressemble à un deal pour quelquechose dont on est absolument pas au courant (?pour GLE en Russie: il faut que nous payons?)

      max keiser a evoqué une histoire d’une banque qui faisait transiter des jets de liquide avec cartel mexico. une histoire incroyable ou les calculs de volume de liquide en m3 donnaient le tournis
      (citi? well fargo?) la banque s’est pris 1bn d’amende, a toujours sa licence, elle a lessivé purement et simplement 4fois plus de memoire

      pour affaire d’Etat de toutes facons :
      Etat = banque = BCE

      si ni swap ni contrefacon=>6ieme republique le lendemain matin

      J'aime

        • De la noblesse à la finance en passant par les Fermiers généraux, ou pourquoi il faut dire non à l’euro, et voter eurosceptique

          L’Histoire est essentielle pour comprendre le présent. Elle montre sa genèse. Comment il est né, comment il a pris forme et quels étaient les rapports de force qui ont fait évoluer les choses.
          Et je saisis la balle au bond de la référence aux fermiers généraux pour tracer un fil conducteur.

          Jusqu’en 1790, la France a vécu dans ou sous un ordre dominé par la noblesse. Cette noblesse ne prétendait pas à l’universel, elle était locale. La puissance de la noblesse était fondée sur des valeurs telles que l`héroïsme ou la gloire. il ne s’agit pas de savoir si ces valeurs étaient respectées ou pas ou si l’ordre était juste ou injuste. Non il s’agit simplement de reconnaitre que c’était le fondement de l’ordre existant.

          Il a fallu une révolution pour détruire les privilèges de la noblesse. Pour remplacer en quelque sorte la valeur « gloire » par la valeur « marchande; remplacer l’écu qui faisait partie de la panoplie de combat par l’écu devenu monnaie qui fait partie de la panoplie des marchands.

          Le phénomène fondamental est le glissement qui a remplacé l’élévation par la gloire par l’élévation par l’argent. Le leitmotiv depuis lors, c’est enrichissons-nous.
          La classe des banquiers a commencé de supplanter celle de la noblesse dès avant la Révolution. Les fermiers généraux donnent l’exemple de ce remplacement de la classe noble par la classe financière. Les fermiers généraux ont accumulé des fortunes colossales. Ils vivaient dans un faste inouï: Ils ont rendu le pouvoir dit public totalement dépendant. Les fermiers généraux, les surintendants et autres ont pillé le pays et c’est à ce titre qu’ils ont été supprimé le 2 décembre 1790 par la Constituante. Mais si l’on peut oser le dire ainsi, le ver était dans le fruit et la classe financière qui avait été ainsi ébauchée était née et elle avait posé le soubassement de son pouvoir: la mise en tutelle des gouvernements, des rois et des empereurs sous le joug de la finance. La corde au cou de la dette provoquée par les besoins financiers des gouvernements, allait les rendre dépendants et les mettre en position de faiblesse telle qu’ils allaient eux-mêmes se transformer en fermiers généraux pour collecter les impôts et les servir aux nouveaux maitres… les banquiers.

          Terrible renversement dialectique qui fait que les anciens fermiers généraux aient été supprimés. que leur fonction qui consistait à pressurer le peuple et à financer les rois ait subsisté, mais au prix d’une terrible mutation. Les besoins financiers des souverains qu’ils soient président de la République, roi ou empereur, les ont mis dans cette situation de dépendance qui fait que concrètement ce sont eux qui sont les collecteurs d’impôts pour le compte des banquiers.

          La différence entre l’ordre de la noblesse et l’ordre de la finance tourne autour du concept d’universalité. La noblesse est locale, attachée à la terre, déterminée, singulière, spécifique. Elle n’a pas vocation à s’étendre. Elle n’a pas vocation au général ou à l’universel. A l’inverse, l’ordre de la finance est un ordre abstrait, un rouleau compresseur qui, systémiquement, par construction, a besoin de s’étendre et d’aller de l’avant: la logique de la finance, c’est d’aller de l’avant, de capitaliser, de briser les frontières… bref, de créer et d’imposer de l’universel.
          Et c’est cet universel que depuis 1971, année où la finance a été libérée de toute limite, que l’on cherche à mettre en place un nouvel ordre mondial, lequel ordre passe par la destruction de notre identité!

          J'aime

  10. J’attends la seconde partie avec impatience! (même si nous l’avons deja lue +- auparavant tout au long du blog)

    je pensais ce midi, (ce matin j’étais particuièrement réac au réveil), que la bce ne doit monetiser que dans sa sphere c’est a dire en euro et avec des banques de depots strictement
    lui interdire les operations sur les marchés de la dette europeenne, lui interdire de transiger du dollar
    Il n’y a aucune différence entre de la contrefaçon et un accord de swap entre BCE / FED
    je suis pour la réclusion à perpétuité pour la contrefaçon comme c’était notifié avant sur un Pascal voire même peine de mort. La peine de mort, car je pense que c’est un complot contre l’Etat: de la haute trahison. Que la BCe fasse des swaps avec la fed (on y arrive) et c’est le traité transatlantique mis en application dans les faits sans scrutin ni discussions

    la BOJ est la FED ne sont qu’une seule entité eu égard à leur bilan connexe
    Dans les années 2000, je trouvais Ron Paul rigolo, aujourd’hui la BCE doit être non pas abolie mais définitivement interdite
    Et je me pose les deux questions suivantes:
    1 Est-ce que cette crise, à l’instar de celle de 1908 (? 7?) préparatoire à l’imposition de la Fed, n’est pas pour servir un calendrier sur le traité transatlantique? l’intégration européenne?

    2 les americains ne sont-ils pas les allemands de 1933 (oui pour Max keiser, et obama est souvent caricaturé en Hitlr) après leur crises respectives en réalités similaires:
    les americains controlent toutes informations qui aura de la valeur (selon huxley) goog…pour implémenter un meilleur des mondes.
    Les americains vont pouvoir tuer par drone en 30min sur toutes la surface du globe grâce à ces mêmes informations
    Cela peut choquer mais nous jugeons aujourd’hui l’Allemagne n@zie après sa défaite.

    ps: pas de rapport direct mais assez révélateur , j’en reviens à votre article sur israel puis sur les drones: dans la série house of cards, la whip a bcp tué par drones, et le conflit que le gvt doit gérer par ailleurs et pour soit les iles sakhalines ou mer de chine pas Israel:
    israel n’a plus trop de valeur marchande actuellement

    J'aime

  11. Nous savons pertinemment que l’Euro creuse notre tombe , les fossoyeurs eux se donnent un mal fou pour que cela continue..ils ne peuvent perdre leurs job, in fine ils vivent de nous!

    Quand je vois se qu’est devenu la Grèce, une tragédie Grecque et ils ne claquent pas la porte de l’euro.
    Ici , Espagne, pays de « Lazarillo » y picaresque, au sang chaud ..soit disant, on subit sans broncher. Il y a plus de 2 millions de persones qui ne perçoivent aucune indemnité , ni chômage ni quoi que ce soit . Le chômage dure 18 mois pour les plus chanceux. Pas intérêt a tomber malade, les médicaments prescrits seulement génériques et rationnés.(Système de Santé très mal géré et ce depuis des lustres bien avant l’euro). Salaire minimum garanti de 675 euros, ça fait des belles jambes!

    Maintenant proche des élections européennes , on nous chante la chanson des sirènes ..tout va sur de roulettes ..il parait même que à partir de 2015 nous serons un pays plus que prospère.

    Bien sûr , si on comptabilise la drogue et la prostitution dans le PIB ..comme le veut la UE, c’est sur que l’on va être sur papier riche et prospère. Avec notre immense industrie , on va pulvériser tous les records !
    Zut! nous n’avons plus d’industrie, nous avons vendu le peu que nous avions.

    Cette Europe me horripile , l’acceptation de l’arbitraire et de la dictature des institutions européennes nous rendent jour a près jour « otages esclaves  » de celle-ci.

    Un grand bonjour depuis Madrid

    J'aime

  12. « Tim Geithner recounts in his book Stress Test: Reflections on Financial Crises just how far the EU elites are willing to go to save the euro, even if it means toppling elected leaders and eviscerating Europe’s sovereign parliaments. The former US Treasury Secretary says that EU officials approached him in the white heat of the EMU crisis in November 2011 with a plan to overthrow Silvio Berlusconi, Italy’s elected leader. « They wanted us to refuse to back IMF loans to Italy as long as he refused to go, » he writes. Geithner told them this was unthinkable. The US could not misuse the machinery of the IMF to settle political disputes in this way. « We can’t have his blood on our hands ».

    J'aime

  13. Interrogé sur la crise en Europe, le jeune chef de file de la famille Agnelli se proclame «optimiste» sur l’avenir de la zone euro. «L’Europe sera forgée dans les crises», dit-il, citant Jean Monnet. «La crise actuelle nous contraindra à progresser vers l’intégration. Ce qui semblait irréel il y a peu devient concret aujourd’hui. eurobonds, soutien aux banques espagnoles, problème des dettes nationales: des évolutions importantes sont en cours parce que cette série de crises contraint partis politiques et gouvernements à réfléchir à des parades», commente-t-il avant d’ajouter: «L’opinion publique allemande commence elle-même à réaliser qu’une désagrégation de l’euro aurait des conséquences dramatiques sur la compétitivité de l’Allemagne.»

    http://www.lefigaro.fr/societes/2012/05/29/20005-20120529ARTFIG00617-la-famille-agnelli-prete-a-faire-des-acquisitions.php

    agnelli… en fait durant l’italie fasciste (comprendre aussi pendant la guerre) agnelli ne faisait qu’assembler des pieces sous la marque FIAT, des pièces auto americaines (source les amis d’annie lacroix riz)

    aujourd’hui nous sommes exactement dans la même logique

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s