Mon Banquier est Central

Qui veut la peau d’AIG ?

Qui veut la peau d’AIG : Bernie bien sur…il a eu celle de Lehman Brothers, un des tres gros intervenants dans les produits structurés, il lui faut celle d’AIG sans qui Lehman n’aurait pas pu faire d’aussi bonnes affaires…les 2 compagnons d’infortune au pilori…quant aux contreparties légales versées aux banques par AIG elles sont en partie la conséquence de la faillite de Lehman….
quelques éléments d’explication a verser au dossier…avec le reste…a charge ou a décharge
———————————————
lun 09 mar, 6h54

Le sauvetage d’AIG aurait profité à de nombreuses autres banques… boursier.com

http://www.boursier.com/vals/US/sauvetage-d-aig-societe-generale-et-calyon-auraient-recu-plus-de-5-mdse-news-323315.htm

—————————————-

Le plan du gouvernement va « briser » AIG, selon son ancien PDG
[ 09/03/09  – AFP ]

http://www.lesechos.fr/info/finance/afp_00127647.htm

—————————————————

En complément une fois n’est pas coutume un  bon article du Monde  sur ce bon vieux Hank l’ex pdg d’AIG….

la-revanche-de-m-greenberg-par-sylvain-cypel_1166019_3232.html

Sur le détail des sommes versés aux contreparties d’AIG je vous renvoie a l’excellent article de l’AGEFI datant du 17/3/09

http://www.agefi.fr/articles/AIG-denoue-l-echeveau-de-ses-contreparties-1063328.html

DERNIERE MINUTE

Mission réussie pour BERNIE et ses 3 mousquetaires (TIMOTHY,LARRY ET GOOLSBEE)

USA: le Trésor annonce qu’AIG va être liquidé « de manière ordonnée »WASHINGTON, 17 mars 2009 (AFP)

Le secrétaire au Trésor américain, Timothy Geithner, a annoncé mardi que l’assureur AIG, au centre d’une vaste polémique sur les primes versées à ses dirigeants en dépit de ses pertes colossales, allait être liquidé « de manière ordonnée ».

Avec l’actuel PDG Edward Liddy, auquel M. Geithner a apporté son soutien, « nous allons travailler sur des mesures pour liquider AIG de manière ordonnée et pour protéger le contribuable américain », a assuré le ministre.

Dans une lettre adressée à la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, M. Geithner a même précisé rechercher « tous les moyens responsables pour accélérer cette liquidation ordonnée ».

AIG a enregistré l’an dernier la perte la plus élevée jamais subie par une société américaine (99,3 milliards de dollars) et a dû faire l’objet de quatre plans successifs d’aide de l’Etat qui portent l’addition potentielle pour les finances publiques à 180 milliards de dollars.

M. Geithner, dont la missive a été rendue publique par ses services, a précisé qu’AIG devra rembourser l’intégralité des primes controversées, d’un montant de 165 millions de dollars. Et les fonds supplémentaires que doit lui verser l’Etat seront réduits d’autant, a-t-il ajouté.

Le ministre a précisé avoir demandé à M. Liddy de supprimer « les centaines de millions de dollars » de primes encore dues par le groupe cette année.

Le patron d’AIG, dont le capital est détenu à 79,9% par l’Etat depuis sa quasi-faillite de l’automne, s’est engagé à appliquer en la matière les lignes directrices fixées par le gouvernement pour les entreprises bénéficiant de fonds publics.

 —————————————————————————–

AIG a finalisé la vente de deux de ses filiales à Munich Re et BMOWASHINGTON, 2 avr 2009 (AFP)

Le groupe d’assurances américain AIG a annoncé jeudi avoir finalisé la vente de sa filiale d’assurance vie au Canada au groupe financier canadien BMO, et de sa filiale HSB, spécialisée dans l’assurance aux professionnels, au réassureur allemand Munich Re.

Conformément à ce qui était prévu au moment de l’annonce de ces ventes pendant l’hiver, ces cessions ont rapporté plus d’un milliard de dollars à l’assureur américain sauvé de la faillite par les autorités de Washington.

« AIG a achevé hier la vente d’AIG Life of Canada à BMO Groupe financier pour environ 263 millions de dollars », indique le groupe dans un communiqué.

Le groupe a également « bouclé la vente de Hartford Steam Boiler à Munich Re pour 739 millions de dollars », ajoute le texte.

L’Etat fédéral a renfloué AIG à hauteur de plus de 170 milliards de dollars depuis septembre en échange d’une nationalisation de ce groupe naguère numéro un mondial de l’assurance, afin d’éviter une faillite qui aurait des répercussions désastreuses sur l’ensemble de la finance mondiale.

Depuis, AIG tente de céder des actifs pour rembourser l’Etat fédéral mais le processus ne progresse que très lentement en raison de la réticence des groupes financiers à investir dans le contexte actuel….

Catégories :Mon Banquier est Central

Tagué:

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s