Mon Banquier est Central

De l’Obscurantisme en matière économique

 

 De l’Obscurantisme économique

Petite réflexion autour du dernier communiqué de la FED

Pour paraphraser les propos de Jean Pierre Chevallier dans son dernier billet :               

« Dire que l’on va acheter pour 300 milliards de bons du trésor dans les 6 mois a venir ne signifie pas que l’on va le faire ici et maintenant…et cela d’autant moins si cela a suffit a faire passer les bons US 10 ans de 3% A 2.54% …Ce qui est considérable et historique et constitue un signal très fort pour les marchés qui ont compris très bien le sens du message….il suffit de regarder les flux de capitaux  qui sont parti dare dare sur de l’obligataire d’entreprise ou des actions… »

Il n’en fallait guère plus pour que journaleux et autres bonimenteurs vocifèrent  à s’en  étouffer et en appellent à la monétarisation de la dette et autre  concept a la noix  portant sur la création monétaire (planche à billet) ex nihilo …..C’est de toute façon le lot habituel d’âneries et de contresens  dont se repait a outrances nos amis   keynésiens  et autre  walkyries libertariennes ….Unis  pour la cause et souffrant du   syndrome dit des vierges effarouchées : oh cachez moi cette FED  et BNS que je ne saurais voir et qui font des choses pas bien, pas bien du tout…. Pathétique et affligeant a lire et a entendre quant cela émanent de gens qui se prennent  visiblement très au sérieux mais qui n’ont mème pas pris  la peine de comprendre et d’analyser les lois et concepts basiques du monétarisme… Ces âmes perdues comme j’aime a les appeler me font étrangement penser a ces médecins négativistes du 18eme siècle qui en étaient   encore a traiter les malades a coup de  ventouses et autres joyeusetés saignantes  et dont le raisonnement quand il existait s’arrêtait a  des schémas logiques  incorporant uniquement les notions de causalité et de conséquence..Ajoutons à cela que pour une  France nageant dans un Freudisme ânonnant la notion mème de Behaviorisme  est quelque chose de dangereux et de malfaisant…On imagine alors aisement la justesse et la précision des analyses économiques aujourd’hui avancées et que je qualifierais tout simplement  d’obscurantistes….. 

Alors pour éviter une perte de temps et   pour une analyse pertinente de ces faits  monétaires majeurs  je vous  invite  à une lecture attentive  du dernier billet du business économiste  Jean Pierre Chevallier éclairant et lumineux comme a l’habitude…

http://www.jpchevallier.com/

Et pour un petit échauffement psychologique rien de tel que de prendre connaissance  du communiqué intégral de la Fed…

 EN SUIVANT :

 

————————————————-

«Les informations reçues depuis

que le Comité s’est réuni en janvier

indique que l’économie a

continué à s’affaiblir. Les pertes

d’emploi, la baisse de la valeur

des actifs boursiers et immobiliers

et la situation tendue du

crédit ont pesé sur le moral des

consommateurs et sur leurs dépenses.

L’affaiblissement des

perspectives de ventes et les difficultés

à obtenir des crédits ont

conduit les entreprises à réduire

leurs stocks et leurs investissements.

Les exportations américaines

ont chuté alors que nombre

de grands partenaires

commerciaux sont aussi tombés

en récession. Bien que les perspectives

économiques à court

terme soient mauvaises, le Comité

prévoit que les actions prises

pour stabiliser les marchés et

les institutions financiers, ajoutées

aux relances budgétaires et

monétaires, vont contribuer à

une reprise graduelle d’une

croissance économique durable

».

«Au vu de la mollesse croissante

de l’économie, ici et à l’étranger,

le Comité s’attend à ce que l’inflation

reste contenue. De plus,

le Comité voit quelques risques

d’un maintien de l’inflation au

dessous des niveaux les plus à

même de générer de la croissance

et la stabilité des prix sur

le long terme».

«Dans ces circonstances, la Réserve

fédérale va employer tous

les outils à sa disposition pour

promouvoir la reprise économique

et pour préserver la stabilité

des prix. Le Comité va maintenir

l’objectif du taux pour l’argent

au jour le jour entre 0 et 0,25% et

s’attend à ce que la situation économique

justifie des niveaux exceptionnellement

bas du taux de

l’argent au jour le jour pendant

une période prolongée. Pour

mieux soutenir le crédit hypothécaire

et le marché de l’immobilier,

le Comité a décidé aujourd’hui

d’accroître encore la

taille du bilan de la Réserve fédérale,

en achetant jusqu’à 750 milliards

de dollars de titres adossés

à des créances hypothécaires

émises par des agences fédérales,

ce qui porte ses achats totaux

pour ces titres juqu’à 1.250 milliards

de dollars cette année, et

d’accroître ses achats de dette de

ces agences de jusqu’à 100 milliards,

pour un montant total allant

jusqu’à 200 milliards de dollars.

De plus, pour améliorer les

conditions sur les marchés privés

du crédit, le Comité a décidé

d’acheter jusqu’à 300 milliards

de dollars de titres du Trésor à

long terme dans les six prochains

mois. La Réserve fédérale a lancé

sa facilité TABSLF pour aider à la

distribution de crédits aux ménages

et aux petites entreprises

et envisage que la palette des garanties

éligibles pour cette facilité

puisse être élargie à d’autres

actifs financiers. Le Comité va

continuer à suivre avec attention

la taille et la composition du bilan

de la Réserve fédérale au vu

des évolutions en matière financière

et économique».

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s