Behaviorisme et Finance Comportementale

Silver d’argent : une analyse prémonitoire

Silver d’argent : une analyse prémonitoire

 

 

 

Voici ce qu’écrivait Claire Fages pour RFI en date du 2 mai à propos de la montée fulgurante de l’or du pauvre :

lundi 02 mai 2011

En Inde comme ailleurs, l’éclat de l’argent éclipse celui de l’or Par Claire Fages

Vendredi 6 mai 2011 sera fêté Akshaya Tritiya, un jour faste dans le calendrier hindouiste. La prospérité est promise à qui fera la charité, lancera une affaire, commencera la construction de sa maison, ou achètera des biens de valeur. Les bijoutiers font donc traditionnellement de très belles ventes ce jour-là. Les Indiens sont les premiers consommateurs d’or au monde, mais cette année, c’est l’argent qui connaît le plus fort engouement.

 Pour ne pas être pénalisés par la hausse continuelle des cours du métal gris, les clients traditionnels ont bloqué le prix en réservant par anticipation leurs bijoux ou leurs lingots d’argent, en particulier la dernière semaine d’avril, où les achats ont été massifs.

 Car l’argent a battu l’or en rentabilité, en Inde comme sur le marché international. Son prix a doublé depuis le début de l’année, quand l’or n’a finalement gagné que 20 %. Les particuliers thésaurisent donc de l’argent métal sous forme de pièces, de bijoux et de lingots ; et les investisseurs financiers prennent le marché d’assaut.

 Jeudi 28 avril, au lendemain de l’annonce par le gouvernement de la Banque fédérale américaine que les taux d’intérêt seraient maintenus à un niveau extrêmement bas, propre à saper la valeur du dollar, les fonds se ruaient sur les contrats à terme de métal gris.

REMARQUE IMPORTANTE :Au 2 mai malgré une très forte poussée pour le cours de l’argent, la spéculation importante des Hedge Funds reste très sage. Sur ce métal, les positions nettes (+24 995contrats) sont même au plus bas depuis janvier 2010. Les Hedge Funds ne soutiennent pas cette hausse

Certains analystes parient sur une envolée durable des cours de l’argent, étant donné que la demande industrielle est également soutenue, de la Chine à l’Afrique ; les coûts de raffinage augmentent, c’est un signe. La production minière, où l’argent est un sous-produit de l’or, du cuivre, du plomb ou du zinc, devrait repartir mais progressivement, sur cinq ans.Quant au métal recyclé, il est rare sur le marché physique en ce moment.

Attention à l’atterissage brutal préviennent pourtant d’autres spécialistes, qui observent une bulle spéculative autour de l’argent. C’est un marché beaucoup plus étroit que celui de l’or, donc beaucoup plus volatil.

source Bespoke

Si les investisseurs venaient à se détourner un peu du métal gris, la demande industrielle de métal gris ne suffirait pas à maintenir les cours aux alentours de 50 dollars l’once, et ils pourraient bien redescendre à 30 dollars dans les douze mois qui viennent.

Et plus dure sera la chute  On connait la suite :

source Bespoke

EN COMPLEMENTS: SILVER PANIQUE AU COMEX SUR LE BLOG ARGENTUM AURUM EUROPA

http://argent-or.blogspot.com/2011/05/silver-panique-au-comex.html

Régulateurs et Goldman Sachs à la manoeuvre pour « casser » les commodities

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s