Au coeur de la création de richesse : l'Entreprise

US/L’embauche a ralenti en août dans le secteur privé, selon les statistiques ADP

US/L’embauche a ralenti en août, selon les statistiques du cabinet de conseil en gestion des ressources humaines ADP, établis auprès de 340 000 entreprises. 

Le secteur privé a créé 91 000 emplois sur le mois, contre 109 000 en juillet. Selon ADP, «la tendance de l’emploi s’est quelque peu modérée en août, à un rythme inférieur à celui qui correspondrait à une stabilité du taux de chômage».

 

 Ce taux de chômage avait reculé à 9,1% en juillet, contre 9,2% en juin. D’après le consensus des analystes, il devrait rester à 9,1% en août. 

Ces analystes tablent sur 110 000 créations d’emplois, ce qui serait proche du chiffre de juillet (117 000). Un nombre insuffisant pour offrir un travail à tous les Américains qui intègrent la population active.

 Un autre indicateur publié mercredi, un sondage auprès des directeurs d’achat de la région de Chicago, a montré que les entreprises avaient été en août plus nombreuses à augmenter les effectifs et la durée du temps de travail qu’en juillet, mais encore relativement peu nombreuses à le faire. Une majorité (57%) a travaillé à niveau d’emploi constant.

L’activité économique dans la région de Chicago (Nord des Etats-Unis) a continué à décélérer en août, selon l’indice publié vendredi par l’association professionnelle ISM, qui s’est établi à 56,5 contre 58,8 en juillet.

Cet indice, qui était à des niveaux particulièrement élevés entre février et avril, est resté au dessus de 50, la limite entre contraction et expansion de l’activité, pour le 23e mois consécutif.

Néanmoins, il est à son niveau le plus faible depuis 21 mois, a souligné l’ISM.

Dans le détail, deux des trois principales composantes de l’indice ont reculé, la production (à 57,8 contre 64,3 en juillet) et les nouvelles commandes (à 56,9 contre 59,4), tandis que la troisième, l’emploi, progressait (à 52,1 contre 51,5). Cet indice passe pour refléter assez fidèlement l’évolution de l’activité d’ensemble de la première économie mondiale, avant les deux indices d’activité (secteur manufacturier et services) mensuels que l’ISM publie au début de chaque mois

Laisser un commentaire