Crédit Consommation

Les étudiants américains déjà très endettés portent la « pseudo reprise » du petit crédit US

Les étudiants américains déjà très endettés portent la »pseudo  reprise » du petit crédit US

    En mars, les ménages ont emprunté plus de 21 milliards de dollars. Mais le recours aux cartes de crédit laisse à désirer.

Infographie. Les emprunts pour étudiants gonflent les statistiques

 Comment faut-il interpréter l’explosion du crédit à la consommation aux Etats-Unis? Mardi, les analystes et observateurs divergeaient sur les motivations des ménages américains, après que, lundi soir, la Réserve fédérale a annoncé une hausse du crédit privé de 21,3 milliards de dollars sur le seul mois de mars.

Cette statistique a marqué les esprits. Et pour cause: cette septième hausse mensuelle consécutive est la plus forte depuis novembre 2001. Les analystes tablaient sur une progression d’à peine 10 milliards. En plus, avec un total de 2542 milliards de dollars, les prêts à la consommation flirtent désormais avec les niveaux de 2008, avant l’effondrement des marchés financiers et du crédit en général.

Un bémol se cache pourtant dans les détails, signale Bernard Lamber économiste chez Pictet. La hausse des crédits renouvelables (+5,2 milliards, +7,8%), qui sont principalement liés à l’utilisation d’une carte de crédit, laisse à désirer. Ils avaient même baissé en janvier et février.

En fait, ce sont les emprunts non renouvelables (+16,2 milliards, +11,3%), surtout dédiés à l’achat d’automobiles et aux études, qui soutiennent la forte croissance des petits crédits.

Aux Etats-Unis,  des ménages contractent des crédits étudiants, moins chers que les crédits traditionnels, et les utilisent à d’autres desseins.

 D’après Paul Edelstein, économiste chez IHS Global Insight cité par Bloomberg, on assiste aussi à une ruée opportuniste des étudiants. Car les conditions de financement de ce marché administré sont en voie de se durcir. Un doublement du taux de 3,4%, auquel ces prêts subventionnés sont pour l’instant octroyés, est agendé au 1er juillet. Mais à Washington, démocrates et républicains débattent sur la meilleure façon de protéger les étudiants, et donc de financer ce subventionnement. Selon les calculs de la Maison-Blanche, qui veut éviter d’irriter les jeunes électeurs à quelques mois de la présidentielle de novembre, cette hausse affecterait 7,4 millions d’étudiants et concernerait 31,6 milliards de nouveaux crédits. Elle augmenterait leur coût de 1000 dollars, avance le Département de l’éducation.

Economiste de Bank of America, Neil Dutta estime que le fort attrait pour les crédits étudiants est avant tout lié au fait que l’économie américaine n’a pas d’emplois à offrir aux nouveaux arrivants. Ils choisissent donc de prolonger leur formation. «Dans un tel scénario, difficile de se réjouir de l’expansion du crédit», écrivait-il mardi.

Parallèllement une étude révèle que  ménages sans épargne sont en hausse aux Etats-Unis

 La part des ménages sans épargne est montée aux Etats-Unis à 23,4% en 2011 contre 18,5% deux ans auparavant, indique une étude publiée mardi par l’Université du Michigan. Les auteurs de l’étude retiennent comme définition les ménages qui vivent sur leurs revenus du mois et n’ont aucun actif financier liquide (certificat de dépôt, bons du Trésor, fonds commun de placement, etc.). Si l’on ajoute les ménages ayant moins de 1500 dollars d’épargne, la part monte à 41,6%, contre 40,1% en 2009. Les chiffres sont issus d’une enquête auprès d’un panel de 9000 ménages interrogés tous les deux ans. D’après les chercheurs de l’université du Michigan, les réponses montrent que la crise du surendettement des emprunteurs immobiliers «va se poursuivre ces prochaines années» vu le nombre d’Américains qui n’ont aucune réserve sur leur compte en banque. 

«Plus d’un ménage sur cinq aux Etats-Unis a une dette en cartes de crédit, factures médicales, prêts étudiants et autres emprunts non garantis par un actif plus élevé que leur épargne», a indiqué l’Université du Michigan. 

source le temps+agences mai12

Synthèse réalisée par THE WOLF

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s